En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Mikaël Mancée est sorti de garde à vue à 12h

Mercredi 20 Décembre 2017 - 10h37

Les 500 frères, menés par Olivier Goudet, sont venus apporter leur soutien à Mikaël Mancée devant les locaux de la police judiciaire ce matin

Afficher toutes les miniatures

Mikael Mancée, leader des Grands frères, a été placé en garde à vue ce matin pour des faits présumés de violences sur personne dépositaire de l'autorité publique lors des mouvements sociaux d'avril devant la préfecture. Accompagné de son avocate Magali Robo-Cassildé, il est sorti des locaux de la PJ et a été accueilli par les 500 frères et Davy Rimane. 

Mikaël Mancée, figure charismatique du mouvement social, a été placé ce matin en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire, boulevard de la République à Cayenne pour des faits présumés de violences sur personne dépositaire de l'autorité publique. Les faits pour lesquels le président des Grands Frères est entendu se sont déroulés lors des mouvements sociaux au mois d'avril devant la préfecture. Ce jour-là certains manifestants étaient partis à l'assaut de la préfecture dans le but d'envahir les lieux. Plusieurs leaders des 500 Frères dont faisait partie à l'époque Mikaël Mancée, s'étaient interposés pour calmer les assaillants.

C'est ce jour-là aussi que le directeur départemental adjoint de la sécurité publique, le commissaire Terry avait été blessé et transporté dans un état grave au centre hospitalier de Cayenne. Les faits de violence sur un officier du commissariat se sont déroulés lors des affrontements.

"Cette convocation est une intimidation. Nous irons jusqu'au bout, jusqu'à la mort. La Guyane a 90 ans de retard", a déclaré sur place Olivier Goudet, président d'honneur des 500 frères. Peu nombreux sur place, ils répondent : "la convocation de Mikael Mancée un mercredi, lorsque tout le monde travaille, n'est pas fortuite. Un samedi, il y aurait eu une mobilisation plus importante".

Sur les faits, l'ancien policier n'a pas la même version que le policier qui a porté plainte. En effet, la victime est un commissaire de police qui était arrivé en renfort. Ce dernier a porté plainte contre Mikaël Mancée en déclarant que l'actuel leader des Grand Frères l'avait frappé lors des échauffourées. Mikaël Mancée est tombé des nus lorsqu'il a reçu la convocation. Pour l'ex-policier, « ce n'est pas lui qui a frappé l'officier de police, mais c'est ce dernier qui lui a donné un coup-de-poing dans le dos alors qu'il faisait bar rage entre les manifestants en colère et les fonctionnaires » . Il reconnaît avoir été à la rencontre du commissaire pour lui demander des explications. C'est certainement cette démarche qui vaut à Mikaël Mancée d'avoir été convoqué par la justice dans les locaux de la police Judiciaire, boulevard de la République à Cayenne.
Plus de détails dans notre prochaine édition

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
19 commentaires

Vos commentaires

MONSIEUR GUYANE 22.12.2017
La Guyane a 90 ans de retard", a déclaré sur place Olivier Goudet,

2017 moins 90, c'est 1927:
Le pouvoir est convoité dans divers pays ou bien deja dans les mains de divers personnages politiques peu fréquentables:
Hitler, Mussolini, Franco et Staline sont dejà en place ou sur le point de l'etre.
En guyane, nous avons Goudet qui reve de pouvoir avec sa milice 500 frères.
Nous connaissons tous la suite.

Répondre Signaler au modérateur
LiKiLiKi :-) 22.12.2017
Un roman

feuilleton qui va nous tenir au mouince jusqu'à Pâques 2018

Répondre Signaler au modérateur
brigandin 21.12.2017

Pou la Guyane déconné !!!

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 21.12.2017

La propagande bat son plein. Insanités rabâchées en rafales, Monsieur Guyane et Écrivain s'activent devant la prime de fin d'année.

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 21.12.2017
Paille et poutre

Si les "insanités" d'Ecrivain ou M. Guyane vous choque, je vous conseille d'aller voir la propagande des soutiens aux 500 frères sur les réseaux sociaux, ça pique les yeux ! On dirait qu'ils fédèrent tous les malades mentaux du pays. Les identitaires de métropole passent pour des rigolos à coté d'eux.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 21.12.2017

Faites en sorte que les Guyanais soient moins frustrés et plus de Grands Frères, plus de soutiens. Vos yeux s'apaiseront.
C'est la recette et non pas cette affabulation qui les tient responsables de la politique menée vis-à-vis de la Guyane. Ni cette propagande qui dénigre la protestation citoyenne (après l'avoir reconnue comme digne et justifiée) Méthodes primitives, dangereuses et contre-productives. Changez de méthode les gars, vous êtes trop faibles.

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 22.12.2017
Mais oui...

Il ne reste plus rien de la juste protestation citoyenne du 28 mars. Elle a été trop rapidement métastasée par les cellules marquées de l'étoile rouge communiste. C'est un sacré gâchis. Il ne reste bien que les mélanchonistes et les anards comme vous pour soutenir ces gauchistes d'extrême droite.
Il n'est nullement question de faiblesse mais tout simplement de justesse. Faudra se lever de bonne heure pour la vaincre, et prendre beaucoup d'anabolisants ne suffira pas !

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 23.12.2017

Restent les facilités financières obtenues pour la ctg et la déclaration présidentielle sur la possibilité des modifications constitutionnelles, entre autres. Comme quoi...
Mais vous préférez nier les évidences et battre encore la mousse contre tout Guyanais qui s'exprime, classé mélenchoniste, anar, Hitler, Staline par des Paassy, "Monsieur Guyane" et consorts. Vous avez eu si peur en mars dernier ?
C'est vous qui leur faites la leçon démocratique et recommandez se lever de bonne heure ? Vous ? Vous osez parler de la paresse des Guyanais le jour de la parution de : http://www.guyaweb.com/actualites/news/emploi-social-education/lagence-regionale-de-sante-rectorat-cloues-pilori/ ? Tout un symbole de votre mépris entièrement colonial.

Votre "gauchistes d'extrême droite" résonne le vide de votre crâne.

Répondre Signaler au modérateur
LiKiLiKi :-) 21.12.2017
RIMANE n'a

Rien à voir avec le FNoir local et ce même si le bleu marin a essayé de s'incruster dans la mouvance pour après et à Kourou se retourner et revenir au Bleu Blanc Rouge. Cela collant mieux avec les petits patrons descendus dans la rue.
Pour le reste, la mascarade a fini en rigolade.

Répondre Signaler au modérateur
ECRIVAIN 20.12.2017
Attention D A N G E R

C'est vrai que la Guyane possède certains retards structurels et autres.

Mais que des politiques mettent en avant tous nos problèmes (structures, délinquance, etc...) en entrainant une foule derrière eux dans le seul but d'arriver à une finalité purement politicienne, c'est une gigantesque arnaque dans laquelle la population est tombée une fois, mais n'est pas prête de retomber...

Ils ne seront plus qu'une poignée derrière ces individus, depuis qu'ils ont retiré leurs masques nous avons tous reconnu le visage de l'extremisme fanatique...

Franchement, regardez la Guyane depuis les évènements : suite à des slogans racistes, des discours mal placées, c'est une partie de la population qui n'a plus envie de s'investir en Guyane. Les jeunes diplomés n'ont aucune envie de revenir au pays. Les profs ne viennent plus, les investisseurs se retirent, les têtes pensantes partent ou ne viennent pas...
Et demain? Que doit on attendre de ceux qui sont prêts à lutter contre la république Française "jusqu'au bout, jusqu'à la mort" ???

Le Komité Poux Ekrazé la Gwyanne, les 500 frères et les grands frères sont pour nous en Guyane, ce que le front national, le Gud et les skinhead sont pour la metropole...

Rimane est pour la politique Guyanaise, ce que marine est pour la politique française : ne tombons pas dans le piège des extremistes qui ne font que dénoncer nos problèmes et prétendent tout régler d'un coup de baguette magique.

Allons tous voter contre lors des prochaines legislatives !

Répondre Signaler au modérateur