France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Premier bain de foule d'Emmanuel Macron en vacances au Fort de Brégançon

Mardi 07 août 2018
Premier bain de foule d'Emmanuel Macron en vacances au Fort de Brégançon
Emmanuel Macron pose pour les caméras lors d'un bain de foule le 7 août 2018 à Bormes-les-Mimosas, non loin du Fort de Bregancon, résidence d'été des présidents français - Boris HORVAT (AFP)

Le président de la République Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont pris mardi soir, au pied du fort de Brégançon (Var) où ils passent leurs vacances, un premier bain de foule détendu parmi des touristes massés devant la résidence officielle, ont constaté des journaliste de l'AFP.

Embrassant des enfants sur le front, serrant de nombreuses mains sous l’œil des caméras, le président de la République en polo blanc à manches longues a échangé pendant une quinzaine de minutes quelques mots avec des vacanciers, souvent en maillot de bain.

A un homme qui l'interroge sur ses vacances, Emmanuel Macron répond en profiter pour "bouquiner, se promener, faire comme tout le monde" et "ça fait du bien", commente-t-il.

"Je suis venu faire un petit coucou et saluer tout le monde", dit encore le chef de l'Etat.

Un touriste venu d'Auvergne lui dit gentiment regretter sa présence qui l'empêche de visiter le fort, comme il l'avait prévu. Le président lui répond, sur le même ton bon enfant, qu'il aurait pu le faire en juillet lorsque la résidence était ouverte au public.

Emmanuel Macron est arrivé vendredi en fin d'après-midi avec son épouse au fort de Brégançon, à Bormes-les-Mimosas (Var) pour un séjour de quinze jours. Il y a reçu la Première ministre britannique Theresa May vendredi soir.

L'Elysée a indiqué que "l'ensemble du programme de congés du président (était) privé et non officiel" et que "les sorties du président (étaient) toutes privées".

Lundi, une enquête a été ouverte après qu'un drone eut été repéré en vol à proximité du fort de Brégançon. L'appareil est tombé à l'eau, après avoir été neutralisé par brouillage des ondes, a indiqué le parquet de Toulon.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire