En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Gabriel Serville maintient le vote de sa succession à samedi

M. J. Jeudi 24 août 2017
Gabriel Serville maintient le vote de sa succession à samedi
Le conseil municipal va bien élire le successeur de Gabriel Serville à la tête de la mairie de Matoury samedi (photo d'archives)

Les élus de la majorité devaient se réunir pour procéder à la primaire de l'élection municipale, hier soir. Le vote a finalement été reporté à aujourd'hui, plusieurs personnes manquant à l'appel. C'est samedi qu'a lieu l'élection du nouveau maire de Matoury.

Le député-maire de Matoury Gabriel Serville, qui cédera ses fonctions de maire samedi, réunissait les élus de la majorité - le groupe Respect, liberté, démocratie composée de membres du Parti socialiste guyanais et de la société civile - hier soir, afin de procéder à la primaire. Mais tout le monde n'ayant pas répondu à l'appel, le vote a été reporté à aujourd'hui. Le nouveau maire sera élu samedi, à 11 heures, en conseil municipal. Hier, Gabriel Serville a confirmé que l'élection aura lieu à la date qu'il avait annoncée, malgré les dénonciations de Serge Smock. Ce dernier nous a déclaré ne pas vouloir participer à la primaire. Il reproche à Gabriel Serville de faire une entrave à la loi en organisant l'élection de son successeur sans avoir démissionné au préalable. Dans un message envoyé aux élus de Matoury, hier, le maire a tenu à rassurer : « La convocation que je vous ai envoyée pour le samedi 26 août ne souffre d'aucun vice de procédure. » Le texte de loi sur lequel Serge Smock puise ses arguments aurait évolué. Contactée hier, la préfecture a indiqué que « le dossier est en cours d'instruction par les services compétents » .
GABRIEL SERVILLE DRESSE UN PREMIER BILAN DE SON MANDAT
En attendant, Gabriel Serville entend respecter l'agenda qu'il a fixé. Il donnera une conférence de presse, demain à 10 heures, relative à son bilan et à sa démission, avant de réunir l'ensemble des agents municipaux à 13 heures. Il a déjà dressé un premier bilan de son exercice dans le message envoyé au conseiller. Il est revenu sur les six ans qu'il a passés dans l'opposition du conseil municipal. « Six ans durant lesquels j'ai été insulté et maltraité [...], aux basses insultes j'ai préféré répondre par une belle assiduité aux séances du conseil afin de renverser une dynastie qui, silencieusement, étouffait les honnêtes citoyens de Matoury » , a-t-il écrit. Il décrit ensuite sa prise de fonction en tant que maire en 2014 en évoquant « les coups de boutoir » de certains élus de sa propre majorité et « un contexte budgétaire et financier dégradé » . En trois ans, il aurait réuni 33 fois le conseil municipal, présenté 339 projets de délibération dont 333 auraient été approuvés. « Nous avons tenu nos premiers engagements à l'égard des écoles, des pompiers, de la petite enfance, des personnes âgées et des besoins techniques de la ville » , précise-t-il, tout en saluant le travail des élus, des commissions, des chefs de services et des agents communaux.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire