En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Affaire Lemki : 20 ans de prison pour le meurtrier

B.D / P.R. Vendredi 25 Novembre 2016 - 16h17
Affaire Lemki : 20 ans de prison pour le meurtrier
Éric Lemki (à droite), son épouse et l'équipe du magasin, lors de l'inauguration du libre-service des Roches, en février 2008 (photo d'archives)

Siqiang Zheng a été jugé coupable du meurtre du commerçant Éric Lemki cet après-midi aux Assises. Le ressortissant chinois est condamné à 20 ans de réclusion criminelle et à une interdiction définitive du territoire français.

Dans la nuit du 11 au 12 décembre 2008, le corps sans vie d'Éric Lemki, gérant d'un 8 à Huit à Kourou, est retrouvé sans vie par son épouse dans la zone industrielle de Pariacabo, à proximité de son entrepôt. La victime a reçu plus de 40 coups de sabre et des coups de couteau.
Après huit ans de procédure, l'affaire a été jugée cette semaine devant la cour d'Assises de Cayenne.
L'accusé, Siqiang Zheng, interpellé en avril 2015, a reconnu avoir travaillé clandestinement pour la victime mais a nié son implication dans le meurtre. Le soir du meurtre, les gendarmes ont constaté qu'un coffre avait été fracturé dans l'entrepôt. Selon l'épouse d'Éric Lemki, celui-ci contenait des tickets-restos, environ 3 000 euros et des bijoux.
Siqiang Zheng a déclaré son intention de faire appel. 
PLUS DE DÉTAILS DANS NOTRE PROCHAINE ÉDITION

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire