France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

L’affaire Cimonard renvoyée au 19 janvier

P.R. Mardi 2 Janvier 2018 - 15h02
L’affaire Cimonard renvoyée au 19 janvier
Les 500 frères étaient présents cet après-midi au tribunal en soutien à leur camarade Richard Cimonard.

Richard Cimonard devait être jugé ce mardi après-midi. L'affaire a été renvoyée en l'absence du prévenu et de son avocate. Les 500 frères étaient tout de même présents au palais de justice en soutien.

Richard Cimonard devait être jugé cet après-midi pour « violence sur une personne dépositaire de l’autorité publique » le 6 juin 2017. Ni le prévenu, qui avait été placé sous contrôle judiciaire le 30 novembre, ni son avocate ne se sont présentés au palais de justice. L'affaire a donc été renvoyée au 19 janvier prochain. 

Les 500 frères, menés par Olivier Goudet, étaient présents pour soutenir leur camarade.
Plus de détails dans notre prochaine édition

Olivier Goudet rappelait les circonstances dans notre édition du 16 décembre dernier : « Le 6 juin correspond à l’arrestation musclée de cinq membres des 500 Frères devant l’Hôtel des impôts de Cayenne. Ce jour-là, nous avons bloqué le centre des impôts en soutien aux grévistes du Char (centre hospitalier Andrée-Rosemon) qui entamaient leur 72e jour de grève. Nous avons vu des policiers arrivés pour nous interpeller. Notre camarade était devant le commissariat. Il était venu nous soutenir et demander notre libération. Il y avait des échauffourées et il pleuvait ce jour-là. Le policier est monté volontairement sur le pied du camarade en appuyant fortement. Il (Richard Cimonard, ndlr) a repoussé l’officier pour se dégager », raconte encore Olivier Goudet.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
60 commentaires

Vos commentaires

Gabianne 08.01.2018
çà devient pénible

En argot Internet, un troll caractérise ce qui vise à générer des polémiques. Il peut s'agir d'un message, d'un débat conflictuel dans son ensemble ou de la personne qui en est à l'origine. Personne qui poste des messages tendancieux sur les forums internet afin d'alimenter les polémiques.
d'où la suite : don't feed the troll

Répondre Signaler au modérateur
Melville 07.01.2018
Langue de Captain Pata Pata

Vos insultes à mon encontre ne font que montrer votre vrai visage, un colon affublé, sans honte, du masque de nos preux Saramacas.

Répondre Signaler au modérateur
Captain Saramaca 07.01.2018
A-chikà hogi wàta!

Melvil sindéki chamànda!

Tu est le fils spirituel de KWASIMUKAMBA!

C'est toi qui nous parles comme un colon avec tes "mon brave", "mon preux", nous ne sommes pas tes indigènes et nous ne t'avons rien demandé!

Répondre Signaler au modérateur
Melville 08.01.2018
Captain Pata Pata définitivement démasqué

Nous vous l'avons expliqué mille fois, Captain Pata Pata. Selon une vieille loi de la linguistique, il n’est pas nécessaire de vous voir ni même de vous entendre pour vous identifier culturellement. C'est fait. Nous vous avons démasqué, Captain Pata Pata. Vos saillies, aussi absconses que stupides, révèlent assez sur la structure de votre pensée. Vous vous vautrez dans la vulgarité quand les Guyanais d'origine bushinenguée s'épanouissent dans la spiritualité. A propos, Captain Pata Pata, doit-on remettre votre cagoule aux 500 Frères ?

Répondre Signaler au modérateur
Melville 07.01.2018
Quand Greg974 relègue le Guyanais au rang de singe

Je ne reviendrai pas sur l’extraordinaire silence de M. Guyane quand Greg974 me traite de « singe savant ». On observera au passage que cette insulte n’interpelle pas davantage les très nombreux Métros sur ce Forum. Nous autres Guyanais, cette insulte nous rappelle notre compatriote Christiane Taubira, en France, à laquelle on lance des bananes. Il n’y a pas de hasard. En Occident, le discours raciste a choisi parmi les groupes humains à peau sombre la queue de la série décroissante des races ainsi constituées. Cette série partant de la race qui s’autoproclame blanche à celles qu’elle enferme dans le noir. Du point de vue de Greg974, et de tous ses copains ici, moi, Guyanais, je ne peux être que tenu pour la queue de l’humanité, donc la tête humaine des grands singes. J’en reviens donc, encore et toujours, à cette question essentielle pour le vivre-ensemble en Guyane et à laquelle vous vous obstinez de ne pas répondre : vous reconnaissez-vous, Greg974&Consorts975, une quelconque communauté de destin avec des gens que vous méprisez tant ? Les Guyanais, M. Guyane, ne vous demandent pas de vous autoproclamer "Guyanais" ,mais de cesser de les mépriser en Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 07.01.2018

Vous avez eut la fève ?
Bête sérieux vous la méritez.....

Répondre Signaler au modérateur
Melville 08.01.2018
Soignez d'abord votre grammaire, Raf973

Votre hygiène d'esprit passe d'abord par votre maîtrise de votre propre langue maternelle, Raf973. Si vous ne savez pas écrire correctement "Vous avez eu la fève", c'est plutôt préoccupant. Nous n'avons plus qu'à espérer que vous n'êtes pas venu en Guyane pour enseigner à .... l'Université.

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 08.01.2018

C'est tout ? vous m'avez habitué à mieux mais je vous comprends, il faut se ménager en ce début d'année, 2018 ne fait que commencer ...

Répondre Signaler au modérateur
MONSIEUR GUYANE 08.01.2018
La fève

Hélas, dans certains cas, il faudrait mettre du xanax ou un puissant anti depresseur dans la galette de certains, en plus de la fève…

Répondre Signaler au modérateur
Melville 08.01.2018
Et ma question, Monsieur Guyane/Monsieur Menteur ?

Vous ne répondez toujours pas à ma question, Monsieur Guyane/Monsieur Menteur : avez-vous l’intention de condamner Greg974 pour m’avoir comparé à « un singe savant » ?

Répondre Signaler au modérateur
MONSIEUR GUYANE 08.01.2018
La récolte

On récolte ce que l'on sème: à force de tenir des propos racistes ou xénophobes, il ne faut pas s'offusquer d'en recevoir en retour.
Si il est vrai qu'il est condamnable de traiter un être humain de singe, à force de provoquer la division raciale entre les composantes de la guyane, il ne faut pas s'etonner à ce que certaines dérives en fassent naitre d'autres.
Essaie de te remettre un peu en question, au lieu de nous sortir tes vieilles rengaines blang contre neg !
On est en 2018 mon vieux, la traite négrière a été abolie bien avant la naissance de ta grand-mère…

Répondre Signaler au modérateur
Melville 08.01.2018
Monsieur Guyane/Monsieur Menteur lève le voile

Je ne pensais pas, Monsieur Guyane/Monsieur Menteur, que vous me donneriez raison aussi tôt, ni aussi facilement, pour être franc. Vous pratiquez, comme tout colon qui se respecte, l’indignation sélective avec un art consommé. Il n’y a pas plus antiraciste que vous mais lorsque l’un des vôtres traite un Guyanais de « singe savant », vous lui trouvez aussitôt des circonstances atténuantes. Pour vous, "le racisme est un délit" mais tout dépend si la victime est blanche ou noire, si elle s’appelle Greg974 ou Melville, JML973 ou XXL. De même lorsque vous, ou l’un des vôtres, me déclarez, goguenard, « les Noirs sont les derniers arrivés » ici, en Guyane, c’est tout à fait normal. Mais lorsque moi, Guyanais, je vous prouve qu’en réalité les Noirs sont les premiers arrivés, c’est du racisme. Je cherche, dites-vous, à diviser les communautés. Lorsque vous-même ou vos amis, vous répandez l’idée, et en plus en Guyane, que le Noir est sans conscience, sans âme, sans intelligence, on est là, pour vous, dans l’ordre naturel des choses. Mais lorsque je vous rétorque qu’en réalité ce sont les Africains qui ont bâti la civilisation qui sert de base à celle des Occidentaux, c’est moi qui suis raciste. Votre ami Captain Pata Pata ne s’est pas contenté de me rire au nez. Il m’a carrément déclaré que mon propos relève de l'hallucination biblible. Ce n’est pas du racisme, bien sûr. Monsieur Guyane/Monsieur Menteur, m'autorisez-vous aussi à remettre votre cagoule aux 500 Frères ?

Répondre Signaler au modérateur
MONSIEUR GUYANE 08.01.2018
Remet ta cagoule

C'est pas possible, comment peut-on être comme ça en 2018…
J'aimerais avoir une voiture comme celle du film back to the futur (et non pas black to the futile) , afin d'aller offrir à tes parents une boite de préservatifs 9 mois avant ta naissance, afin d'eviter aux lecteurs de france guyane de supporter un tel ramassis de conneries…

Répondre Signaler au modérateur
Melville 08.01.2018
Quand Monsieur Guyane/Monsieur Menteur jette l’éponge

Vous confirmez donc que votre appel à l’antiracisme n’était qu’un masque, un écran de fumée pour dissimuler votre vrai visage de colon de première classe ? Dois-je remettre, à ce propos, votre cagoule aux 500 Frères ? Notez, enfin, que "remets" s'écrit avec un "s", Monsieur Guyane/Monsieur Menteur.

Répondre Signaler au modérateur
MONSIEUR GUYANE 08.01.2018
Guyanais

Définition Guyanais: Habitant ou originaire de la Guyane française.
Définition liberté d'opinion: liberté d’opinion a été affirmée solennellement dès la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789. Elle signifie que toute personne est libre de penser comme elle l’entend, d’affirmer des opinions contraires à celle de la majorité, de les exprimer.
Commentaire : il n'est pas nécessaire d'adhérer à quoi que ce soit pour être guyanais, à moins d'être partisan d'une République bannière un peu comme certains pays d'afrique, ou les révolutions se succèdent et des dictateurs s'enrichissent.
La communauté de destin est le fait de vivre sur la même terre, n'en déplaise aux extrémistes de tous bords.
Le reste, relève simplement du civisme qui fait défaut chez bon nombre de gens qui vivent ici.

Répondre Signaler au modérateur