France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MATOURY

Une tentative de meurtre avortée par les gendarmes

B. D. Mardi 19 juin 2018
Dans la nuit de vendredi à samedi, vers 2 heures du matin, le centre opérationnel de la gendarmerie reçoit un appel. Un individu déclare voir un homme agresser sa femme au quartier Balata ouest, à Matoury. L'intervention rapide des gendarmes est salvatrice pour la victime car son mari tente de la noyer dans une crique.
Arrivé sur le lieu de l'agression, le peloton d'intervention de la compagnie de gendarmerie de Matoury découvre dans la maison deux enfants assis sur un fauteuil, leurs parents sont absents. C'est une voisine qui indique aux gendarmes la direction prise par le mari violent et sa victime. Sur leur chemin, après plusieurs minutes de marche, les militaires munis de lampes de poche entendent la voix d'une femme appelant à l'aide et parviennent à la localiser. Les gendarmes voient alors deux hommes, dont l'un tenant la tête de la victime sous l'eau. Les militaires vont secourir la femme et interpeller les deux individus, dont le compagnon qui est en état d'ivresse. Les premiers éléments de l'enquête ont mis hors-de-cause l'un des deux hommes interpellés dans la crique. Il s'agissait du frère du mari violent qui tentait de résonner l'agresseur. La femme âgée de 27 ans, très choquée a retrouvé ses enfants. Son compagnon, âgé de 37 ans et brésilien en situation irrégulière a été placé en garde fortement alcoolisé à vue pour tentative de meurtre sur sa compagne. Lors de son audition, il n'a donné aucun mobile qui pourrait justifier ce déchaînement de violence. Il a même juré n'avoir jamais lever la main sur sa compagne.
Il a été présenté, dimanche, devant le procureur de permanence. Ce dernier l'a mis en examen pour violence aggravée par deux circonstances, dont la commission des faits sous l'emprise de l'alcool. Il sera jugé aujourd'hui en comparution immédiate.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

xxl 20.06.2018

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
xxl 20.06.2018

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
mica 19.06.2018
Un grand Bravo!

D'abord au voisin qui a eu le courage d'avertir les forces de l'ordre,ensuite aux forces de l'ordre pour leur intervention rapide et efficace,un drame a été évité c'est tant mieux pour l'ensemble de la famille de cette malheureuse femme.Un grand merci aux voisins vigilants,aux forces de l'ordre,un regret les lois ne sont plus adaptées à la réalité des faits et c'est dommage pour tout le monde.

Répondre Signaler au modérateur
skol973 19.06.2018

Félicitations aux forces de l'ordre pour être intervenu rapidement afin de sauver cette malheureuse. Je constate que depuis l'arrivée du nouveau Préfet, ils font du bon boulot sur le territoire.

Répondre Signaler au modérateur
den97300 19.06.2018
Bravo les gendarmes et la vigilance des voisins

Je salue le professionnalisme des gendarmes et la vigilance des voisins. Une femme a été sauvé et des enfants ont pu garder leur mère

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 19.06.2018

Voila ce qu'on récupère en Guyane.... que de la m.... Dégagez tout ça !

Répondre Signaler au modérateur