En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Le cambrioleur pris par une érection

B.D. Mercredi 15 novembre 2017
CAYENNE.Les faits se déroulent vendredi soir vers minuit, dans un appartement du centre de Cayenne. Un individu, connu des services de police pour des faits de cambriolage, pénètre dans le logement dont les locataires avaient, par inadvertance, oublié de fermer la porte d'entrée à clef.
Une fois à l'intérieur et certainement surpris par tant de facilité, le cambrioleur fouille, en premier, le salon.
Il rentre ensuite dans la seule chambre de l'appartement où quatre personnes sont en train de dormir. Une jeune mère de famille avec ses deux enfants et son compagnon. Au pied du lit, sur un matelas posé à même le sol, une adolescente est endormie. Sur le lit, la jeune femme et son compagnon. Au milieu du couple, un bébé dort les poings fermés.
Alors que le cambrioleur utilise une lampe frontale pour fendre l'obscurité, son regard tombe sur la jeune femme qui porte ce soir-là une nuisette.
Le cambrioleur est pris d'une érection fulgurante et décide de passer à l'acte.
Il passe doucement sa main sous la nuisette de la femme et l'agresse. En entendant les gémissements de sa compagne, le conjoint tend le bras en direction de sa promise et tombe sur le bras poilu du cambrioleur. Il se réveille en sursaut et découvre que le voleur a déjà enlevé son pantalon et est allongé à côté de sa compagne.
Il lui saute dessus, la jeune femme attrape une paire de chaussures à talon aiguille et assène plusieurs coups à la tête de son agresseur.
Alors que le compagnon maintient le cambrioleur au sol, la femme appelle la police. Lorsque les forces de l'ordre arrivent, ils trouvent les deux enfants en larmes et une femme en état de choc.
Le cambrioleur est placé en garde à vue. Le parquet ordonne qu'il soit vu par un psychiatre qui autorise son hospitalisation d'office.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

rusty 17.11.2017

Il sortira très bientôt, on est en Guyane et un peu en France????.
Courage à cette famille

Répondre Signaler au modérateur
Gabianne 15.11.2017
.... sa promise....

MUHAHAHAHA, le gars, il a trop lu '50 nuances de grey'il a pensé qu'il pouvait ajouter un chapitre

Répondre Signaler au modérateur
C Koi çà? 14.11.2017
Action!

Une bonne castration et après il n' y a plus que le cambriolage à s'occuper! Grave très grave! Bon courage à ces parents et leurs enfants.

Répondre Signaler au modérateur
mica 14.11.2017
MonDieu!

Le récit peut prêter à sourire,mais les faits sont graves.Les talons aiguilles enfoncés dans l'objet du plaisir lui aurait laissé un souvenir inoubliable.Toujours fermer les portes une fois à l'intérieur,c'est presque un rituel maintenant à cause de l'insécurité.Heureusement que le compagnon s'est réveillé,mais cette agression va laisser des traces pour la famille.

Répondre Signaler au modérateur