France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Un vigile poignardé au marché de Cayenne

S.M. et B.D. Dimanche 8 Juillet 2018 - 13h21
Un vigile poignardé au marché de Cayenne

Un vigile a été grièvement blessé samedi en début d’après-midi sur la place Mentel à Cayenne.

Samedi, vers la fin du marché de Cayenne, un agent de sécurité d'un magasin de cosmétiques a surpris deux jeunes femmes en train de chaparder des articles dans un rayon. Au moment où les deux jeunes femmes s'apprêtaient à partir du magasin, le vigile s'est interposé pour récupérer les articles volés. Elles se sont défendues en poussant violemment l'agent de sécurité et ont poursuivi leur fuite en direction de la place Mentel.

Le beau-père de l'une des protagonistes, présent devant le magasin, a défendu sa belle-fille en s’en prenant au vigile.

Une bagarre a éclaté entre les deux hommes. Le beau-père a sorti un couteau qu'il a planté au niveau de l'omoplate de son adversaire. Il a été maîtrisé par des témoins, alors qu'il tentait de donner un deuxième coup de couteau au vigile. La victime a été prise en charge par les pompiers et une équipe du Smur. Les premiers diagnostics ont permis de voir que la lame du couteau a touché le poumon de la victime. Il a été transporté à l'hôpital de Cayenne avec un pronostic vital engagé. Il a subi une intervention chirurgicale et a été placé dans l'unité des soins intensifs. Ses jours ne sont plus en danger.

L’auteur du coup de couteau a été interpellé sur le lieu de l'agression avec l'arme, juste après les faits. Il a placé en garde à vue. 
• Plus d'informations dans notre édition de lundi

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

aucun 09.07.2018
vous êtes tous mignons

tout le monde condamne, tout le monde s'insurge de voir la Guyane sombrer chaque jour un peu plus dans la violence, voire le grand banditisme, mais au de là de ça ... pas grand chose ! les "bonnes âmes" (comprendre les "bobos gauchistes") sont justement responsables de cette situation, à force d'angélisme, à force de toujours vouloir "préférer le voleur au policier", à force de stigmatiser la nation pour ne pas stigmatiser "l'autre", à force de former des juges politisés qui ont la haine du simple citoyen (cf "le mur des cons"), à force de rêver d'un monde sans frontières, ... et bien voilà, ça ressemble à ça quand on ouvre les frontières, qu'on donne une seconde chance (et une 3ème, 4ème, ...) à chaque criminel, et qu'on punit sévèrement ceux "qui pensent / votent mal". enjoy !

Répondre Signaler au modérateur
alf 08.07.2018

au surinam les vigiles sont armés en france un gendarme sort son arme tue un malfrat il est inculpé cherchez l erreur

Répondre Signaler au modérateur
aucun 09.07.2018
justice

chez eux, ils ont la justice avec eux, alors que chez nous, la justice est toujours du côté du criminel, logique, c'est leur fond de commerce !

Répondre Signaler au modérateur
mica 08.07.2018
Tentative d'assassinat!

J'espère que cet homme n'aura pas droit à des circonstances atténuantes sous prétexte qu'il voulait défendre sa belle fille,vous allez à la braderie avec un couteau?Il voulait porter un deuxième coup au vigile qui n'était pas armé, parce que les vigiles en France n'ont plus rien pour se défendre.La France pays des Droits de l'Homme? Je dirai plutôt pays où le délinquant est roi,protégé non seulement par sa famille,par les lois loin d'être adaptées à la délinquance que nous subissons.De pire,en pire,pauvre de nous!

Répondre Signaler au modérateur
den97300 08.07.2018
Ville de peur et d'insécurité

Une ville où règne la peur et l'insécurité. On ne peut plus sortir sans sa soucier de savoir si on rentrera sain et sauf. Et après il y en a encore qui doute que la Guyane part en vrille et que la situation est plus qu'urgente 0

Répondre Signaler au modérateur