En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
SAINT-GEORGES DE L'OYAPOCK

Les gendarmes pris à partie par la foule

P.R. Lundi 09 janvier 2017

D'abord intervenus pour régler une querelle entre habitants, les gendarmes ont fait usage de gaz lacrymogène pour échapper à une trentaine de personnes.

Les gendarmes de Saint-Georges-de-l'Oyapock ont été pris à partie par une foule d'environ trente personnes vendredi soir vers 22h30 dans le bourg. Ils sont d'abord intervenus pour stopper une altercation entre plusieurs individus. Une foule s'est alors rassemblée et, selon les gendarmes, l'un d'eux les a menacés d'un couteau. Ils ont également essuyé des jets de bouteilles en verre et de cailloux. Un gendarme a alors fait usage de son taser, mais a raté sa cible.
Trois personnes menaçantes ou ayant envoyé des projectiles sur les gendarmes ont été interpellées. Pour s'« exfiltrer » de cette foule de plus en plus hostile, les militaires ont utilisé un diffuseur de gaz lacrymogène et se sont « repliés » à la brigade.
La même foule s'est alors postée devant la brigade pour réclamer la libération de leurs camarades.
Le détachement des mobiles de Régina a été appelé en renfort. Le calme est revenu dans la commune vers 00h30.
Les trois personnes interpellées, alcoolisées, ont été mises en cellule de dégrisement avant d'être placées en garde à vue pour violences avec arme sur dépositaires de l'autorité publique. Déférées hier midi, elles seront jugées en comparution immédiate au tribunal de Cayenne aujourd'hui à 14 heures.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire