En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Les escroqueries à l'embauche se multiplient

Bernard DORDONNE Jeudi 10 août 2017
Les escroqueries à l'embauche se multiplient

Les policiers du commissariat de Cayenne enquêtent depuis le début de l'année sur des plaintes concernant une nouvelle forme d'arnaque visant les demandeurs d'emplois. L'escroquerie à l'embauche est un phénomène qui prend de l'importance en Guyane.

Les victimes postulent pour une annonce parue sur Leboncoin, Blada ou Pôle emploi...
Après plusieurs échanges par mails, elles finissent par obtenir une promesse d'embauche. Ces personnes reçoivent alors, du faux employeur, un chèque censé être une prime d'embauche ou encore une avance leur permettant de faire des achats nécessaires pour ce nouvel emploi... à charge pour elles de retourner, par mandat cash urgent ou Western Union, le trop-perçu. Il s'agit, en réalité, d'un chèque falsifié, préalable- ment volé et libellé au nom de la victime.
Le temps que les banques signalent aux victimes la supercherie, ces dernières ont déjà fait parvenir le mandat cash urgent sollicité par les escrocs.
Les victimes sont principale- ment des personnes précaires, à la recherche d'un emploi ou bien, ayant de faibles revenus. Elles sont délestées de plusieurs milliers d'euros pour avoir répondu à une offre d'emploi factice.
« J'ai été escroquée de 1 500 euros »
Je suis Cayennaise, j'ai une trentaine d'années et je suis demandeur d'emploi. J'ai répondu en février 2017, à une annonce d'offre d'emploi concernant la garde d'un enfant. J'ai pris contact avec l'auteur de l'annonce par mail en lui envoyant mon CV. Cette personne a répondu en racontant une histoire sur une séparation avec la mère de l'enfant et une mutation imminente à la fin du mois de février à Rémire-Montjoly. Mon interlocuteur m'a communiqué un portrait général de l'enfant concernant sa personnalité. J'ai été en correspondance régulière avec lui. Il a fait plusieurs demandes d'envois de mandats cash avec toujours la même somme de 1 500 euros. Comme celui qui cherchait quelqu'un pour garder son enfant n'a dit qu'il voulait m'envoyer une avance sur mes indemnités, il m'a demandé de lui envoyer par mail mon relevé d'identité bancaire et mon numéro de sécurité sociale. Comme promis, il m'a envoyé un chèque d'un montant de 1 850 euros. Une fois que j'ai perçu cette somme, l'arnaqueur m'a relancé par mail pour obtenir d'avantage d'argent. J'ai commencé à avoir des doutes car il y avait constamment une histoire bizarre et saugrenue. Avant de faire à nouveau un envoi d'argent, j'ai demandé à un proche de contacter la personne avec qui je correspondais. Mon interlocuteur a été surpris d'avoir une autre personne au bout du fil. Il a raccroché et n'a plus jamais rappelé.
B. D.
L'escroc l'oblige à démissionner de son travail
Le 7 mars, une femme à la recherche d'un emploi mieux rémunéré, a déposé une plainte au commissariat de police pour une escroquerie à l'emploi. La victime a postulé sur Leboncoin pour un poste plus rémunérateur. Après plusieurs mails échangés, avec le faux employeur, sa candidature a été sélectionnée. Son interlocuteur lui a envoyé un chèque de 1 610 euros en indiquant qu'elle aurait eu une prime de 150 euros et des frais d'assurances à payer. Le faux employeur, un monsieur « avec un accent africain » selon la victime, a vérifié que le chèque avait été reçu. Fort de sa promesse d'embauche, la victime a démissionné de son emploi afin de prendre le nouveau poste qui était à pourvoir à la fin du mois de février. Lorsque la victime - qui a deux enfants à charge - s'est aperçue qu'il s'agissait d'une escroquerie à l'emploi, il était déjà trop tard. Elle avait démissionné sans pouvoir bénéficier de l'allocation-chômage.
B. D.
Recommandations de la police
Depuis le mois de septembre 2016, les enquêteurs du commissariat de police ont dénombré une vingtaine de cas par mois d'escroquerie en tout genre. Ils ont constaté que les arnaqueurs ont affiné leur technique et attaquent même les entreprises. Ils ont tenté d'escroquer une clinique guyanaise au niveau des remboursements des mutuelles du personnel. Le directeur départemental de la sécurité publique, le commissaire Thierry Guiguet-Doron, recommande la plus grande vigilance quel que soit le type d'arnaque ou escroquerie. « Il faut faire attention lorsqu'une personne demande de lui envoyer de l'argent par mandat cash et surtout lorsque les offres sont alléchantes. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

siceron 12.08.2017

tous ces genres d"arnaques viennent en majorité de malfrats Africains installés en Guyane ou operant depuis l'étranger et il semble que ces malfrats ciblent particulierement les ultras marins en France et en outre mer specialiste du faux , voyants bidons, faux medecin, faux infirmiers, faux papiers etc il est etrange qu'il puisse se trouver des ultras marins qui se laissent prendre à ce genres d'arnaques souvent cousues de fil blanc du genre payer un pseudo employeur pour obtenir un emploi

Répondre Signaler au modérateur
mica 10.08.2017
Soyez sur vos gardes

Principalement les gens qui veulent partir en vacances ou les étudiants à la recherche d'un logement,n'envoyez jamais de mandat cash surtout urgent ni de western union,il y a un site qui parle d'arnaques en tout genre.Il y a quelques années une personne mutée en Guyane trouvant que les sociétés de déménagements officiels trop chers,a par le biais d'un ami (douteux contacté une fausse agence de déménagement qui lui proposait moins cher il n'a jamais reçu son mobilier.Le Bon Coin?Sans parler des coups de fil de la prétendue Française des Jeux,renseignez vous avant il faut parfois des années pour que les enquêteurs arrivent à démasquer ces arnaqueurs qui opèrent parfois depuis l'étranger.

Répondre Signaler au modérateur