En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
MATOURY

Expédition punitive à Balata Ouest

Bernard DORDONNE Jeudi 02 octobre 2014
C'est dans le caniveau, au niveau de l'ancienne pharmacie de Balata sur la RN2, que le véhicule de la victime a fini sa course. Ci-dessous, Mathieu Marchal, alias Général Sezak (BD & DR)

Hier soir, un règlement de compte à main armée a opposé deux bandes rivales des quartiers dits sensibles de l'île de Cayenne. Il était environ 1 heure du matin, lorsqu'une Peugeot 406, avec six individus à son bord, a fait irruption à Balata Ouest. Mathieu Marchal, 26 ans, a été froidement abattu.

Devant le libre-service du quartier, une dizaine d'individus sont en train de jouer aux cartes, fumer des cigarettes et des joints. Selon une source, ils s'y rassemblent tous les soirs, pour profiter du wi-fi de l'école du quartier. Une Peugeot 406 déboule, avec à son bord six individus encagoulés et chacun armé d'un fusil. La voiture s'arrête près du groupe afin de les braquer. Comprenant l'attaque, ils prennent la fuite sous les balles. Certains sont légèrement touchés dans le dos par des plombs. Mathieu Marchal, 26 ans, n'a pas eu le temps de fuir. Lui était dans sa Nissan Micra avec sa copine. Les bandits ont pris le collier en or de la jeune femme et ont tiré sur le jeune homme. Il est touché à l'abdomen. Sa copine aussi est blessée.
Après avoir terminé sa besogne, le groupe de la 406 repart en direction de la RN2. Mathieu démarre son véhicule et les prend en chasse. Arrivée sur la nationale, en face de l'ancienne pharmacie, la victime perd connaissance. Sa copine, assise à ses côtés, parvient à donner un coup de volant sur la gauche pour empêcher la voiture de tomber dans le fossé. Cette manoeuvre provoque un accident avec un autre véhicule qui transportait trois touristes fraîchement arrivés dans le département. Les pompiers prennent en charge les blessés, mais c'est le Smur qui s'occupe de Mathieu. Le jeune homme décède dans l'ambulance.
UN JEUNE HOMME HOSPITALISÉ
Mathieu Marchal était chef de poste sécurité à Carrefour Matoury. François Leboulanger, directeur du centre commercial, regrette cet acte : « C'était un homme de valeur. Ses collègues et moi-même adressons nos condoléances à la famille. » De son nom de rappeur, Général Sezak, il avait récemment publié une chanson sur internet : A kon sa (disponible sur www.franceguyane.fr). Hier, sur Facebook, nombreux sont ceux qui lui rendaient hommage.
Un autre jeune homme du groupe de Balata Ouest, touché sérieusement au dos, a été conduit à l'hôpital. Il est toujours hospitalisé.
Pendant que les secours s'occupaient de Mathieu, d'autres de ses amis ont poursuivi la bande de la 406. Celle-ci n'a pas hésité à faire feu plusieurs fois sur ses poursuivants, au niveau de la Chaumière, du pont du Larivot, sur la route allant à Soula. La bande a finalement abandonné la Peugeot sur la RN1, au niveau PK14, près du quartier Sablance à Macouria, et les six individus se sont enfuis à pied. L'enquête a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie de Cayenne.
(BD & DR)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
8 commentaires

Vos commentaires

klyd 02.10.2014

Et ça continue... Deux blessés par balle à l'entrée de la cité coulée d'or (CAYENNE) à 15h40. #endirectdecayenne

Répondre Signaler au modérateur
Ubu 02.10.2014

On attend maintenant avec impatience le communiqué du maire de Sinnamary qui plaindra les fuyards pour leur consommation excessive de carburant et le prix des cartouches.

Répondre Signaler au modérateur
Biboo973 02.10.2014
Incompréhension

On lui tire dessus et il les poursuit? Il aurait "peut-être" pu survivre en restant sur place!! Il voulait jouer au héros? Si c'est vraiment un règlement de compte c'est que PERSONNE dans cette histoire n'est innocent, c'est bien triste toute ça tout de même.

Répondre Signaler au modérateur
Sacco 02.10.2014

Hello les touristes (enfin les survivants)welcome to french guiana !!!
Un endroit qui n'a pas fini de vous surprendre !!!

Répondre Signaler au modérateur
dakim 02.10.2014
seulement 1 mort ?

Mon Dieu quel dommage 2 bléssés cela aurait fait 3 plaies en moins en Guyane, donc des économies à la sécu(la notre les honnêtes) qui allons payer
pour soigner des bandits de petits chemins!Mais qu'ils se tuent encore plus comme en banlieue ou à Marseille,cela fait du bien à toute la société qui respecte la loi, on va enquêter 2 gendarmes menacés par un homme armé,le monde est pourri,
et cela fume devant tout le monde et cela vole et rançonne dans les écoles, et cela trafique tous le savent et qui fait ou dit quoi??? société de lâches et de je m'en foutiste,a propos footiste et ses excès ne sont pas loin des morts "supporters" des racistes, mais regardent et payent donc: encore!encore!encore!

Répondre Signaler au modérateur
mikeromeo 02.10.2014

Mais c'est qui ces crétins...
On te tire dessus et tu poursuis le mec... Moi je vais à l'hosto...

Répondre Signaler au modérateur
aucun 02.10.2014
c'était juste ça ...

deux bandes rivales ? comme en France, bof ... par contre ça va faire des souvenir aux touristes ! désolé, je n'arrive pas à m'émouvoir de ce genre d'histoires. ça doit être parce que je ne suis ni rappeur, ni fumeur de joint, ni pirate wifi, et que bêtement je respecte la loi.

Répondre Signaler au modérateur
kiki973 02.10.2014
Pas ans le vent

Tu n'es pas dans le vent Aucun. Change un peu d'air avec tes tireurs, tu vas devenir tristounet, pour te marrer et rester joyeux intéresse toi au beau Léon. Tu vas pouffer de rire.

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3