En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
KOUROU

Tentative d'homicide : la victime dans le coma

P.R. / L.A. Lundi 09 janvier 2017
Tentative d'homicide : la victime dans le coma
C'est sur cette place que les coups de feu ont été tirés (LA)

Vendredi soir, Kielens Bappa, 22 ans, a été touché des tirs de plombs au thorax et à la tête, place Isaac-Newton, au quartier Simarouba. Il est actuellement dans le coma.

Vendredi, au quartier Simarouba de Kourou, deux bandes de jeunes ont eu un différend lié à des vols commis au domicile de l'un d'entre eux, selon le procureur de la République Éric Vaillant. L'une des deux bandes s'est rendue au domicile de la bande adverse et a constaté que les objets volés s'y trouvaient. Ils ont alors arraché les chaînes des personnes présentes.
En début de soirée, les jeunes visés le matin ont cherché à se venger. Armés d'un fusil de chasse canon long de calibre 12, d'une batte de base-ball et d'une machette, ils ont frappé deux personnes rencontrées sur leur chemin, qui n'ont rien à voir avec les faits. Les deux victimes se sont échappées dans les couloirs extérieurs d'un immeuble du quartier. Un coup de feu a été tiré dans leur direction, les manquant de peu.
« C'EST CHOQUANT! »
Un second coup de feu a été tiré en direction de deux autres jeunes situés non loin de là. L'un d'eux, âgé de 22 ans, a été touché au thorax, au visage et à la tête. Il a été amené en urgence dans son appartement par son camarade. Les auteurs, qui seraient de jeunes majeurs, ont pris la fuite à bord de deux véhicules et sont actuellement recherchés.
Le blessé était hier soir dans le coma au service de réanimation de l'hôpital de Cayenne. Le parquet a confié l'enquête aux gendarmes de la section de recherche de Cayenne, co-saisis avec ceux de la brigade de recherche de Kourou. « Leur intervention dans le quartier avec l'aide de responsables et médiateurs de la mairie de Kourou a permis de rétablir le calme » , selon le procureur.
Une riveraine témoigne : « Des coups de feu en pleine ville sur des personnes au hasard, c'est tout simplement choquant! La violence fait certes partie de notre vie, je m'y suis habituée mais de telles agressions autour de nos enfants, ce n'est pas possible. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

xxl 10.01.2017
F N

les gendarmes sont caillassés, sont pris à partie par la foule, les pompiers tombés dans un guet-apens, violence sur les medecins du service urgence, le maire a été agressé, c'est le quotidien,
la seule question, qu'elle solution ?
ma réponse est radicale
FRONT NATIONAL !

Répondre Signaler au modérateur
laurent 09.01.2017
ça suffit!

ça suffit ces meurtres, cette violence!Il est temps que nos élus, l'état, les gendarmes et le procureur de la république se bougent le cul! Cette ville est à l'abandon à tous les niveaux. C'est une honte!

Répondre Signaler au modérateur
kiki973 09.01.2017
aucun commentaire

Aucun commentaire... Shakespeare revient, le niveau pourrait monter.

Répondre Signaler au modérateur