France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Roy Contout mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

Guillaume REUGE Vendredi 25 mai 2018
Roy Contout mis en examen et placé sous contrôle judiciaire
Me Chow-Chine (en médaillon) espère que la circonstance aggravante du permis de conduire non-valide ne sera plus retenue contre son client au terme de l'enquête (photos d'archives)

L'ancien footballeur professionnel, âgé de 33 ans, a été mis en examen pour homicide involontaire, délit de fuite et conduite sans permis valide, suite à son implication dans l'accident mortel survenu samedi, sur la Matourienne, à Rémire-Montjoly. Ressorti libre de son entrevue avec le juge d'instruction, il a été placé sous contrôle judiciaire.

Roy Contout a reconnu, hier, son implication dans l'accident mortel survenu samedi sur la Matourienne, à Rémire-Montjoly. L'ex-footballeur professionnel et ancien pensionnaire de Ligue 1 était bien le conducteur. Le natif de Cayenne, arrivé menottes aux poignets au tribunal, a été mis en examen, hier, pour l'homicide involontaire d'Emmanuel Siné, 41 ans, le cycliste percuté dans la nuit de vendredi à samedi près du centre pénitentiaire de Rémire, et décédé quelques heures plus tard au centre hospitalier de Cayenne.
Deux circonstances aggravantes ont pour l'instant été retenues contre Roy Contout. Un délit de fuite, que conteste son avocat Me Maurice Chow-Chine : « Mon client est bouleversé par cet accident de la circulation. Il a toujours été constant dans ses déclarations qui n'ont a aucun moment indiquées son intention de prendre la fuite. Aux alentours de 5 heures, samedi, il s'est malheureusement assoupi au volant et s'est réveillé après avoir senti un choc. Il a pensé que son véhicule avait tapé la rambarde de sécurité ou un panneau de circulation, mais pas une personne. N'ayant pas fait d'embardées et le 4x4 étant sur la route, mon client ne s'est pas arrêté et a jeté un coup d'oeil dans son rétroviseur intérieur dans lequel il n'a rien vu. »
(photos d'archives)
UN PERMIS NON VALIDE
Il est également reproché à l'ancien footballeur, dans le cadre de l'information judiciaire, de circuler avec un permis non valide, qui ne possédait plus de points. Cette information a été confirmée par le parquet qui vérifie en ce moment si Roy Contout était au courant de l'invalidation de son permis. Si cet élément lui a été notifié. Cette deuxième circonstance aggravante, qui sera « écartée » selon Me Chow-Chine, peut aggraver la peine encourue la faisant passer de sept à dix ans de prison.
Hier, après avoir été déféré devant le parquet, Roy Contout a été entendu plus de deux heures par un juge d'instruction pendant qu'une cinquantaine de proches l'attendait dans les couloirs du tribunal. Après l'ouverture d'une information pour homicide involontaire, Roy Contout a été placé sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention, malgré la réquisition du parquet de mettre l'ancien footballeur en détention provisoire. Roy Contout a l'interdiction de quitter le territoire français et devra se plier aux convocations.
ÉCLAIRER LA MATOURIENNE
L'avocat de la famille de la victime, Me Jérôme Gay a demandé à ce que « chacun prenne sa part en matière de sécurité routière, particuliers comme pouvoirs publics » , avant de fustiger les routes guyanaises : « Particulièrement en Guyane, il est grand temps que les routes soient éclairées la nuit. Si tel avait été le cas, Emmanuel Siné n'aurait peut-être pas perdu la vie. » Un point sur lequel son confrère de la défense le rejoint. « Les Guyanais demandent depuis des décennies des infrastructures routières adaptées et non accidentogènes. Il n'en reste p as moins que Roy Contout est bouleversé et adresse ses sincères condoléances à la famille. » Emmanuel Siné est le troisième tué sur la Matourienne depuis le début de l'année.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
7 commentaires

Vos commentaires

jess 26.05.2018

voilà c'est la faute aux infrastructures NON NON ce mec est un mauvais exemple et un délinquant de la route qui est tombé
qu'il paye le prix

Répondre Signaler au modérateur
aucun 26.05.2018
sécurité routière ? mon ... oeil !

ce que je retiens de cette triste histoire, c'est que le conducteur en question n'est manifestement pas un conducteur "modèle". on en arrive pas à "zéro point" sur son permis par hasard. on en arrive là par des actes d'infractions répétés et fréquents. bref c'est un chauffard ! et tout chauffard qu'il est, à aucun moment, le système actuel de prétendue "sécurité routière" ne l'a arrêté. on l'a facturé, encore et encore, on a pris son argent, mais c'est clés de sa bagnole qu'il fallait lui prendre ! il fallait l'empêcher physiquement de reprendre la route. et ça, le système actuel ne le fait pas, car malgré tout ce que peuvent dire nos dirigeants, ça n'est pas un système de sécurité, c'est juste un système de facturation. bof.

Répondre Signaler au modérateur
cleo 26.05.2018

« Selon que vous soyez puissant ou misérable.... » Vous connaissez tous la suite .
Soyons puissants les amis , nous deviendront intouchables ...

Répondre Signaler au modérateur
mica 25.05.2018
Une question?

Si la victime était Monsieur Roy Contout et l'automobiliste un Monsieur tout le monde aurions nous droit au même discours? Le coupable c'est la victime il n'avait pas à circuler sur une route non éclairée,non mais franchement,mais il conduisait sans permis valide donc s'est un habitué aux infractions du code de la route,mais bon Monsieur Contout n'est pas coupable ce sont les forces de l'ordre qui sont fautifs,quelle idée de verbaliser un footballeur connu! Je tiens à dire que l'avenir est revancharde la note risque un jour d'être très lourde parfois fatale.

Répondre Signaler au modérateur
C Koi çà? 25.05.2018
Triste

Une seule chose est triste, un homme certainement pas très riche, pas très influent et pas très connu a perdu la vie, le reste c'est bla-bla , football, permis invalide......il dormira dans son lit ce soir! bien triste !

Répondre Signaler au modérateur
alf 25.05.2018

ce cycliste avait il des lumieres sur son vélo?? avant d eclairer une route tout vehicule circulant sur une voie doit etre visible.c est le probleme de la guyane.les vélos et les scooters sans lumiere
il y a deja un manque d electricité si on doit en plus illuminer toutes les routes en guyane mais il faudra deux centrales nucleaires
cela n excuse pas de rouler sans permis donc sans assurance .je pense que tout le monde a evité la nuit un velo ou un pieton qui apparait sans signalisation en plein milieu de la route

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 25.05.2018

C'est la faute à la route si le cycliste est mort ?! M. Contout n'assume pas ses responsabilités, c'est consternant. Le manque d'éclairage n'a pas conduit à le faire s'endormir au volant. Quand un choc le réveille il ne s'arrête pas, la trace d'impact sur son véhicule et l'annonce de l'accident aux infos quelques heures plus tard n'éveille aucun problème de conscience chez ce monsieur. Sans parler d'un permis qui n'a plus de points...
Bref, le parfait profil du chauffard meurtrier. Les routes Guyanaises seront plus sûres quand il sera en prison.
On regrettera l'absence d'un dispositif permettant d'empêcher une personne qui n'a plus de points sur son permis de continuer à mettre en danger la vie d'autrui.

Répondre Signaler au modérateur