En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

« Je ne sais même pas s'il y a eu un diagnostic »

Propos recueillis par Marine JACQUES Mercredi 27 décembre 2017
« Je ne sais même pas s'il y a eu un diagnostic »
Douglas Khan, père du nourrisson décédé lundi 25 décembre à l'hôpital de Cayenne (MJ)

Douglas Khan est un père meurtri. Son bébé de sept mois est décédé lundi, au centre hospitalier Andrée-Rosemon (Char), à Cayenne. Il s'est constitué partie civile pour comprendre ce qui a causé la mort de son enfant. Une enquête a été ouverte.

Que s'est-il passé ce week-end de Noël où vous avez perdu votre enfant ?
.Mon enfant était fièvreuse et fébrile. Elle avait des difficultés respiratoires. Je l'ai emmené une première fois au centre hospitalier Andrée-Rosemon (Char), à Cayenne, dans la nuit de vendredi à samedi. Le médecin et les infirmières ne m'ont pas dit grand chose. Ils m'ont confirmé sa fièvre. À la suite de ça, ils lui ont fait des aérosols. Puis ils m'ont dit que tout allait bien, que je pouvais rentrer chez moi. Ils m'ont prescrit des médicaments que j'ai acheté le lendemain matin. Mais même en faisant le traitement, je voyais que ça ne s'améliorait pas. Je la voyais encore plus fébrile, j'ai donc décidé de la ramener à l'hôpital, dans la nuit de samedi à dimanche. Ils ont repris sa température, lui ont donné de la ventoline (traitement de l'asthme). À aucun moment on ne m'a dit que c'était une bronchiolite, ni quoi que ce soit de ce genre. En sortant de l'hôpital, je suis allé à la pharmacie de garde. Vers 3h30, je lui ai donné la ventoline. Je me suis réveillé en sursaut, à 6 heures, quand j'ai entendu mon enfant tousser. Je l'ai prise dans mes bras, elle était toute molle. Je l'ai emmené chez les sapeurs-pompiers de Matoury qui l'ont immédiatement prise en charge. Elle avait arrêté de respirer. Les pompiers et le Samu ont essayé de la réanimer pendant 40 minutes, même plus. Ils l'ont emmené à l'hôpital pour voir un médecin pédiatre. Le temps que j'y arrive... ils m'ont annoncé son décès.
Que reprochez-vous ? Un mauvais diagnostic ?
Je ne sais même pas s'il y a eu un diagnostic. S'il y en avait un, les personnels hospitaliers étaient censés me dire que mon enfant était souffrant d'une bronchiolite ou d'autre chose. Si j'avais été informé, je ne serais pas parti de l'hôpital quand ils m'ont dit que je pouvais. J'aurais fait des recherches complémentaires, sur le moment, pour connaître les conséquences de la maladie et j'aurais laissé mon enfant à l'hôpital.
Comment était l'équipe médicale ce jour-là ?
Débordée, en sous-effectif. J'ai dû attendre avec mon enfant dans les bras dans une salle d'attente puis dans un box. Je pense qu'avec beaucoup plus de personnel il y aurait eu un suivi plus proche et plus constant.
Vous êtes assisté d'un avocat (Hakim El Allaoui). Vous engagez donc une procédure judiciaire...
Je me suis constitué partie civile, dans le cadre de l'enquête, pour connaître les raisons : pourquoi j'ai perdu mon enfant un 25 décembre ? Est-ce que quelque chose a été mal fait ? Je ne comprend pas. J'aimerais savoir le pourquoi et surtout le comment. Pourquoi avez-vous accepté d'en parler ? La douleur que je ressens actuellement, c'est quelque chose que je ne souhaite à personne. Je n'ai pas envie que ça continue. Ce que j'ai ressenti durant ces quelques heures est très difficile à supporter et difficile à gérer parce que c'est beaucoup de tabous. Si je m'exprime, c'est pour faire entendre ce qui se passe. Et pour comprendre pourquoi ça n'a pas pu se passer autrement. Je n'ai pas d'autre sentiment que la tristesse.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
27 commentaires

Vos commentaires

Captain Saramaca 04.01.2018
Indécent

Quel indécence que de profiter de ce terrible drame humain pour essayer de refourguer une vieille soupe indépendantiste. La dignité dont ces gens nous rebattent les oreilles devrait commencer par le respect des morts. Mes pensées sont pour la famille endeuillée.

Répondre Signaler au modérateur
yanamopeyi 30.12.2017

Quand les élus eux prennent des billets d’avions pour se faire soigner dans l’hexagone nous populations qui n’en avons pas les moyens...NOUS MOURONS

Répondre Signaler au modérateur
voilà 30.12.2017
*

Pourquoi des infirmières stagiaires se retrouvent elles à faire des gardes seules?Peut on nous répondre ou est ce normal

Répondre Signaler au modérateur
greg974 30.12.2017

Peut-être parce que votre territoire n’est pas si attirant que ça et que les régionalistes racistes donnent encore moins envie aux gens d’y venir. Je dis ça, je dis rien...lol.

Répondre Signaler au modérateur
LiKiLiKi :-) 29.12.2017
Circulez...

Décès d'un nourrisson à l'hôpital : pas de défaut de prise en charge selon l'ARS
http://www.franceguyane.fr/actualite/faitsdivers/deces-d-un-nourrisson-a-l-hopital-pas-de-defaut-de-prise-en-charge-selon-l-ars-382663.php

Répondre Signaler au modérateur
skol973 29.12.2017

Mes condoléances aux parents de cette petite partie trop tôt. Comment peut-on renvoyer un père de famille avec son enfant de 7 mois. Si cet enfant avait été consulté par un pédiatre, cette petite serait avec ses parents. D autre part, nos élus au lieu d inventer des missions pour aller consulter en métropole, ils feraient mieux de faire comprendre à l ETAT français de venir en aide à cet hôpital qui dans un état lamentable.

Répondre Signaler au modérateur
cleo 28.12.2017
« Hôpital de la honte »

Ils étaient en « sous effectif », c’est ce que je retiens !!!
Le personnel n’avait pas d’autre choix que de renvoyer ce papa et son bébé à la maison...À mon avis c’est de là que vient leur erreur !
A l’heure qu’il est , il y en a qui doivent culpabiliser.
Je souhaite beaucoup de courage à cette famille, surtout battez vous jusqu’au bout. !!!

Répondre Signaler au modérateur
Amazone973 28.12.2017

Douloureuse épreuve pour cette famille
beaucoup de courage et que la lumière soit faite sur les raisons du décès de ce bébé.
Que les moyens humains et matériels soient donnés au CHAR afin d'éviter de telle drame .

Répondre Signaler au modérateur
Melville 29.12.2017
Pas des larmes mais des soutiens à la cause guyanaise

Il ne s’agit pas d’adresser des condoléances, encore moins de verser des larmes de crocodile mais de soutenir les Guyanais lorsqu’ils en appellent à l’Etat pour plus de santé. Or la quasi totalité d’entre vous ici, sur ce forum, ne ratent pas une seule occasion pour tirer à boulets rouges sur les nôtres. Cet énième drame à l’Hôpital de Cayenne illustre, s’il en était besoin, l’état de vétusté pour le moins avancé de la santé dans notre pays. Je m’empresse de vous rappeler que dans tous les secteurs essentiels, relevant donc de la mission régalienne de l’Etat, la Guyane touche le fond. Les Guyanais ont donc moins besoin de vos regrets ou de vos larmes que de votre prise de conscience -si tant est que cela soit possible- qu'il est grand temps de réviser vos nombreux préjugés raciaux et les laisser construire leur pays en paix.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 30.12.2017

Qu'est-ce qui vous permet de dire que la Guyane a touché le fond ?

Répondre Signaler au modérateur
Melville 01.01.2018
Je m’en tiens aux statistiques, Ergo Sum

Ce sont les statistiques, Ergo Sum, qui nous rappellent combien notre pays, la Guyane, va mal. Ces statistiques que nous servent régulièrement les grands services de l’Etat. Nous battons des records de régression dans tous les secteurs : de l’insécurité routière à l’échec scolaire en passant par les insuffisances sanitaires. Tous les secteurs –ce n’est pas qu’une coïncidence- qui au demeurant relèvent de la compétence exclusive de l’Etat. Notez, cependant, que nos nombreux handicaps en termes d’infrastructures sportives ne nous empêchent pas de tenir la dragée haute aux meilleurs de notre continent et parfois même en Europe, notamment en football et en boxe. Preuve, s’il en était besoin, que les Guyanais sauront relever la faillite séculaire de l’Etat. Nous y travaillons.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 03.01.2018

Il me peine de vous souhaiter une Bonne Nouvelle Année en ces propos, mais le fond est encore devant.
Vous perdez votre temps à discuter avec ceux-là. Ils ne sont pas là pour discuter. Ils n'ont aucun intérêt d'un débat quelconque, encore moins public. Tout le contraire. Le but est de salir, selon le vieux principe Salissez, souillez, il en restera toujours quelque chose. On dirait qu'ils sont payés pour.

Répondre Signaler au modérateur
Melville 03.01.2018
C’est France-Guyane la solution, Ergo Sum

Nous sommes tout à fait d’accord, Ergo Sum. Il est impossible d’engager la moindre discussion de fond sur la Guyane avec des contributeurs dont le principal point commun est la haine des Guyanais. Le paradoxe c’est que leur haine des Guyanais ne les incite pas à quitter la Guyane. En vérité, nous sommes là au cœur même de la logique d’une colonie qui, faut-il le rappeler, est un territoire dont l’objectif premier est de servir les intérêts exclusifs de la Métropole. Les Greg974 & Consorts975 sont de ce point de vue les agents zélés de la dite Métropole. Ils n’ont que faire de savoir que la Guyane va mal, que ses enfants vont mal, que son avenir est compromis. Tout ce qui les intéresse c’est de « gagner du fric », comme ils disent. Pour défendre leurs intérêts, ils sont capables de mener les pires guerres coloniales, comme en Algérie ou, plus récemment, en Nouvelle Calédonie. La rédaction de France-Guyane a ici un immense rôle à jouer. Par une ligne éditoriale claire et rigoureuse, elle peut les dissuader d’intervenir dans le débat public guyanais. Ils ne sont pas là pour construire la Guyane, encore moins pour partager un projet avec les Guyanais mais pour semer le chaos, par tous les moyens, y compris par la division.

Répondre Signaler au modérateur
greg974 30.12.2017

Encore une fois vous prenez le problème à l’envers. Pourquoi personne ne veut venir bosser ici à votre avis ? A cause des gens comme vous qui sans cesse crachent leur haine de l’autre. Alors pénurie de personnels et sous-effectif à l’année.

Répondre Signaler au modérateur
Melville 01.01.2018
Quand Greg974 fait du Paassy973

C’est vous, Greg974, qui crachez votre « haine de l’autre », pour reprendre vos mots. S’il est un exercice dans lequel vous excellez, c’est bien le mépris dans lequel vous tenez le Guyanais, alors que personne ne vous oblige à rester en Guyane. Vous êtes, Greg974, la preuve vivante que ce n’est pas tout le monde qui ne veut pas venir en Guyane. Il y en a même, comme vous et tant d’autres sur ce forum, qui refusent d’en partir. Annick Girardin, l’actuelle ministre des Outre-Mers, a prononcé cette phrase sibylline lors d’une conférence de presse : « La France n’envoie pas des experts en Guyane ». Doux euphémisme qui éclaire néanmoins la dramatique situation de la santé chez nous mais aussi, Greg974, votre persistante présence en Guyane. Cette aberration –vous êtes capable de le comprendre- n’a que trop duré. Nous travaillons à son abrogation, et vous risquez, Greg974, d'être fixé sur votre sort dès la fin de nos Etats généraux.

Répondre Signaler au modérateur
greg974 01.01.2018

Après la gifle de 2010, vous n’avez toujours pas compris ? Seuls vous et quelques illuminés régionalistes et racistes désirent l’indépendance. Vous n’êtes et ne serez jamais dans la situation de la Nouvelle-Calédonie...ce combat, s’il existait, serait celui des amérindiens et non d’une minorité de créoles arrogants arrivés après tout le monde. Arrêtez de réécrire sans cesse l’Histoire mon pauvre. C’est pathétique.

Répondre Signaler au modérateur
Melville 02.01.2018
Rappelons l’histoire à Greg974

L’histoire, Greg974, l’histoire de l’humanité c’est celle que nous enseigne depuis maintenant une bonne vingtaine d’années l’anthropologie scientifique moderne. Et que nous enseigne-t-elle, l’anthropologie scientifique moderne ? Que c’est l’Afrique le berceau de l’humanité, et que le Noir a, le premier, migré partout sur cette bonne terre, en Europe comme en Asie en passant, bien sûr, par les Amériques, notamment ce que nous appelons aujourd’hui le plateau des Guyanes. L’an dernier, Greg974, le magazine Science et Nature nous rappelait cette évidence : les Amériques ont été découvertes 200 ans avant Christophe Colomb par des navigateurs … maliens. On a découvert du côté de l’actuelle Bolivie des inscriptions en lettres mandingue. Pour le dire autrement, Greg974, l’étau se resserre, grâce à la science, sur l’extraordinaire falsification de l’Histoire opérée par les Occidentaux. De quoi légitimer davantage les Guyanais dans leur quête de décolonisation de leur territoire. Qu’allez-vous devenir, Greg974 ? Où irez-vous poser votre baluchon ? Je crois que je commence à vous plaindre.

Répondre Signaler au modérateur
greg974 02.01.2018

Visiblement vous ne savez pas ce qu’est la recherche universitaire car ce dont vous parlez ne sont que quelques études parmi des milliers. Certaines disent A, d’autres B...c’est le principe de la recherche. Pas uniquement de garder celle qui nous plait. L’histoire selon ouin ouin c’est beau mais ça ne crée pas la réalité. Tout au mieux la vôtre. Un jour vous comprendrez, quand vous serez au niveau du Suriname ou du Guyana, que vous n’êtes représentatif de personne si ce n’est de vous-même mon bon Melville. Un nom qui doit bien vous chagriner d’ailleurs pour un grand cachalot blanc...lol.

Répondre Signaler au modérateur
Melville 02.01.2018
Le désespoir de Greg974

Ne secouons pas trop le colon Greg974. Il est rempli de larmes. De larmes de désespoir et de déception. La question de l’antériorité du Noir sur notre bonne planète ne relève plus de la recherche universitaire, Greg974. C’est un fait établi, scientifiquement et définitivement établi. Cette vérité, l'anthropologie physique et l'archéologie préhistorique l’a formellement établie depuis maintenant une bonne vingtaine d’années. Gâce à ces deux sciences, nous savons que les Africains sont l’origine de l’humanité ; que les fossiles les plus anciens ont été trouvés au Tchad et au Gabon ; que l’être humain tel qu’il existe, c’est depuis deux cent mille ans (200 000) et que depuis cette période, il n’y avait pas un autre homme sur la planète que le Noir. Sur cette question, le paléoanthropologue Michel Brunet va tenir en Guyane, à l’Université de Guyane, à la fin du mois de février trois conférences. En serez-vous, Greg974 ? D’ici là, je recommande la lecture de Nous sommes tous des Africains : À la recherche du premier homme, écrit par ledit Michel Brunet.

Répondre Signaler au modérateur
greg974 02.01.2018

Le problème mon pauvre ami est que vous confondez tout. Il serait trop long de vous expliquer...alors encore une fois de guerre lasse restez dans votre médiocrité guyano-guyanaise bien raciste et fort heureusement minoritaire ici.

Répondre Signaler au modérateur
Melville 03.01.2018
Quand Greg974 en est réduit à finasser

Ah ! ces salauds de « Guyano-Guyanais », pour reprendre votre audacieuse formule, Greg974. Tous des « médiocres ». Tellement « médiocres » d’ailleurs qu’ils en arrivent, et, avouons-le, sans trop se forcer, à vous ôter toute argumentation. Je vais ici enfoncer le clou, Greg974. Aux Amériques, les Noirs ne pouvaient donc pas arriver « après tout le monde », comme vous l’écrivez, puisqu’ils sont les premiers, à l’origine même de l’humanité. Pour leur part, les Amérindiens, de leur vrai nom des « Amérasiens », sont issus de l'isthme de Béring, aujourd'hui immergé et devenu un détroit. C’est avec l’arrivée des Occidentaux, en 1492, que les Amériques, que Christophe Colomb a confondu avec l’Inde, vont enregistrer le premier crime contre l’humanité de l’histoire, avec des massacres en masse, des razzias en masse, des déportations en masse, des horreurs en masse. La Guyane, notre Guyane, là où, Greg974, vous êtes venu planter votre tente, en est gorgée, de tous ces cris, de toutes ces larmes, de toutes ces supplications, de toutes ces horreurs que les maîtres-esclavagistes blancs, dont vous êtes sans doute l’héritier le plus caricatural, ont provoqué, et cela pendant 4 siècles. Chaque recoin de notre terre guyanaise est gorgé du sang des esclaves que les vôtres, Greg974, ont fait couler. Je devine que cette page de l'Histoire vous laisse de marbre. Il faudra bien qu'un tribunal international vous oblige un jour à en rendre compte.

Répondre Signaler au modérateur
Melville 03.01.2018
Invitation de Greg974

Puisque, Greg974, vous avez choisi de vivre en Guyane et que visiblement vous ne voulez pas en partir, je ne résiste pas au plaisir de vous inviter à l’une des conférences que va tenir en Guyane, le mois prochain, le paléoanthropologue français Michel Brunet. Le thème de ses conférences ? Ce qu’il appelle « L’Antériorité de l’homme noir », y compris en Amérique du sud. D’ici là, je vous recommande vivement la lecture de Nous sommes tous des Africains : À la recherche du premier homme, écrit par ledit Michel Brunet. Invitez tous vos copains du forum, de Paassy 973 à JML973 en passant par Monsieur Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
Captain Saramaca 04.01.2018
Probabilités

Alléliua, Michel Brunet confirme la Bible, nous sommes tous fils d'Adam et Eve, et leur lune de miel se passait quelque part en Afrique, ce qu'on savait depuis Lucy. Quel scoop! On a presque frôlé le révisionnisme historique, attention!

http://www.franceguyane.fr/commentaires/repondreCommentaire.php?idCommentaire=38620&idSansVersion=382349&url_back=/actualite/faitsdivers/je-ne-sais-meme-pas-s-il-y-a-eu-un-diagnostic-382349.php

Mais le cachalot devrait arrêter avec les reconstitutions d'histoire-fiction en noir-et-blanc, et surtout éviter de trop remuer les égouts de l'histoire: ce qu'on pourrait y découvrir ne ferait pas plaisir à tout le monde...

Répondre Signaler au modérateur
rienaciré 04.01.2018

Ceux qui ne veulent pas l'indépendance sont ceux qui touchent le RSA ils adorent le RSA (allez dans la rue leurs demander)

Répondre Signaler au modérateur