En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Blessé au couteau, nu dans un jacuzzi

Marine JACQUES Mardi 16 mai 2017
Blessé au couteau, nu dans un jacuzzi
La prévenue a été condamnée à deux ans de prison dont dix-huit mois avec sursis (photo d'archives)

Une femme de 21 ans a été condamnée par le tribunal de Cayenne, hier, pour avoir agressé avec un couteau un homme avec qui elle avait des rapports sexuels. Les faits se sont déroulés dans le spa de la victime.

Une jeune femme de 21 ans, visiblement bouleversée, vient à la barre.
Elle est jugée en comparution immédiate pour avoir asséné un coup de couteau à un homme avec lequel elle avait des rapports sexuels. L'homme en question, un sexagénaire résidant à Rémire-Montjoly, lui donnerait à l'occasion de l'argent ou, selon l'avocat de la défense, des fournitures scolaires. Alors qu'elle avait prévu de se rendre en boîte de nuit avec son petit ami, le 12 mai, la jeune fille est d'abord allée voir le sexagénaire, sans doute pour obtenir un peu d'argent. Elle l'a charmé, auparavant, avec des textos à caractère sexuel. Mais une fois chez lui, elle a refusé, selon ses déclarations au tribunal, d'avoir une relation intime. Elle a toutefois répondu aux invitations du sexagénaire à le rejoindre nue dans le jacuzzi, après avoir consommé un rail de cocaïne qu'elle avait formé avec un petit couteau. Se « sentant en danger » , elle a posé discrètement le petit couteau sur les marches du jacuzzi. Selon elle, l'homme aurait commencé à la caresser violemment. « Il était excité à cause de mes avances par texto » , a-t-elle consenti au tribunal.
UNE PLAIE SUPERFICIELLE
Se refusant aux caresses, elle aurait décidé de faire comme si elle entrait dans le jeu sexuel en demandant à l'homme de lui tourner le dos. C'est à ce moment qu'elle lui aurait porté le coup de couteau à la gorge. L'homme aurait tenté de l'attraper à la gorge, la faisant basculer en arrière sur les gravillons. Elle s'est enfuie en courant, nue, pour se réfugier chez les voisins. L'homme n'a pas été gravement blessé, sa plaie de 6 cm étant superficielle. D'après les observations du président du tribunal, Patrick Chevrier, il aurait même eu le temps de recouvrir le jacuzzi avant d'aller se faire soigner. L'avocat de la défense, Marie Dieudonne de Carfort, a mis en avant la volonté de sa cliente de se prendre en main en s'inscrivant en candidat libre au baccalauréat et en envisageant de passer le concours pour devenir agent douanier. Me Dieudonne de Carfort a également exposé son point de vue quant au profil de la victime : « Un homme de 60 ans qui a des relations sexuelles avec une jeune de 21 ans et qui, la voyant prendre un rail de cocaïne, ne fait rien pour la protéger mais lui propose de le rejoindre nue dans un spa... »
La jeune femme a été condamnée par le tribunal de Cayenne à deux ans de prison dont dix-huit mois assortis d'un sursis avec mise à l'épreuve. Elle a l'obligation de se soigner et l'interdiction d'entrer en relation avec la victime.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
17 commentaires

Vos commentaires

Pôpa zo 16.05.2017
Farine

Encore une histoire de farine........

Sont dans le pétrin, c'est deux là .........

pourvu que CA dure .....

Au suivant ......

Répondre Signaler au modérateur
Melville 17.05.2017
La chute libre de Papa Zozo

C'est plutôt votre orthographe qui est dans le pétrin, Papa Zozo. "C'est deux là" s'écrit en vérité "Ces deux-là". Je tremble à l'idée que vous exerciez comme enseignant chez nous, en Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
Pôpa zo 17.05.2017
Trambler

Vou pouvé tramblé petit homme car les élections arrivent, et je ne voi toujour rien viendre ........

héhé ......

pourvu que CA dure ......

Au suivant ............

Répondre Signaler au modérateur
Melville 17.05.2017
Que voulez-vous dire, Papa Zozo ?

Vous ne répondez jamais à mes questions tandis que moi je m’efforce toujours de comprendre les vôtres, Papa Zozo. En l’espèce, j’aimerais que vous m’expliquiez en quoi « les élections qui arrivent », selon votre élégante formule, sont susceptibles de m’effrayer. Eclairez-moi, Papa Zozo, si tant est d’ailleurs que vous soyez à même de le faire. Espérez-vous que le candidat du Front National en Guyane, une fois élu, jettent tous les Guyanais dans le Maroni, comme vous avez fait naguère avec les Algériens dans la Seine ? J’observe, par ailleurs, que je ne suis plus votre « Don Quichotte » mais votre « Petit homme ». Faut-il voir là le résultat de votre incapacité à trouver un équivalent guyanais de Don Quichotte, en dépit de tous les indices que je vous ai donnés ? A propos, Papa Zozo, depuis que vous vivez chez nous, avez-vous déjà entendu parler d’Elie Stephenson ?

Répondre Signaler au modérateur
Pôpa zo 17.05.2017
Bolos

Je n'ai qu'un mot à dire " Bolos "

Google est ton ami, si t'as pas compris, mange un curly ......

Marrant cette façon de faire des "punchlines" sans aucun intérêt et sans arrêts ...........

blou blou blou blou

Allez, au suivant .......

Répondre Signaler au modérateur
Melville 18.05.2017
Papa Zozo, le finasseur

Je n’ai pas le sentiment de me livrer à un quelconque combat avec vous, Papa Zozo. En revanche, à force de vous lire, j’ai acquis la conviction que c’est pour ne pas avouer tout le mépris que vous avez pour la Guyane et les Guyanais que vous persistez à ne pas répondre à mes questions. C’est mal connaître le Guyanais, Papa Zozo. Nous ferons tomber votre masque. Au fait, cela veut dire quoi « Bolos » ?

Répondre Signaler au modérateur
René 18.05.2017
Jacuzzi

Melville et Papa sont encore dans le jacuzzi, à couteaux tirés !

Répondre Signaler au modérateur
Pôpa zo 18.05.2017
yeppa

Moi J'aime bien don quichotte, mais le soucis est de savoir sur lequel tu tombes, sont nombreux dans sa tête ......

Au plaisir René

Au suivant ......

Répondre Signaler au modérateur
greg974 18.05.2017

Vous-même ne répondez jamais aux questions...alors que dans le même temps j'ai répondu à la vôtre et un internaute vous a même repris sur le post. Alors moi aussi je repose ma question : par quelle magie transformez-vous sans cesse dans vos commentaires "une minorité de guyanais" en "tous les guyanais" ?

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 18.05.2017

Bonjour
Répondre à Melville ne sert à rien, c'est toujours la même rengaine avec les mêmes arguments et provocations ( blanc= colons=>retournez en métropole....). Cela n'apporte aucune plus-value au débat et ses arguments sont d'une stérilité a faire travailler un encarté UTG !

Répondre Signaler au modérateur
Melville 18.05.2017
Tranquille et sûr de lui comme Raf973

Il suffit de lire une seule ligne de votre post, Raf973, pour comprendre combien le réflexe colonial vous habite et vous distingue. Vous parlez encore de « Métropole » alors que le Guyanais a banni ce mot de son vocabulaire depuis maintenant une bonne vingtaine d’années. Et si vous aviez demandé à un Guyanais pourquoi ce mot l’insupporte tant, il vous aurait répondu que c’est parce que la « Métropole » lui renvoie l’image de la colonisation, ce deuxième « crime contre l’humanité », Raf973. Ne pas se comporter comme un colon, c’est respecter celui qui vous reçoit, respecter son histoire, respecter ses traditions, respecter sa langue. Ce n’est pas vous provoquer, Raf973, que de vous demander de respecter les gens du pays qui vous accueillent. Vous obtiendrez « la plus-value » dont vous parlez –avec le cynisme que l’on vous connaît- en vous enrichissant de nos différences et pas en voulant nous imposer vos différences. C’est vous qui êtes venu en Guyane, Raf973, c’est donc à vous d’écouter ce que les Guyanais ont à vous dire. Quoi de plus normal ? Le plus terrifiant, c’est que les griefs que nous vous formulons ici sont largement partagés par les Antillais et les Réunionnais, et même les Africains. Et cela ne vous oblige pas à vous remettre en question ?

Répondre Signaler au modérateur
greg974 18.05.2017

Pour information, je suis créole réunionnais et désolé mais je ne me reconnais en rien dans vos propos. Vous êtes peut-être guyanais mais encore une fois minoritaire dans vos propos et dans vos opinions...dois-je encore vous rappeler 2010 et le large non grande déception des politiques intégristes locaux et autres UTG et MDES ? Vous êtes juste raciste et intolérant à toujours dénigrer le colon ou blanc dans votre esprit (comme si un créole ne pouvait être blanc). Sur ce, ce sera mon dernier commentaire car votre région a peu de chance de changer face à une minorité d'individu comme vous...et cela les autres guyanais quelle que soit leur origine ou culture doivent le payer cher. Vous êtes justes racistes, intolérants et plein de rancoeur. C'est bien dommage et pathétique de voir que votre seule rengaine est de rejeter la faute sur l'autre...et non pas de se dire que vous, vous pourriez faire des choses. Bien triste...mais surtout pour vous.

Répondre Signaler au modérateur
Melville 19.05.2017
Le toupet de Greg974

Vous manquez d’éducation et de morale mais pas de toupet, Greg974. Vous me traitez de « raciste » alors que c’est bien vous qui avez déclaré que le Guyanais est inapte au travail ? Ce n’est pas du racisme ce mépris que vous affichez pour un groupe exclusif de personnes, qui plus est chez lui, sur sa propre terre ? Et le fait que vous soyez un Blanc-Créole-Réunionnais change quoi à l’affaire ? J’attends toujours que vous m’expliquiez en quoi, à vos yeux, le Guyanais est inapte au travail. Oui, expliquez-nous ce qui vous autorise à penser que nous ne sommes pas faits pour le travail. Par ailleurs, si j’en crois mes homologues réunionnais, votre avenir à la Réunion est bien plus préoccupant que le nôtre, Greg974. Vous avez donc mieux à faire que de dénigrer les Guyanais, fussent-ils affiliés au MDES ou à l’UTG. Au moins ces derniers se battent-ils pour leur pays quand d’autres, par lâcheté, ont choisi de fuir le leur.

Répondre Signaler au modérateur
Melville 18.05.2017
Cynique comme un colon, ce Greg974

Il est un trait de caractère du Guyanais qui vous a visiblement échappé, Greg974 : la constance dans la détermination. Il y a donc peu de chance que vous parveniez un jour à m’impressionner. C’est la raison pour laquelle je vais répondre le plus naturellement du monde à votre question même si elle verse allègrement –nous n’allons pas vous changer- dans la provocation. Lorsque vous affirmez que je suis « minoritaire » dans mon pays, vous portez le jugement du colon, celui qui n’aime rien tant que dénigrer et diviser les habitants du pays où il s’est installé tout en les exploitant. Je suis né en Guyane, tout comme mes enfants et toute ma descendance. Mais être « guyanais », c’est en même temps être imprégné de ces trois valeurs : l’accueil, la tolérance, le respect mutuel. Des valeurs, Greg974, qui vous sont aussi étrangères que la cuisine péruvienne ou la musique dominicaine. Vous ne verrez jamais un Guyanais aller apostropher en France un Savoyard ou un Alsacien. Par éducation et par décence, Greg974. J’attends toujours que vous m’expliquiez en quoi, à vos yeux, le Guyanais est inapte au travail. Expliquez-nous ce qui vous autorise à penser que nous ne sommes pas faits pour le travail.

Répondre Signaler au modérateur