En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Brexit: début des négociations la semaine prochaine, assure May

Mardi 13 juin 2017
Brexit: début des négociations la semaine prochaine, assure May
Theresa May (G) et Emmanuel Macron, le 13 juin 2017 à l'Elysée - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT (AFP)

Les négociations du Brexit commenceront comme prévu la semaine prochaine, a assuré mardi à Paris la Première ministre britannique, Theresa May, aux côtés du président français, Emmanuel Macron, qui a annoncé "un plan d'action très concret" conjoint pour lutter contre le terrorisme.

"Le calendrier pour les négociations du Brexit est maintenu et elles commenceront la semaine prochaine", a-t-elle déclaré dans le jardin de l'Elysée, alors que M. Macron venait de redire son souhait que ces négociations "démarrent le plus rapidement possible".

M. Macron, comme le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, l'avait fait déjà dans la journée, a lancé que "la porte (était) toujours ouverte" pour que le Royaume-Uni reste dans l'Union européenne "tant que la négociation du Brexit n'est pas achevée".

Mais "une fois commencée, il est beaucoup plus difficile de revenir en arrière", a ajouté M. Macron.

Mme May est affaiblie après des élections ratées alors que le nouveau président français a triomphé au premier tour des législatives dimanche. Ses partisans sont en position de rafler une très large majorité au second tour dimanche.

Evoquant la coopération antiterroriste, M. Macron a affirmé avoir travaillé avec Mme May "sur un plan d'action très concret", visant notamment à "renforcer les obligations des opérateurs en ligne pour supprimer les contenus qui promeuvent la haine".

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire