En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Accident à la décharge : un blessé grave

Bernard DORDONNE Jeudi 05 juin 2014
De nombreux chiffonniers cotoient les engins à la décharge, en prenant de gros risques (photo archives FG)

Hier matin, un chiffonnier a été blessé à la colonne vertébrale après avoir été percuté par un tractopelle.

« Mon conducteur est particulièrement désolé, car c'est quelqu'un qu'il connaissait bien! » C'est sur un ton attristé que le directeur de la décharge de Cayenne nous a confié le ressenti du chauffeur du tractopelle après l'accident grave qui s'est déroulé sur son exploitation.
Il était environ 8 h 20 lorsque les secours ont reçu un appel de la direction de la décharge annonçant qu'un conducteur qui effectuait une marche arrière avait percuté un chiffonnier.
Les chiffonniers, ce sont ces personnes qui passent dans les villes et les décharges pour récupérer des vieux chiffons, du papier et des métaux pour les revendre à des entreprises de transformation.
Arrivés rapidement sur les lieux, les sapeurs pompiers et une équipe du SMUR ont porté secours à la victime. Le médecin a diagnostiqué une blessure grave à la colonne vertébrale. Âgé de 55 ans, cet homme d'origine brésilienne a été transporté dans un état grave au centre hospitalier de Cayenne.
VERTÈBRES TOUCHÉES
Contrairement aux informations laissant entendre que le pronostic vital de la victime était engagé, les autorités de police précisent qu'il n'en est rien. Mais le chiffonnier devrait passer plusieurs jours à l'hôpital avant d'être entendu par les fonctionnaires en charge de l'enquête. Celle-ci a été ouverte pour connaître les circonstances de cet accident qui a failli lui coûter la vie.
Le ballet de camions-bennes en provenance des différentes communautés de communes, qui franchissent habituellement les grilles du site tôt le matin pour décharger leurs détritus, a dû être suspendu plusieurs heures durant l'intervention des secours.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

den97300 05.06.2014
Encore et encore

Toujours et encore des blessés. La faute ne revient nullement au chauffeur ni au directeur de la décharge. Ces chiffonniers récupèrent divers métaux pour les vendre à des sociétés spécialisées. Ils pénètrent clandestinement illégalement sur le site et créent des drames. Les sociétés qui récupèrent ces métaux profitent de la misère humaine et devraient rendre des comptes. Pour le moment, c'est ma feuille d'impôt comme celles d'autres personnes (peu payent d'impôt) qui payeront la note.

Répondre Signaler au modérateur
den97300 05.06.2014
Encore et encore

Toujours et encore des blessés. La faute ne revient nullement au chauffeur ni au directeur de la décharge. Ces chiffonniers récupèrent divers métaux pour les vendre à des sociétés spécialisées. Ils pénètrent clandestinement illégalement sur le site et créent des drames. Les sociétés qui récupèrent ces métaux profitent de la misère humaine et devraient rendre des comptes. Pour le moment, c'est ma feuille d'impôt comme celles d'autres personnes (peu payent d'impôt) qui payeront la note.

Répondre Signaler au modérateur
Badaw 05.06.2014

Euh, depuis combien d'année, on nous dit qu'elle va être aux normes?
Oups, badaw tu es en Guyane!!!!

Répondre Signaler au modérateur
mica 05.06.2014
terrain privé

Il y a une pancarte et c'est un lieu dangereux (microbes,risques d'infection et accident corporel), il y a eu un drame en 2004 lors du procès le propriétaire des lieux a été ironisé par l'avocat général,depuis l'avenir (c'est triste) semble donner raison à Monsieur G. Ne pas oublier qu à chaque accident c'est un choc psychologique pour le conducteur et le propriétaire,parfois la famille et les amis des victimes n'acceptent pas l'accident, en tous les cas le contribuable lui devra accepter sa feuille d'impôt ,comme c'est un terrain privé l'assurance ne paye pas, malheureusement malgré toutes les souffrances ce drame ne servira jamais d'exemple.

Répondre Signaler au modérateur