France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
SAINT-LAURENT

Un enfant blessé par arme à feu et une scène d'émeute

A.S.-M. / F.P. / P.R. Lundi 28 avril 2014
Un enfant blessé par arme à feu et une scène d'émeute
Les gendarmes ont du intervenir pour que l'homme qui aurait tiré sur un enfant ne se fasse pas passer à tabac. - (photo : P.R.)

Un garçon de 9 ans a été blessé par arme à feu hier dans la cité Awara. Des habitants du quartier ont tenté de s'en prendre au tireur présumé, qui a dû être protégé par la gendarmerie.

On a sans doute évité un double drame hier à Saint-Laurent dans la cité Awara, situé à proximité de la route des Vampires. Un enfant de 9 ans a d'abord été blessé par une arme à feu. Selon des témoins sur place, l'enfant se trouvait dans un arbre situé dans le jardin d'un particulier quand ce dernier aurait fait feu vers le garçon avec une carabine. Selon la gendarmerie, l'enfant était en train de récupérer une canne à pêche dans l'arbre et l'arme pourrait être une carabine à plomb. Les versions divergent quant aux blessures du jeune garçon. La gendarmerie confirme une blessure à la clavicule mais des témoins parlent aussi d'une blessure à la tête. Hier soir, l'enfant était en observation à l'hôpital de Saint-Laurent où ses jours n'étaient pas en danger.
« UNE SITUATION D'ÉMEUTE »
Le coup de feu a été suivi d'un rassemblement d'une trentaine d'habitants du quartier qui, selon les dires des témoins comme des gendarmes, étaient venus « régler son compte » à l'homme présumé être le tireur. « Tout le monde voulait le battre » , commente un témoin.
« C'était une situation d'émeute » , estime de son côté la gendarmerie. Les gendarmes arrivés sur place ont d'ailleurs dû faire appel à du renfort afin de protéger et d'exfiltrer le tireur présumé. Les forces de l'ordre sont allées jusqu'à tirer en l'air pour disperser la foule. Quelques coups auraient été échangés et des vitres brisées sur des voitures des gendarmes mais ces derniers ont préféré quitter rapidement les lieux « pour éviter le face à face » .
Le présumé tireur a été placé en garde à vue. En fin de journée, selon des témoins, plusieurs habitants se seraient rendus dans sa maison pour la vider et brûler ce qui s'y trouvait.


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

Josse 29.04.2014

Cette vidéo est une honte !!

Entendre les rires et les provocations est simplement insupportable.
Comment dans un pays "développé" on peut laisser les forces de l'ordre se faire marcher dessus comme ça et fuir devant une bande de branleurs ?

Amis gendarmes, reprenez votre radar et allez faire ce que vous savez faire de mieux: vous cacher et faire chier ceux qui roulent à 100 au lieu de 90km/h. Pendant ce temps la population se fait voler, violer et malheur à celui qui ose se défendre par ses propres moyens.

Ca me révolte de voir ça. Imaginez une telle scène au Brésil ou au Suriname... le 1er qui ose lancer une pierre sur la police est mort. "oh mais mon dieu, état facho, blanc noirs, FN racisme tout ça...", "faut laisser les jeunes s'exprimer..."

L'uniforme ne fait plus peur, vaste blague que devient la France. Et ce n'est pas avec notre grandiose garde des sceaux que cela va s'arranger.


Répondre Signaler au modérateur
aucun 29.04.2014
amen !

ça fait plaisir à lire, merci, à 200% d'accord !

Répondre Signaler au modérateur
kafka 01.05.2014

"Pendant ce temps la population se fait voler, violer et malheur à celui qui ose se défendre par ses propres moyens." !!! Il s'agissait d'un enfant de 9 ans !!! 9 ans ! 9 ans ! 9 ans ! Ca y est, vous réalisez ?

Répondre Signaler au modérateur
aucun 29.04.2014
les villageois en colère !

j'ai hâte d'avoir le fin mot de l'histoire, et surtout j'ai hâte de voir tomber les inculpations et condamnations de la foule en colère qui a tout de même caillassé les gendarmes et brulé la maison du présumé innocent jusqu'à preuve du contraire. amusez-vous bien amis juges de gauche !

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3