En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
KOUROU

Tentative d’homicide, la victime dans le coma

P.R. Samedi 7 Janvier 2017 - 09h27

Un homme de 22 ans a essuyé des tirs de plombs au thorax et à la tête vendredi soir vers 19 h 30 à la place Isaac-Newton, au quartier Simarouba. Il est actuellement dans le coma.

Hier, au quartier Simarouba de Kourou, deux bandes de jeunes ont eu un différend lié à des vols commis au domicile de l’un d’entre eux, selon le procureur de la République Éric Vaillant. L’une des deux bandes s’est rendue au domicile de la bande averse et a constaté que les objets volés y étaient. Ils ont alors arraché les chaînes des personnes présentes. En début de soirée, les jeunes visés le matin ont cherché à se venger. Armés d’un fusil de chasse canon long de calibre 12, d’une batte de base-ball et d’une machette, ils ont frappé deux personnes rencontrées sur leur chemin, qui n’ont rien à voir avec les faits. Les deux victimes se sont échappées dans les couloirs extérieurs de l’immeuble. Un coup de feu a été tiré dans leur direction, les manquant de peu. Un second coup de feu a été tiré en direction de deux autres jeunes situés non loin de là. L'un d’eux, âgé de 22 ans, a été touché au thorax, au visage et à la tête. Il a été amené en urgence dans son appartement par son camarade. Les auteurs ont pris la fuite à bord de deux véhicules et sont actuellement recherchés. Le blessé est actuellement dans le coma au service de réanimation de l’hôpital de Cayenne. Le parquet a confié l’enquête aux gendarmes de la section de recherche de Cayenne, co-saisis avec ceux de la brigade de recherche de Kourou. « Leur intervention dans le quartier hier soir avec l’aide de responsables et médiateurs de la mairie de Kourou a permis de rétablir le calme », selon le procureur.
P.R.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
8 commentaires

Vos commentaires

monchou 09.01.2017
Mr Ringuet et sa tolérance 0. . Trois ans après, quel bilan?

Il y a 3 ans de celà, lors des élections municipales, mr Ringuet s'érigeait en zorro de la ville de Kourou et au-delà.Il clamait sa "volonté" d'obtenir un commissariat pour kourou, il disait qu'il ne ferait preuve d'aucune tolérance. Tolérance 0 qu'il disait. Entre temps, à Kourou, une vieille s'est fait agressée chez elle, un baton dans la gorge, un jeune s'est fait tué citée des 2 lacs, un autre aujourd'hui est dans le coma. Des bandes rivales font la loi. Et les cambriolages continuent. On en parle plus, tout simplement. Le maire, on ne l'entend pas, on ne l'entend plus sur la question. Pourquoi? Il aura compris qu'il y a des sujets qu'il s'agit de ne pas instrumentaliser. La violence, la délinquance, l'insécurité sur unn territoire en font partie. Le skatepark sur la Cocoteraie est censée tout régler. Un skateparck placé à hauteur de marées, dans un environnement salin et à proximité de résidences et de résidents pas très contents. On verra pour la suite. L'ensemble est décevant: en 3 ans, beaucoup de plaintes, peu d'actions nonobstant de nombreuses casquettes. PArmi lesquelles vice président de la CTG. A cet égard, il aurait dû comprendre l'exaspération là encore, des kourouciens concernant cet envahissement de moustiques dans la ville: les artères principales voient les herbes tondues et pour le reste, rien. Il s'agit de faire croire, de faire voir, sans rien faire de fondamental. 3 ans...Quel bilan, à mi parcours? Est-il conscient de ne rien faire, à part gesticuler?.

Répondre Signaler au modérateur
xxl 08.01.2017
INJUSTICE

TU TE FAIS AGRESSER, TU TE DEFENDS, ils disent que ce n'est pas à toi de faire ta loi, ALORS CONCLUSION ils se croient tout permis.

Répondre Signaler au modérateur
MOMO66 08.01.2017
VIVE L'OM !

Ah balieue quand tu nous tient !

Répondre Signaler au modérateur
Betty12 08.01.2017

Ben voyons!! Ces illettrés fantasment sur la vie aux USA, Surinam ou Brésil.
Dans le temps , les jeunes règlaient leur compte à coup de pieds et mains. Maintenant, ces couyons utilisent une arme.
Et ça se la joue caïd.

Répondre Signaler au modérateur
alfredo 07.01.2017
Et le pire reste à venir

Évitons de pointer du doigt des responsabilités quand les choses sont tellement plus complexes et exigent des contributions de tout le corps social. Les faits reviennent en pleine figure de ceux qui ont instrumentalisé les violences urbaines, notamment pour les élections locales et ils prennent aujourd'hui le boomerang en pleine tronche. Ceux qui ont même osé invectiver sans fondement autre que le chahut le procureur de le république en débat public, se font bien discret en ce moment, car on ne joue pas avec ces questions...et puis quels sont les bilans d'aujourd'hui? Ils ne peuvent être mis sur le dos du Maire qui a bien peu de compétence afin d'apporter sa contribution préventive. Ce que faisait l'ancien Maire visible sur tous les coups durs. Pourtant on a bien tout fait pour le charger indûment par ceux qui se taisent aujourd'hui face à la montée Encore plus forte de ce déluge de violence.

Répondre Signaler au modérateur
aucun 07.01.2017
bienvenue à kourou

et oui, c'est ma ville ! sur les stat tout va bien, dans la rue par contre ... mieux vaut baisser la tête dans certains quartier ! bonne année kourou !

Répondre Signaler au modérateur
den97300 07.01.2017
2017, rien ne change

L'année débute a peine et rien ne change. Des innocents se font tirer dessus comme du gibier et doivent courir pour sauver leur peau. T'étais La, tu regardais, t'avais rien a faire la mais t'étais la et c'est toi qui lutte entre la vie et la mort. T'avais rien a voir dans cette histoire mais c'est toi qui est couché sur un lit d'hôpital. Voilà! Tout ça ne s'arrêtera pas tant que la tolérance zéro ne sera pas appliqué. La, y'a un innocent qui lutte pour vivre et d'autres qui se cachent. Ça joue les bad et après ça se cache. Bande de pédales va!!!! Ça sort armé et ca assume pas les conneries. Alors que faire? Est ce que les autorités oseront affirmés de nouveau publiquement que les choses vont bien en Guyane? Que la délinquance est maîtrisée? 2017, rien ne change....helas.....milles fois hélas

Répondre Signaler au modérateur
fran973 07.01.2017
undefined

Déchéance de nationalité pour ces bi nationaux

Répondre Signaler au modérateur