En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Indonésie: un homme maîtrisé après avoir attaqué une église à l'épée

Dimanche 11 février 2018
Indonésie: un homme maîtrisé après avoir attaqué une église à l'épée
La police indonésienne dans l'église où s'est déroulée l'attaque à l'épée le 11 février 2018 dans la province de Yogyakarta à Java en Indonésie - HENRYANTO (AFP)

La police est parvenue dimanche à neutraliser un homme armé d'une épée qui avait attaqué en pleine messe une église de l'île indonésienne de Java, blessant quatre personnes dont un prêtre.

Une centaine de personnes étaient rassemblées dans l'église de la ville de Sleman, dans la province de Yogyakarta, quand l'agresseur est arrivé avec une épée d'un mètre.

"Quatre personnes ont été blessées, plutôt grièvement, mais nous ne connaissons pas le mobile de l'agresseur", a déclaré à l'AFP Yulianto, porte-parole de la police de Yogyakarta.

Un témoin, Andhi Cahyo, a raconté qu'un homme blessé à la tête avait fait irruption dans l'église, poursuivi par l'homme à l'épée.

"Tout le monde a paniqué et s'est mis à crier, je me suis démené pour sauver ma femme et nos enfants", a-t-il dit à l'AFP.

Les fidèles se sont précipités en dehors de l'église par une autre sortie, poursuivis par le forcené, qui a également détruit des biens appartenant à l'église.

La police est arrivée peu de temps après.

"Après des tirs de sommation, l'assaillant s'est rué sur un policier qui lui a tiré dans le ventre. Mais l'agresseur est parvenu à blesser le policier avant d'être maîtrisé", a dit Andhi Cahyo.

L'Indonésie est le pays musulman le plus peuplé au monde. Il compte également des minorités chrétienne, hindoue et bouddhiste.

Un extrémiste a été condamné en septembre à la réclusion criminelle à perpétuité en Indonésie pour une attaque meurtrière au cocktail Molotov perpétrée en 2016 contre une église avec des complices d'un groupe soutenant l'organisation jihadiste Etat islamique (EI).

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire