France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Le braqueur à moto arrêté avec l'aide du GIGN

S. M Samedi 11 août 2018
Le braqueur à moto arrêté avec l'aide du GIGN
(DR)

Un ancien militaire de 42 ans, accro au crack, a été arrêté après trois braquages : la station Vito de Montjoly, le 8 à huit d'Attila-Cabassou et le restaurant SFC, route de la Madeleine.

Un homme de 42 ans a été interpellé, hier matin à Cayenne, par les policiers, appuyés par le GIGN. L'individu était soupçonné du braquage du restaurant SFC, jeudi soir, au rond-point de la Madeleine. L'interpellation s'est déroulée sans heurts. L'homme a reconnu les faits. Il avait réalisé trois braquages dans la semaine sur le même mode opératoire (à moto et avec une arme à feu), à la station Vito de Montjoly et au 8 à huit d'Attila-Cabassou mercredi matin, et puis jeudi soir donc au SFC. Le suspect est un ancien militaire, devenu cuisinier. Il souffre d'un léger handicap suite à un accident de moto, mais est tireur sportif. L'homme, primo-délinquant, est accro au crack. C'est le manque d'argent pour payer sa drogue qui l'a poussé à commettre ces vols à main armée. Un des tiroirs-caisses volés a été retrouvé à son domicile, ainsi que trois armes de poing. Les policiers ont également récupéré chez lui le casque et les vêtements ayant servi au braquage. Il a été placé en garde à vue au commissariat de Cayenne, puis à la brigade de gendarmerie de Matoury, puisqu'une partie des faits qui lui sont reprochés se sont passés en zone gendarmerie à Rémire-Montjoly. L'enquête a été menée de front par la police et la gendarmerie qui ont collaboré pour résoudre ce dossier dans les plus brefs délais.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire