En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Séquestré, braqué et volé par son cousin

B.D. Jeudi 18 mai 2017
SAINT-GEORGES DE L'OYAPOCK. Dans la nuit de mardi à mercredi, à Saint-Georges, un habitant qui avait hébergé son cousin a été séquestré et braqué par ce dernier. Le calvaire du propriétaire de la maison a commencé vers 4 heures du matin suite à un différend entre les deux hommes. Le cousin a sorti de son sac une arme de poing avec laquelle il a obligé son hôte à lui remettre sa carte bancaire, son téléphone, des objets de valeurs et de l'argent. Sous la menace de l'arme, il a séquestré la victime.
Avant la levée du jour, il a emmené à pied son otage au distributeur de la Banque postale pour retirer de l'argent. Mais la machine ne fonctionnait pas. L'agresseur a donc obligé son cousin à monter dans une pirogue pour se rendre au dégrad de Villa Victoria, au Brésil. Il a payé la traversée en remettant au piroguier le téléphone de son otage.
De retour de Villa Victoria à bord de la même pirogue, l'agresseur a abandonné son otage au débarcadère de Saint-Georges, en lui volant les clefs de sa maison.
Choqué et fort des conseils de riverains, le propriétaire a porté plainte l'après-midi à la gendarmerie.
Avec les informations fournies par la victime, le cousin, connu de la justice, a été interpellé dans la soirée à Saint-Georges. Il fera l'objet d'un jugement en comparution immédiate, demain.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire