France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
RÉMIRE-MONTJOLY

Un ex-détenu obtient une indemnisation pour détention indigne

Mardi 4 Décembre 2018 - 11h16
Un ex-détenu obtient une indemnisation pour détention indigne
Christophe B était incarcéré au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly de mai 2011 à août 2013 - Archive

L'Etat a été condamné lundi à indemniser un ancien détenu de Rémire-Montjoly pour indignité de ses conditions de détention.

Christophe B, incarcéré au centre pénitientiaire de Rémire-Montjoly de mai 2011 à août 2013, a obtenu du conseil d'Etat une indemnisation d'un montant de 5500 euros en raison de "conditions de détention attentatoire à la dignité humaine".

Débouté en première instance par le juge des référés de Cayenne, le détenu s'est pourvu en cassation et s'est pour cela appuyé sur la convention européenne des droits de l'homme qui stipule que "nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains u dégradants"; Christophe B qui a été détenu au moment où le centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly connaissait une forte surpopulation. Il a ainsi occupé différentes cellules de 12 m2 prévues pour deux détenus mais qui en accueillaient trois.

Ces cellules, estiment les magistrats administratifs, ne comportent qu'une fenêtre dans un coin de la pièce

Plus de détails dans France-Guyane de ce mercredi 5 décembre

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

josy 06.12.2018
scandaleux!

La prison étant un passage oblige dans une vie,il faut, bien sûr luxe confort,loisirs,menus,sports, et cinéma.... que cette cour européenne s'occupe des conditions dégradantes de détention de Carlos Ghosn au Japon, du repas unique dans les prisons surinamises,haïtiennes,ugandaises.... du grand n'importe quoi qui nourrit le sentiment xénophobe sans effort! Continuons!

Répondre Signaler au modérateur
jess 05.12.2018

chiet

Répondre Signaler au modérateur
Macoumba 04.12.2018
5500€ pour un criminel en prison

Si il n'avait pas commis de crime ou délit, il ne serait jamais aller en prison ! Ceux qui sont là ont fait ce qu'il fallait pour être là, pourquoi pas demander un jacuzzi, un Royal king Seize Bed, une télé grand écran, un ordinateur, un smartphone, et une chambre individuelle de 50 m2 ?

Répondre Signaler au modérateur
mikeromeo 04.12.2018

La détention préventive cela vous parle ?

Et traiter les gens comme des animaux, ils font cela au Brésil. On voit le résultat.

Répondre Signaler au modérateur