En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Un nouveau bateau pour lutter contre la pêche illégale

Krysten ARNOLIN Samedi 14 avril 2018
Un nouveau bateau pour lutter contre la pêche illégale
La vedette des douanes Alizé vient remplacer un vieux navire du port de Kourou. Plus longue et plus rapide, elle vient renforcer les capacités des autorités en matière de lutte contre la pêche illégale (DR)

Douaniers, officiers de marine, gendarmes et représentants des autorités civiles se sont réunis jeudi matin sur le port de Pariacabo à Kourou pour l'inauguration de la DF 45 Alizé, la nouvelle vedette des gardes-côtes de Guyane.

« Ce n'est pas un baptême. Les marins sont assez superstitieux pour ne pas baptiser deux fois un même bateau. » C'est en provoquant les éclats des rire des officiers, que le directeur interrégional des douanes Antilles-Guyane, Jean-François Dutheil, a présenté le nouveau bateau mis à disposition des forces armées guyanaises. « C'est une présentation, une officialisation au service actif de Guyane, d'une vedette qui a déjà 26 ans et dont la préparation aux conditions climatiques et opérationnelles de la Guyane a été peaufinée » , a poursuivi le directeur.
Il a ensuite expliqué que la mise en place du dispositif est partie de l'initiative de la direction des garde-côtes Antilles-Guyane pour renforcer les moyens de lutte contre la fraude et plus particulièrement la pêche illicite. « C'est une mission partagée ici en Guyane, entre les acteurs étatiques placés sous l'autorité du préfet qui combine moyens de la marine, de la douane, de la direction de la mer et de la gendarmerie » , a-t-il continué.
UNE PLUS GRANDE CAPACITÉ D'INTERVENTION
La nouvelle vedette DF 45 Alizé est semblable à la précédente, mais se démarque par sa longueur : on passe de 21 mètres à 28 mètres. « Cet appareil en remplace un autre pour améliorer la présence douanière dans le domaine du contrôle de la pêche a proximité du territoire et même plus loin, grâce à sa capacité d'intervention qui est supérieure à la précédente » , a plus tard expliqué Alexis Lopes, le directeur régional des douanes de Guyane.
UN NAVIRE DISSUASIF
Jean-François Dutheil a profité de l'inauguration pour mettre en valeur l'efficacité du navire, qui depuis son installation en Guyane en novembre 2017, a permis d'obtenir des résultats particulièrement édifiants : « La contribution de la DF 45 est substantielle avec plus de 48 tonnes de poissons saisies en 2017. Pour les trois premiers mois de l'année 2018, on a déjà saisis près de 11 tonnes de poissons, 158 kg de vessies natatoires d'acoupas et près de 40 km de filets » , a-t-il révélé.
Interviewé sur les prouesses du navire, le directeur régional garde-côtes Antilles-Guyane, Philippe Haan, a aussi partagé les qualités de dissuasion de la DF 45 : « Je suis sorti en mer il y a deux jours avec l'équipage, on a vu un navire brésilien qui pêchait illégalement, dès qu'ils nous ont vu, il a pris la fuite » , raconte-t-il fiérement dans les locaux de la brigade des gardes-côtes de Kourou où s'est poursuivie l'inauguration. Le directeur interrégional des douanes Antilles-Guyane, Jean-François Dutheil, a clôt l'événement en remerciant l'ensemble des services de douane et de gendarmerie pour leur « engagement total pour la protection des zones de pêche et des armements nationaux » en Guyane.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire