En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Un agent de la mairie de Kourou condamné

M.J Mardi 20 Juin 2017 - 11h09

Samedi dernier, un homme qui s'avère être employé de la mairie, a été interpellé à Kourou pour avoir menacé le commerçant d'un libre-service, situé au quartier de l'Anse, parce qu'il lui avait demandé de payer 50 centimes pour un sac plastique.

Ivre, il a commencé par le menacer avec une bouteille de bière et lui aurait porté un coup à la jambe. Il s'est ensuite rendu à son véhicule pour s'emparer d'un fusil qu'il a pris soin de charger, selon un témoin qui s'avère être un policier municipal. Il s'est dirigé vers le magasin en étant armé puis a fait demi tour lorsqu'il a vu que le policier était témoin de la scène. Il connaît le policier municipal pour être lui même employé à la mairie de Kourou depuis dix-sept ans dans le service voierie. Il est parti au volant de sa voiture alors qu'il était en état d'ébriété et non titulaire du permis de conduire. Les gendarmes l'ont retrouvé et interpellé. Il a été jugé pour ces faits, hier, au tribunal de grande instance de Cayenne. Il a tenté de minimiser ses actes en déclarant avoir de bonnes relations avec le commerçant. Eve Tassin, substitut du procureur, n'a pas été convaincue. "La bière, on a de l'argent pour en acheter mais pas pour payer 50 centimes pour un sac plastique", a-t-elle commentée. Le tribunal non plus n'a pas été convaincu par les arguments du prévenu, il a prononcé une peine de 18 mois de prison assortie du mandat de dépot et d'une amende de 300 euros.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

coucou973 21.06.2017

On veut le nom!!

Répondre Signaler au modérateur
aucun 20.06.2017
la routine de l'anse et d'ailleurs

je vis à l'anse, et franchement, ce genre de scènes est notre quotidien, tous n'ont pas un fusil, certains se contentent d'un bâton, d'une clé à molette ou de leur casque de scooter, mais les bagarres, entre eux ou contre les commerçants, sont quotidiennes. pourquoi les commerçants n'appellent-ils pas les gendarmes ? imaginez 10 à 15 personnes, qui de 7h30 à 22h00 vont consommer chacune 1 pack de bière à l'heure ponctués de bouteilles de rhum ? et oui, ça en fait des sous ! en fait ils pourraient bien ne vendre que ça et des cigarettes (au détail) et ne pas s'en porter plus mal. de toute façon, ces commerces là ne sont plus fréquentés que par les malfrats, quelle mère de famille à envie de se faire insulter par 15 soulards quand elle va faire ses courses ? vous avez dit "non droit" ? quelle idée ! il fait bon vivre à Kourou, c'est le maire qui l'a dit !

Répondre Signaler au modérateur