En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Coupe Davis: Cilic et Del Potro font respecter la hiérarchie

Vendredi 25 novembre 2016
Coupe Davis: Cilic et Del Potro font respecter la hiérarchie
Le Croate Marin Cilic en finale de la Coupe Davis, le 25 novembre 2016 à Zagreb - STRINGER (AFP)

Marin Cilic et Juan Martin Del Potro ont fait respecter la hiérarchie vendredi en finale de la Coupe Davis, le Croate plus difficilement que l'Argentin, et c'est dans le double samedi que l'une des deux équipes prendra une première option sur le Saladier d'argent.

La composition du duo croate ne fait aucun doute, Ivan Dodig et Marin Cilic, même si ce dernier a dû batailler pendant 3h 30 min pour se débarrasser de Federico Delbonis en cinq sets 6-3, 7-5, 3-6, 1-6, 6-2 et 3h 30 min de jeu dans une Zagreb Arena où les Argentins, parmi lesquels Diego Maradona, faisaient presque autant de bruit que les Croates, pourtant dix fois plus nombreux.

On ne sait pas en revanche si les Argentins oseront utiliser Del Potro pendant trois jours, au risque de trop tirer sur la corde. Le Sud-Américain n'a pas exagérément puisé dans ses réserves pour battre le géant Ivo Karlovic en quatre sets 6-4, 6-7 (6/8), 6-3, 7-5 dans un match où les échanges ont été rares, mais il est un joueur fragile, dont la carrière a été perturbée jusqu'à l'an passé par de graves blessures au poignet.

En demi-finale, contre la Grande-Bretagne, le pari avait failli tourner au désastre. Épuisé par son marathon victorieux contre Andy Murray, Del Potro avait perdu le double aux côtés de Leonardo Mayer et n'était plus en état le lendemain pour disputer le simple décisif (Guido Pella avait sauvé la situation contre toute attente). Mais Mayer et Pella sont-ils capables d'inquiéter Cilic et Dodig, vainqueurs des Américains Bob et Mike Bryan en quarts de finale et des Français Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut en demies? L'Albiceleste peut-elle espérer triompher sans remporter le double?

- Del Potro survit à 35 aces -

Au vu des deux premiers simples, ce n'est pas inimaginable. Cilic, 6e mondial, est apparu usé après avoir beaucoup joué ces dernières semaines (victoire à Bâle, demie à Paris-Bercy puis trois matches au Masters de Londres). Delbonis, 41e mondial, était plus frais, et pour cause: sur treize tournois disputés depuis juin, il avait perdu dix fois au premier tour!

Le niveau de tennis a été médiocre (près de 120 fautes directes équitablement partagées). D'abord dominateur, Cilic a été mis en difficulté dès que sa première balle n'est plus passée. Mais l'Argentin gaucher a craqué dans le cinquième set après être revenu de 0-2 à 2-2.

Dans le deuxième simple, Del Potro était bien trop fort du fond du court pour le géant Ivo Karlovic (2,10 m), rappelé à 37 ans après quatre ans d'absence pour remplacer le jeune Borna Coric, blessé. Le vétéran, 20e mondial, a joué sa partition (35 aces), mais il a souvent été passé au filet par l'Argentin, finaliste des JO, revenu près de son meilleur niveau et qui vaut bien mieux que sa 38e place mondiale. La "Tour de Tandil" aurait pu se faciliter la tâche en ne manquant pas deux balles de sets dans le tie-break du deuxième set.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire