France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
JUSTICE

5e renvoi dans l'affaire Dolianki

D.S-J/P.R. Vendredi 16 Mai 2014 - 11h01
Le maire d'Apatou Paul Dolianki est poursuivi pour recours aux services d'une personne exerçant un travail dissimulé de janvier 2006 au 25 juillet 2011, d'aide à l’entrée, à la circulation et au séjour d'un étranger en situation irrégulière.

Le procès du maire d'Apatou, pour recours aux services d'une personne exerçant un travail dissimulé, d'aide à l’entrée, à la circulation et au séjour d'un étranger en situation irrégulière, devait se tenir ce vendredi matin à Saint-Laurent. Pour la cinquième fois, l'affaire a été renvoyée, cette fois-ci au 10 octobre prochain.

Le maire d'Apatou Paul Dolianki était convoqué devant le tribunal de Saint-Laurent ce vendredi matin pour répondre de recours aux services d'une personne exerçant un travail dissimulé de janvier 2006 au 25 juillet 2011, d'aide à l’entrée, à la circulation et au séjour d'un étranger en situation irrégulière. Il devait comparaître en compagnie de Jontel Fedries, entrepreneur, poursuivi pour emploi d'un étranger non muni d'une autorisation de travail le 25 juillet 2011 et d'aide à l'entrée, la circulation et le séjour d'un étranger en situation irrégulière. Cette convocation en justice faisait suite à des infractions relevées par les policiers de l'air et des frontières sur un chantier d'agrandissement d'un commerce de la commune.

Mais l'affaire a été renvoyée au 10 octobre prochain, Me Magali Robo-Cassilde assurant la défense de Paul Dolianki n'ayant pu se rendre à Saint-Laurent, pour raisons de santé. C'est la cinquième fois que ce dossier est renvoyé. Il avait été appelé devant le tribunal correctionnel de Cayenne à la veille des élections municipales le 28 janvier et les avocats avaient obtenu le renvoi et le traitement à Saint-Laurent. 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

cris 18.05.2014
POUR L EXEMPLE

VASTE BLAGUE! TRAVAIL DISSIMULE VOUS DITES, MAIS C EST L EMPLOI QUI SE DISSIMULE SUR LE FLEUVE.... ENSUITE CE SONT LES POTENTIELS EMPLOYES QUI SE DISSIMULENT PUISQU ILS TOUCHENT LE RSA....

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3