En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
CAYENNE

Un libre-service de stupéfiants démantelé à la cité Zénon

Bernard DORDONNE Jeudi 18 mai 2017

Les policiers ont réalisé un beau coup de filet, mardi, en démantelant un vaste trafic de drogue dans un quartier de la ville capitale.

Une banale intervention à la cité Zénon à Cayenne, mardi vers 3h30 du matin, de la police pour un individu suspect, un couteau à la main, s'est terminée par le démantèlement d'un supermarché de la drogue. Sur place, dans la partie squattée de la cité, les policiers contrôlent un homme en état d'ébriété. Mais il n'est pas armé, contrairement à ce qu'avait déclaré le témoin. Lors du contrôle du suspect, l'un des policiers repère un autre individu prenant la fuite à la vue de la patrouille. Ils décident de suivre des yeux le fuyard pour connaître sa direction. Au même moment, un des policiers constate que l'individu se débarrasse d'un paquet et s'engouffre dans un squat. Les fonctionnaires prennent aussitôt la direction du squat, en récupérant au passage le paquet qui contenait une petite quantité d'herbe de cannabis. L'individu de 33 ans, en situation irrégulière, est connu de la justice pour des affaires de stupéfiants et des faits de violence. Il est placé en garde à vue.
N'ayant pas le droit d'effectuer une perquisition avant 6 heures, l'heure légale, l'officier de police judiciaire de permanence décide de faire surveiller le logement occupé par l'individu. Lors de la perquisition, les policiers découvrent sur le lit du trentenaire plusieurs paquets, avec un total de 200 g de crack, 60 g de cocaïne, 700 g d'herbes de cannabis, 100 g de résines de cannabis.
Sur une table, les enquêteurs saisissent 4 600 euros en espèce. Dans un coin, plusieurs téléphones portables, des ordinateurs portables et des consoles de jeux. En garde à vue, pour justifier le grand nombre de téléphones trouvés lors de la perquisition, l'individu a indiqué que des clients le payaient quelques fois en marchandise.
Selon des éléments de l'enquête, la découverte de ce marché de la drogue à la cité Zénon a déjà permis d'élucider deux affaires de vol à la roulotte.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

jonad 18.05.2017
undefined

Du gd n'importe quoi cet article: "ils décident de poursuivre des yeux..." quelle pertinence ? On se croirait ds une BD ...soyez plus synthétique

Répondre Signaler au modérateur