En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
KOUROU

Commerce braqué : « Je compte tout arrêter... j'en ai marre »

L. M. Mercredi 15 novembre 2017
Commerce braqué : « Je compte tout arrêter... j'en ai marre »
Le rideau métallique étant endommagé par les malfaiteurs. Ils l'on levé et ont brisé la vitre de protection donnant accès à la boutique, dans la nuit de lundi à hier (LM)

Le magasin de téléphonie, situé à Simarouba, a été la cible de voleurs, hier à 4 heures. Ils ont mis la main sur les appareils haut de gamme.

Deux cambriolages et deux tentatives : la boutique Digicel de Kourou, au quartier Simarouba, attire les voleurs.
Hier matin, elle a, de nouveau, été leur cible. À 4 heures, le propriétaire Andy Wong est alerté par un voisin. Il se rend sur les lieux tout en prévenant les gendarmes. À son arrivée, en même temps que les militaires, les malfaiteurs ne sont déjà plus sur place.
Les voleurs ont endommagé la serrure du rideau métallique situé sur la gauche du magasin puis ont cassé la vitrine qui donne accès à l'intérieur. Une fois dans la boutique, ils se sont dirigés vers la vitrine où étaient stockés les téléphones portables haut de gamme. « Des iPhone 8, des Samsung dernier cri, ils m'ont dérobé les téléphones portables les plus chers du marché, se désole Andy Wong. Les pertes pourraient vite se chiffrer à plusieurs milliers d'euros. »
Dès la découverte du cambriolage, les gendarmes patrouillent dans le quartier à la recherche d'individus au comportement suspects. Personne ne traîne aux abords. Dans la matinée, Andy Wong dépose plainte à la gendarmerie. Les enquêteurs saisissent les enregistrements des caméras de surveillance de la boutique et réalisent des relevés d'empreintes.
Il s'agit du second cambriolage en un peu plus d'un mois dans la boutique. « Nous avons subi une tentative de cambriolage dans la nuit du 5 octobre. Quatre jours plus tard, ils avaient réussi et emmené une vingtaine de smartphones. Trois jours plus tard, ils avaient refait une tentative. Les voleurs avaient échoué parce que les riverains ont alerté les gendarmes. Comme d'habitude, ils se sont volatilisés. J'en ai ras-le-bol. Je compte arrêter tout en décembre, j'en ai marre! »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

xxl 15.11.2017
@AUCUN

Depuis que j'ai quitté kourou, je constate que la presse parle au quotidien, personnellement je crois que les jeunes ne s'en sortiront pas de ce merdier, les libres services vendant de l'alcool pourrissent ce peu de jeunes qui ne sont pas encore contaminés par la drogue.

Répondre Signaler au modérateur
aucun 15.11.2017
sélection naturelle

des quartiers entiers de Kourou ne sont plus fréquentés que par la racaille : l'Anse, Eldo, ... peu à peu les citoyens ordinaires (ceux qui travaillent et payent des impôts) désertent ces zones et les rares commerces officiels (ceux qui ne vendent pas de drogue) qui s'y trouvent encore. bientôt c'est toute cette ville qui sera livrée aux criminels.

Répondre Signaler au modérateur