France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Le Burger Gold de nouveau braqué

Bernard DORDONNE Mardi 23 septembre 2014
Un deuxième braquage en à peine un mois. Cette fois, des clients ont été menacés et volés (Henri Griffit)

Dimanche, vers 1 heure du matin, le propriétaire du snack ambulant le Burger Gold, situé sur le boulevard Nelson-Mandela à Cayenne, a été braqué par trois hommes armés et encagoulés. Les téléphones portables et le sac à main des deux clients présents au moment des faits ont été dérobés par les malfrats.

L'histoire se répète désagréablement pour le propriétaire du Burger Gold, ce snack ambulant situé sur le boulevard Nelson-Mandela, près de la caserne des pompiers. Dimanche, il était 1 heure du matin et le commerçant servait ses derniers clients avant de fermer boutique. Trois individus, portant un bandana sur le visage, et tous les trois armés d'un pistolet, ont surgi derrière la roulotte.
L'un des bandits a pénétré dans le snack pour tenir en joue le commerçant. Les deux autres s'en sont pris aux deux clients qui attendaient leur repas devant le snack. D'un ton menaçant, les malfrats ont demandé aux clients leur téléphone portable. Ils se sont également emparé de la caisse : un peu plus de 700 euros. Avant de rejoindre une voiture qui les attendait un peu plus loin, ils ont récupéré le sac à main de la cliente.
Selon une source proche de l'enquête, les choses se sont déroulées très vite. Le commerçant et les clients ont porté plainte. C'est le groupe d'atteinte aux biens du commissariat de Cayenne qui est en charge de l'enquête.
Hier en début de soirée, des personnes rencontrées à côté du snack, qui était encore fermé, ont dénoncé cette violence gratuite : « Un jour, cela va mal tourner » , confie un voisin du commerçant, qui avoue qu'il n'a rien vu rien entendu.
Le Burger Gold avait déjà été victime d'un braquage au mois d'août. L'enquête des policiers avait permis d'interpeller et de mettre en prison l'un des braqueurs. Les clients du snack ambulant souhaitent la même réussite pour la résolution de ce nouveau braquage.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

Badaw 24.09.2014

La France devrait augmenter le nombre de personnel (police nationale) pour que les villes de Guyane puissent jouir d'une tranquillité.
Sénateurs, députés, maires vous courez tous pour être élus faut peut-être faire le nécessaire sur la situation de la Guyane.
La Guyane est belle, ne faite pas d'elle une poubelle!!!

Répondre Signaler au modérateur
XOOX 24.09.2014

En espérant que les caméras installées puisse apporter des résultats probants.Encore un honnête commerçant qui se fait agresser, a un mois d'intervalle 2 agressions du genre.il y a de quoi exaspéré même le plus patient des hommes

Répondre Signaler au modérateur