En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
RÉMIRE-MONTJOLY

Déjà trente-et-un morts sur les routes

Bernard DORDONNE Mardi 29 novembre 2016
Déjà trente-et-un morts sur les routes
Pour rappel, le port des gants est rendu obligatoire depuis le 20 novembre pour les motards et scootéristes, en plus - bien sûr - de celui du casque (photo d'archives)

Après deux accidents mortels dans le week-end, le trente-et-unième mort sur les routes du département a été enregistré, hier matin, par les responsables de la sécurité routière. Il s'agit d'un homme de 26 ans.

.Un jeune homme de 26 ans circulait sur son scooter dimanche vers 19 heures au niveau du rond-point du Savoureux gâteau, à Rémire, lorsqu'il a perdu le contrôle de son engin à la sortie du rond-point. Il a terminé sa course dans le fossé à côté du cimetière. D'après les secours, la tête de la victime a percuté une buse. Il a été transporté dans un état grave au centre hospitalier. Son décès a été déclaré hier en début de matinée par les médecins des urgences.
Selon l'enquête, le cyclomotoriste ne portait pas de casque. Il a été retrouvé au milieu de la route par les gendarmes.
Ce nouveau décès de la route, après les deux automobilistes ce week-end (lire ici), fait monter le nombre de morts sur la route à 31 depuis le début d'année. Un chiffre qui dépasse le nombre de 2015, qui était de 28.
Un chiffre qui enrage aussi. Pour l'un des acteurs de la sécurité routière, ces accidents pourraient être évités si les usagers respectaient le code de la route : sur ces trois morts du week-end, les deux automobilistes ne portaient pas de ceinture de sécurité et le cyclomotoriste n'avait pas de casque.
PLUS D'INFOS - Une nouvelle campagne
Les conducteurs des deux-roues étant particulièrement exposés aux risques routiers, de nouvelles campagnes de sensibilisation seront organisées par la préfecture. L'équipement des deux-roues motorisés sera le fil rouge de cette campagne.
Sachant que sept cyclomotoristes sur dix reconnaissent être tombés au moins une fois de leur machine, la sécurité routière propose un film pour imaginer sa peau en contact avec le bitume.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

aucun 29.11.2016
pour un principe de "décharge"

j'ai toujours pensé qu'il y avait quelque chose de curieux dans l'obligation de porter un casque ou une ceinture dans la mesure où ça ne concerne QUE l'intéressé. autant la vitesse et le contrôle technique (pour l'état des freins et de la direction par exemple) ça concerne AUSSI les autres, autant la ceinture ou le casque, si on a envie de mourir, on devrait pouvoir signer une "décharge". quelque chose du genre : je reconnais ne pas porter la ceinture / le casque en toute connaissance de cause, et je refuse tout soin en cas d'accident et je reconnais que ma mort ne figurera pas aux statistiques des accidents de la route. et hop -50% sur les stats ! elle est pas belle la vie ?

Répondre Signaler au modérateur
alfredo 01.12.2016
Pas si simple

Quand les gendarmes protestent des priorités qui leur sont donnes pour tous les controles et mesures de sécurité routière, c'est que tous les gouvernements maitrisent les chiffres du coût social de l'insécurité routière, bien plus onereuse pour le budget de l'Etat que la délinquance. Vos requetes individualistes ne comptent pas la chaine de premier secours, les consequences administratives et j'en passe, sans compter la douleur keur des familles quant ub seul geste preventif aurait suffit... Non vous etes égoïste et inconscient du cout social de cette inconcience, car la société ne laissera pas pourrir votre carcasse sur le bord de la route.

Répondre Signaler au modérateur