En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
DÉCÈS

Brutale disparition de Volnie Famibelle

Lara DUPUY Mercredi 09 août 2017
Brutale disparition de Volnie Famibelle
Volnie Famibelle aidait beaucoup les jeunes des quartiers de Cayenne, notamment en leur faisant vivre le carnaval (photos archives)

Volnie Famibelle, présidente du groupe Kareno Paradise, bénévole de la Ligue de football est décédée lundi soir. Elle était également connue pour oeuvrer pour la vie de quartier, notamment auprès des jeunes.

« S'en est allée une femme exceptionnelle. La femme d'une croyance immuable dans toutes ses épreuves. D'un coeur remarquable et magistral qui la rendait authentique. » C'est en ces termes qu'Emmanuel Prince, ancien président de l'Union régionale des festivals et carnaval de la Guyane et délégué national de la Fédération des carnavals et festivités (FCF) de France, en charge des Outremer, parle de Volnie Famibelle, décédée lundi soir.
« Sans frontière dans ses pensées, car Volnie était connue pour ses opinions franches qu'elle nous faisait vivre à travers les réseaux sociaux dans les moments de crises guyanaises. Derrière son sourire taquin, jovial et convivial, Volnie savait aussi être à l'écoute des autres pour pouvoir soigner leurs douleurs, les encourager, veiller au moindre grain et les protéger du mieux qu'elle pouvait » , ajoute Emmanuel Prince.
Volnie Famibelle consacrait en effet depuis plusieurs années une grande partie de son temps à animer le quartier de la cité Pascaline, à Cayenne, notamment pour aider les jeunes. À tel point qu'elle était comme une « deuxième mère » de beaucoup d'enfants du quartier. Pour la remercier, le club des Kiwanis avait organisé la bénédiction de sa maison par Monseigneur Lafont, fin mai 2016 et lui avait offert des présents destinés à l'aider à poursuivre sa tâche avec les jeunes de la cité Pascaline.
« Donner sans rien attendre en retour. » Cette phrase pouvait résumer l'action de Volnie Famibelle. Cette sexagénaire, également bénévole à la Ligue de football (lire l'encadré) et présidente du groupe carnavalesque Kareno Paradise, avait réussi à regrouper des jeunes des quartiers Cabassou, Rénovation urbaine et Pascaline. Pour elle, le carnaval était une passion. Elle était capable de coudre une cinquantaine de costumes pour que « ses jeunes » participent.
Le club des Kiwanis avait organisé la bénédiction de sa maison par Monseigneur Lafont, fin mai 2016 et lui avait donné de quoi l'aider à poursuivre sa tâche avec les jeunes de la cité Pascaline. (photos archives)
« SI UN ENFANT A BESOIN DE MOI, IL PEUT VENIR À LA MAISON »
Affectueusement surnommée « Mamie » , elle savait se faire respecter. « Les jeunes peuvent être turbulents mais pas forcément méchants, il faut savoir leur parler. En tout cas, les jeunes ne m'ont jamais adressé un tchip ou même insultée! » , racontait-elle à France-Guyane l'an dernier. Malgré sa poigne, Volnie Famibelle était décrite comme « une personne de bons conseils, qui est toujours à l'écoute » .
Par le passé, cette habitante de la cité Pascaline accueillait des enfants chez elle pour qu'ils s'occupent de manière constructive et ne traînent pas dans les rues. Mais elle avait dû arrêter après avoir perdu une jambe à la suite de complications médicales. « Mais si jamais un enfant a besoin de moi, il peut toujours venir à la maison » , déclarait-elle néanmoins. Elle s'était également battue pour la reconstruction de la maison de quartier de la cité Bonhomme. Comme le conclut Emmanuel Prince dans un message de condoléances « ce qu'il nous faut surtout retenir de cette figure, c'est son courage et sa combativité » .
Condoléances de la Ligue de football
Dans un communiqué signé du secrétaire général Antoine Nelson, le président et le comité directeur la Ligue de football de la Guyane présentent « leurs sincères condoléances à la famille » . Ils rappellent que « Volnie Famibelle a officié pendant plus de vingt ans en tant que bénévole au sein de la Ligue de football de la Guyane. Elle a apporté sa précieuse contribution au développement du football guyanais, notamment en commission. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire