En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Un charter pour Haïti

T.F. Samedi 17 septembre 2016
Un charter pour Haïti
Quinze ressortissants haïtiens détenus au centre de rétention ont été renvoyés par charter à Port-au-Prince dans la nuit de jeudi à hier (photo d'archives)

Quinze ressortissants de nationalité haïtienne ont été renvoyés par avion à Port-au-Prince dans la nuit de jeudi à hier. Un procédé dénoncé par la Cimade, association de défense des droits des étrangers.

Une « expulsion collective et illégale » . Pour la Cimade, association de défense des droits des étrangers, la « réponse coercitive » qui a été appliquée à quinze ressortissants haïtiens est « inadmissible » . Dans la nuit de jeudi à hier, un charter a été affrété par l'État afin de procéder à leur expulsion à destination de leur pays d'origine.
Une opération qui intervient quelques semaines après la décision, le 19 août, de la préfecture de suspendre les demandes d'asile pour les immigrants. Celle-ci a découlé de l'arrivée massive d'immigrants clandestins depuis le début de l'année en Guyane, principalement en provenance d'Haïti. En août, l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) avait enregistré plus de 3 900 dossiers de demande d'asile.
Selon la Cimade, 47 personnes de nationalité haïtienne ont été interpellées et placées au centre de rétention de Félix-Éboué. Après l'expulsion de quinze d'entre elles, 27 sont encore détenues au Cra. « Dix-sept ont été contraintes de demander l'asile en rétention dans des conditions bien plus défavorables que celles dont elles auraient dû bénéficier selon la procédure normale » , précise la Cimade, qui rappelle que « les expulsions collectives sont prohibées par la convention européenne des droits de l'homme » .
La Cimade affirme que trois des quinze personnes expulsées vers Port-au-Prince « avaient pourtant saisi le tribunal administratif et n'ont pas pu voir leur situation examinée, en violation du droit de pouvoir exercer un recours » .
Sollicitée hier afin qu'elle fournisse de plus amples explications sur cette opération, la préfecture a indiqué qu'elle n'entendait pas communiquer sur ce sujet.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
32 commentaires

Vos commentaires

MOMO66 20.09.2016
Haïtiens

De toutes les manières, les haïtiens sont plus travailleurs que les guyanais.

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 20.09.2016
Fabrique d'opportunistes

Je ne pense pas qu'il faille blâmer à ce point les immigrés haïtiens. Sans doute qu'à leur place, nous ferions de même. La nuisance est bien du coté de la CIMADE et autres associations qui pervertissent les immigrés en les informant de leurs droits sans jamais leur expliquer leur devoirs. Pire, ils aident ces personnes a exploiter les failles du système administratif pour bénéficier d'avantages qu'ils ne pourraient jamais obtenir seuls. A ce que je sache, l'administration est complexe pour tout le monde et je n'ai pas vu d'association subventionnée par l’État qui aurait pour but d'aider le citoyen à profiter des combines administratives.
La CIMADE fait de la désintégration, elle est une usine à profiteurs, rien d'autre.
Et ça, ça doit cesser !

Répondre Signaler au modérateur
Citroni 19.09.2016
Haïti cheri

Les hatiens sont un soutien fraternel pour la Guyane,c, bon neg ki la,ok!!?
La France accueille bcoups de migrants,afgan,syri,ect,ok!!?

Répondre Signaler au modérateur
MONSIEUR GUYANE 19.09.2016
xenophobie?

Si une foule d'haïtiens bardés de diplomes arrivaient en Guyane pour y trouver un emploi, ou si ils arrivaient avec un capital financier pour y investir et que la population guyanaise s'y opposait en disant : "ils nous volent nos travail, ils nous volents nos richesses", là on pourrait parler de xénophobie.
Dans le cas présent, nous avons des milliers de gens non qualifiés et endettés qui utilisent des réseaux mafieux pour arriver en Guyane afin d'espérer toucher des aides de l'état ou squatter des terrains : qu’apportent ils à la Guyane, si ce n'est un préjudice?

Il y a plein d'habitant en Guyane qui sont qualifiés et n'arrivent pas à trouver un travail, d'autres peinent pour trouver une habitation...
Peut on parler de xénophobie lorsque les Guyanais se sentent spoliés ?

Répondre Signaler au modérateur
xxl 19.09.2016

évitez qu'ils sacages les arbres pour faire du charbon avant qu'ils mettent la guyane semblable à haiti merçi beuacoup

Répondre Signaler au modérateur
Ciicii 19.09.2016

faut arrêter à un moment donne, sous pretexte c'est la france donc pour cela faut accueillir toute la misere du monde,pourquoi venir nous importune chez nous? ils voulaient leurs independance. ceux qui les defends bec et ongles,vous faite quoi pour ses personnes?ils debarquent ne payent pas les soins medico,la bouffes,logements,electricite,eaux,les vetements,les fournitures scolaires,la comptine,etc,les assistantes sociales font tout pour eux,droit a la CMU,ont l'osseille à la fin du mois(CAF),alors qu ils ne taf pas jsuis ecoeurer, siderant, qui finance ses conneries les associations baaaaah non.Au lieu de ce consacre au developpement de notre département,vous vous entetez avec la betises ,la france n a plus les moyens pour des betises pareille c'est la crise,puis les hommes politiques qui vident les caisses,l'evasion du fiscale.le gouvernement dois absolument ouvrir leurs gros yeux peut plus continuer ainsi, marche sur la tete

Répondre Signaler au modérateur
Ciicii 19.09.2016

sérieusement les expulses aux max,y en a marre ça suffit,ils débarquent foutent la merde,squattent des terrain prive,les deloger,reloger dans des appart neuf cela ne choquent personne?ils ne payent que dalle vraiment la foutaise exigent énormément de choses ce n'est pas normal.ont toute ls aides sociales aberrant,travailler dure pour payer payer et payer serieux,y en a marre ca suffit

Répondre Signaler au modérateur
youpix973 19.09.2016
arrêt des flux migratoires

Il serait plus que temps que cette immigration illégale cesse...
La France n'a pas les moyens de sa politique ...
Quant à la Cimade , elle devrait être supprimée ...
Les politiques c'est du bla bla..
Aucune mesure sérieuse qui freinerait cet afflux de soi disants
réfugiés politiques.....


Répondre Signaler au modérateur
Altron 18.09.2016
FRAN973

Voilà, il y a toujours un moment où dans ces débats sur les migrants, sur l'accueil il y a quelqu'un qui rappelle les rafles ou comme vous les arabes jetés à la Seine.Pourtant on devrait pouvoir s'interroger tranquillement sur ces questions de peut on accueillir, si oui qui et comment sans se faire balancer dans les dents des attaques pour racisme.Le "nous on est riche on doit accueillir ces gens miserables" me paraît plein de bons sentiments mais un peu rapide aujourd'hui. Pour autant je n'ai aucune envie de jeter qui que ce soit dans la rivière Cayenne. Merci d'accepter que l'on parle de tous les problème au lieu de tout gérer naïvement. Ou alors bon on accueille, on accueille mais à un moment la pauvreté sera le lot commun et de là on n'aidera vraiment plus personne.

Répondre Signaler au modérateur
fran973 18.09.2016

J'ai dit ça? relisez les commentaires puants par contre

Répondre Signaler au modérateur