En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

500 frères : Richard Cimonard placé sous contrôle judiciaire

P.R./B.D. Jeudi 30 Novembre 2017 - 16h24

Stéphane Palmot, président des 500 frères, fait face à un policier ce matin devant le commissariat de Cayenne, où avait lieu une manifestation de soutien à Richard Cimonard - (BD)

Le membre des 500 frères placé en garde à vue ce matin sera jugé le 2 janvier pour avoir exercé des violences sur un policier le 6 juin 2017. Il a été placé sous contrôle judiciaire. 

Richard Cimonard, le membre des 500 frères placé en garde à vue ce matin pour violence sur un membre des forces de l'ordre, a été déféré devant le procureur de permanence à 14h00. Le Parquet a demandé à ce qu'il soit maintenu en détention et jugé demain en comparution immédiate. Le juge des libertés et des détentions n'a pas suivi ces réquisitions et placé Richard Cimonard sous contrôle judiciaire. Il sera jugé le 2 janvier prochain. Il lui est reproché d'avoir exercé volontairement des violences sur "une personne dépositaire de l'autorité publique" le 6 juin 2017, lors d'une arrestation musclée de cinq membres des 500 frères, dont Olivier Goudet, devant l'Hôtel des Impôts de Cayenne. Le centre des impôts était bloqué depuis plusieurs heures en soutien aux grèvistes du Char qui entamaient alors leur 72e jour de grève.

Afin de le soutenir, quelques membres des 500 frères, dont le président Stéphane Palmot, ont manifesté ce matin devant le commissariat, certains encagoulés. Le commissaire Terry leur a demandé de retirer leurs cagoules sous peine d'être interpellés. Un accrochage a eu lieu entre les deux parties.

(Re)voir notre vidéo live filmée ce matin sur les lieux ici :


(Plus de détails dans notre prochaine édition)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
27 commentaires

Vos commentaires

edithe 01.12.2017

qui 500 FRERES RIDICULE

Répondre Signaler au modérateur
xxl 30.11.2017
Oui missié

Depuis la venue de macron, il y a une volonté de casser ce groupe, des hommes qui voulaient aider la Guyane en mode Pacifique, sans faire des mauvais coup comme les Corses , les skyneds ou les bons fils a papa brûleurs de flic, l'état français reste toujours en position de colonisateur dominateur armé

Répondre Signaler au modérateur
greg974 01.12.2017

Oui...vite les boulets, les chaînes, les fouets...lol
Faut arrêter vos délires paranoïaques, ces abrutis feraient mieux d’assumer leurs actions car entre toutes les gardes à vue et les incarcérés, les leaders de mars prennent l’eau...il va falloir intégrer qu’ils ne représentent pas grand monde.

Répondre Signaler au modérateur
starlette973 01.12.2017

Les abrutis se trouvent du coté des élus amorphes depuis 30 ans......

Répondre Signaler au modérateur
greg974 02.12.2017

Élus locaux mis en place par ? Ah oui les Guyanais...c’est sur qu’entre dix concours de miss, mister, chanteuse ou chanteur, un ou deux défilés de mode et le carnaval, ça laisse peu de temps pour réfléchir...le culte de l’apparence local. Tout dans la forme, rien dans le fond. Lol.

Répondre Signaler au modérateur
crf973 01.12.2017
Les faux frères

L'agression date de juin donc ceci n'a rien à voir avec la venue de Macron et lorsqu'on les voit à l'oeuvre, leur supposé pacifisme ne saute pas immédiatement aux yeux. Je ne vois pas en quoi s'opposer à la police peut aider à lutter contre la délinquance.

Répondre Signaler au modérateur
Ta race Boulba 30.11.2017
Met ta cagoule !

Met ta cagoule ,
t'auras l'air cool ,
met ta cagoule ,
met ta cagoule ,
met ta cagoule ,....

Fatal Bazooka (toute mon enfance)

Répondre Signaler au modérateur