En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Ligue 1: les joueurs de l'Olympique lyonnais ont quitté le stade Furiani

Dimanche 16 avril 2017
Ligue 1: les joueurs de l'Olympique lyonnais ont quitté le stade Furiani
Un membre du service de sécurité de l'OL tente d'évacuer le gardien Anthony Lopes (c) lors des échauffourées à la mi-temps du match contre Bastia, le 16 avril 2017 à Furiani - PASCAL POCHARD-CASABIANCA (AFP)

Le bus des joueurs et les dirigeants de l'Olympique Lyonnais ont quitté vers 20h00 le stade Armand-Cesari, à Furiani, où des échauffourées ont entraîné l'arrêt de leur rencontre contre Bastia comptant pour la 33e journée de L1 dimanche, a constaté un correspondant de l'AFP.

Le bus de l'OL a pu quitter l'enceinte à la suite de l'intervention des gardes mobiles, qui ont dispersé une centaine de supporters massés devant les grilles.

Vers 19h20, les joueurs de l'OL avaient une première fois rallié leur bus avant d'en redescendre, pour rejoindre leur vestiaire cinq minutes plus tard. Des supporters bastiais étaient alors massés devant les grilles du stade, qui s'était peu à peu vidé après l'annonce de l'arrêt de la rencontre.

Dans un communiqué, la LFP a condamné "avec la plus grande fermeté les incidents survenus avant la rencontre et à la mi-temps du match SC Bastia - Olympique Lyonnais".

"Face au comportement inqualifiable d'une partie des supporters du stade Armand-Césari", la LFP "demande au SC Bastia de prendre toutes les mesures afin de pouvoir procéder aux interdictions de stade envers les individus responsables de ces agissements, et plus généralement toutes les mesures permettant de garantir la sécurité des rencontres disputées dans son stade."

La Ligue précise que sa commission de discipline va se saisir du dossier dès jeudi prochain, pour sa prochaine séance.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire