France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Un gendarme poursuivi pour ses propos sur les Guyanais

France-Guyane Dimanche 6 Mai 2018 - 10h25
Un gendarme poursuivi pour ses propos sur les Guyanais

Un chef d'escadron mobile a comparé la population guyanaise à des animaux, lors d'un discours prononcé le 21 av ril à Saint-Laurent du Maroni. Il est visé par une procédure disciplinaire.

Un chef d'escadron de gendarmerie est visé par une procédure disciplinaire après avoir comparé la population guyanaise à des animaux dans un discours prononcé fin avril à l'issue d'une mission sur place, des propos qualifiés d'«inadmissibles» par le ministre de l'Intérieur. Lors d'un discours prononcé le 21 avril à Saint-Laurent-du-Maroni, à l'issue d'une mission de trois mois et en présence notamment d'un sous-préfet, le chef d'escadron s'était lancé dans ce qu'il appelle une « allégorie » sur la population locale : « Quelle faune exceptionnelle que tous ces singes hurleurs lançant autant de jurons que de parpaings pour marquer leur territoire, ces petits caïmans trempant jour et nuit dans l'alcool », avait affirmé le gradé, selon son discours révélé par Le Monde et LCI.
Il dit se réjouir « d'avoir pu aussi compter sur certains paresseux, très nombreux dans la région, dont la réactivité et l'envie de travailler n'ont d'égal que les résultats qu'ils obtiennent », selon une copie de son allocution qu'a pu lire l'AFP.
Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a dénoncé « des propos inadmissibles et choquants » et rappelé «son attachement au strict respect des règles déontologiques et à l'exigence d'exemplarité» qui « doivent encadrer l'action des forces de sécurité dans l'accomplissement de leurs missions ».La gendarmerie a, de son côté, qualifié ces paroles d'« intolérables ».

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
8 commentaires

Vos commentaires

den97300 07.05.2018
Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre et lire comme ânerie

Du n'importe quoi. Les commentaires des internautes et les propos de ce gendarmes sont du n'importe quoi. Un des internautes écrit que l'on brûle des voitures. A quel moment brûle t on des voitures en Guyane ? A quel moment les jeunes s'en prennent à 10 contre 1? Ces gens ne vivent pas en Guyane. Je le pense bien. Tous des hypocrites et des racistes endurcis et infiltrés. Ils sont démasqués depuis belle lurette mais tout le monde fait avec en leur promettant une sentence a petit feu. Ne vous inquiétez pas. Tout le monde vous connaît bande de racistes. La critique derrière un écran est facile. Mais vos regards et vos attitudes vous trahissent. Donc continuez à mentir et à diffuser votre haine si cela peut vous rendre plus heureux dans vos petites vies d'apparence. Mais personne n'est dupée. Sachez le. Personne n'est dupée.

Répondre Signaler au modérateur
aucun 07.05.2018
rapidement

quelques retours rapides : http://www.franceguyane.fr/actualite/faitsdivers/violences-a-zephir-lors-du-tournage-d-un-clip-394893.php (pour la voiture), http://www.franceguyane.fr/actualite/faitsdivers/un-employe-du-csg-perd-un-oeil-dans-une-bagarre-386089.php (pour la bagarre), ... et si j'avais le temps je vous retrouverais le groupe de 15 qui débarque au domicile d'une victime, je vous trouverais de nombreux autres véhicules, ... donc désolé, mais zéro invention, il faut sortir ... enfin non, il vaut mieux pas !

Répondre Signaler au modérateur
aucun 07.05.2018
œillères

être de gauche rend donc aveugle à ce point ?

Répondre Signaler au modérateur
aucun 07.05.2018
bourda ?

tout le monde n'a pas la chance d'habiter les quartiers chics !

Répondre Signaler au modérateur
Pi ta, Pi trisse!!! 08.05.2018
Lavi sé an fanm fol.

Au moins tu rend vrai ce proverbe Créole que la vie est pleine d'absurdité ,car même si pour toi la terre est plate cela ne veut pas dire que c'est la vérité . Tu oublie le racisme des Guyanais envers les Antillais,envers les Surinamais ,envers tous leurs voisins . Vous ne vous supportez même pas entre vous. Le monde est grand ,même si ton esprit étroit ne peut le concevoir et tu as plus besoin des autres que tu ne peux même le concevoir .A pa roun sèl jou caca bisoin tchou caca pou y passé

Répondre Signaler au modérateur
FLAMBI 07.05.2018

Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté

Répondre Signaler au modérateur
Asmode 06.05.2018
......................

Par Méphistophélès et Samaël, quel manque de respect !

Ou est le bon temps des "Eh ben casse-toi alors, pauv' con !" et "Dès demain, on va nettoyer au Karcher la cité. On y mettra les effectifs nécessaires et le temps qu'il faudra, mais ça sera nettoyé"

Lucifer en rit encore ...............

Répondre Signaler au modérateur
aucun 06.05.2018
trois mois seulement ?

ok, la forme du propos est plus que discutable, mais qu'en est-il du fond ? j'avoue que je reconnais complètement, dans la description faite, certaines franges de la population : celle qui traine aux abords des chinois, et qui effectivement ne dessaoule pas de la journée - de même que les bandes de "jeunes" qui effectivement au moindre regard vont vous tabasser à 10 contre 1 et foutre le feu à votre bagnole - et les professionnels du chômage, spécialistes de la CAF, experts en files d'attente, ... bref, avoir réussi, en trois mois seulement, à cerner aussi bien la région, ce mec mérite une médaille !

Répondre Signaler au modérateur