En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Un syndicat agricole dénonce un décret « freinant le développement économique de la Guyane »

P.R. Mardi 12 Septembre 2017 - 11h10
Un syndicat agricole dénonce un décret « freinant le développement économique de la Guyane »
Jean-Yves Tarcy, président du Grage

Le Groupement régional des agriculteurs de Guyane (Grage), syndicat agricole affilié à la Confédération paysanne, dénonce un décret gouvernemental datant du 11 août 2016 qui risque, selon lui, de « freiner le développement économique guyanais ».

Selon ce décret, les agriculteurs ayant un projet d’au moins 5 000 m2 doivent désormais effectuer une évaluation environnementale du terrain. Une étude d’impact qui reste à la charge de l’agriculteur, sachant qu’une telle évaluation coûterait environ 1 000 euros par hectare selon le syndicat. L’agriculteur aura un an pour réaliser l’étude puis six mois pour en soumettre le rapport à la Deal (Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement).

« Un nouvel acte administratif qui va encore alourdir les démarches des agriculteurs et le développement de l’agriculture guyanaise qui n’a vraiment pas besoin de cela », dénonce Jean-Yves Tarcy, président du Grage. La surface agricole de la Guyane est de 37 000 hectares pour environ 5 000 agriculteurs, qui exploitent en moyenne 5 à 10 hectares chacun.

« Nous ne sommes pas contre la protection de l’environnement bien au contraire, continue Jean-Yves Tarcy, mais on veut pouvoir produire. On a toujours su gérer notre territoire. » Le syndicat agricole demande à la Deal d’ouvrir les discussions avec les professionnels afin de prendre en compte les spécificités guyanaises. Le décret est en cours d'application en Guyane, au cas par cas.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire