En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
CAYENNE

« Rien ne va » au lycée Félix-Éboué

Déborah NEUSY Mercredi 04 octobre 2017
« Rien ne va » au lycée Félix-Éboué
Les élèves, soutenus par leurs professeurs et les surveillants, mènent une action ce matin devant l'établissement (DN)

Les élèves et les enseignants du lycée Félix-Éboué ont décidé de bloquer l'accès à l'établissement ce matin afin de dénoncer les problèmes qu'ils rencontrent quotidiennement.

[DIRECT] Des centaines de lycéens ont manifesté tôt ce mercredi matin devant l’entrée du lycée Félix Eboué, à Cayenne. Ils étaient accompagnés de professeurs et de membres du personnel technique. « Nous ne bougerons pas tant que personne du rectorat ne viendra ici pour faire remonter les problèmes » déclare Léandre Paulrog, en 2e BTS et membre du conseil de la vie lycéenne. Vers 9 h 00, une délégation a rencontré la direction de l’établissement. Celle-ci était composée d’élèves, de parents, de professeurs, auxquels se sont joints le directeur de cabinet du rectorat et des agents de la CTG. Les collectifs Trop’Violans et les 500 Frères ont aussi fait le déplacement pour apporter leur soutien.


Ce mercredi matin, devant les grilles du lycée Félix-Éboué à Cayenne -

.
« C'est un dialogue de sourds avec la direction » se plaint Thessann Véro, en BTS au lycée Félix-Éboué à Cayenne et membre du conseil de la vie lycéenne. Il a contacté toutes les sections de l'établissement et s'est rendu compte que les problèmes étaient partout pareils. « Rien ne va dans le lycée » , explique-t-il, tant au niveau des emplois du temps que des infrastructures. L'année n'a déjà pas bien commencé pour les élèves de Félix-Éboué puisque leur rentrée a été décalée à plusieurs reprises suite à l'incapacité de la direction d'organiser les emplois du temps.
BLOCAGE DU LYCÉE CE MATIN
Ceux-ci sont d'ailleurs « non pédagogiques » , selon Thessann, qui cite comme exemple certaines classes qui ont toutes leurs heures de mathématiques sur une seule journée. Outre les problèmes organisationnels, élèves et professeurs dénoncent les conditions dans lesquelles ils travaillent. « On a des salles où il manque des fenêtres, les classes sont des fours car souvent les ventilateurs ne fonctionnent pas ou font tellement de bruit qu'on doit les éteindre. »
Autre problème : la pause de midi. La direction ferme l'établissement durant cette heure de battement, ce qui empêche les élèves de manger au sein de l'établissement. Thessann explique que nombre d'entre eux habitent trop loin pour pouvoir rentrer chez eux, ce qui les pousse à aller manger dans des fast-foods, seuls endroits où se restaurer.
Afin de marquer leur ras-le-bol, les élèves ont décidé d'organiser un blocage aujourd'hui entre 6h30 et 8h30. C'est pour arriver avant les surveillants et donc pour pouvoir bloquer l'accès au lycée qu'ils ont choisi cette heure matinale. Leurs professeurs et les surveillants seront à leurs côtés.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
14 commentaires

Vos commentaires

MartinEden 07.10.2017
Le monde se divise en 2 catégories

Il y a ceux sur le terrain qui subissent, et les autres qui ont un avis. "Les avis, c'est comme les trous du ..., tout le monde en a un." A bon entendeur.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 04.10.2017

L'incurie est à tous les niveaux en Guyane : privilégiés surpayés à cravate qui passent leur temps dans leur bureaux climatisés ou dans des réunions stériles où l'on fait semblant. Résultats : l'incompétence des uns fait la galère des autres. Si les décideurs et autres planqués étaient payés au rendement, cette société serait moins à la dérive...

Répondre Signaler au modérateur
Kris 04.10.2017

Si vous vous êtes payé aux nombres de bêtises et de critiques que vous postez, et surtout au temps que vous passez sur ce forum (à croire que vous n'avez rien à faire), vous êtes déjà riche. Bravo à tous ceux que se battent pour l'amélioration de leurs conditions.

Répondre Signaler au modérateur
greg974 04.10.2017

J'imagine que vous applaudissez aussi ceux qui se battent en enfreignant la loi ? Ou alors c'est juste valable quand on est français et c'est différent pour les autres ? Parce que visiblement votre empathie est à géométrie variable...

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 04.10.2017

Il ne faut pas vous sentir visé(e). Les imposteurs sont trop nombreux en Guyane pour que cette société décolle. Et ils trustent les postes à responsabilité par cooptation. Et surtout, ils ne supportent pas la moindre critique : vous en êtes l'illustration...

Répondre Signaler au modérateur
greg974 04.10.2017

La cooptation ? Lol...je vous invite à passer les concours de l'Education Nationale...maintenant désolé du reflet du miroir de votre Guyane qui semble vous piquer les yeux. Maintenant j'attends avec joie vos retours...comme ce de jml973, josse ou qui sais-je...mais pardon de vous demander d'être précis dans les termes et formulations en lieu et place d'idées simplistes, racistes ou xénophobes...peut-être qu'avec cette rigueur dans la pensée le département avancera...certainement pas avec votre façon de faire des qu'on ose contredire et dénoncer l'indolence locale.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 04.10.2017

Ca y'est l'idéologue au cœur sec venu délivrer son certificat de citoyenneté et ses mots en "iste". C'est comme si l'on te qualifier direct de gauchiste irresponsable (le cœur à gauche mais en classe affaires comme Mélenchon). Et avec les 40% et la prime disproportionnée d'installation... Un bobo quoi...

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 04.10.2017

" L'indolence locale ", c'est carrément une expression de colon ça. En Guyane, une partie de ceux qui débarquent en se disant de gauche adoptent assez vite une attitude extrêmement à droite...

Répondre Signaler au modérateur
greg974 04.10.2017

Ah ? Vous connaissez mes opinions politiques ? Lol...désolé si le terme indolence vous gêne...mais visiblement vous êtes restés bloqué à une autre époque. Un fainéant s'appelle un fainéant et cela n'a rien de colonial ou colonialiste mon cher. Au fait le tutoiement systématique fait partie de votre éducation ou c'est juste vous qui avez un souci ?

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 04.10.2017

J'ai trouvé le colon con du jour. A lire ses contributions d'une vacuité sidérante, dès que tu n'es pas d'accord avec son idéologie de pacotille, te voilà taxé de xénophobe et de raciste. Pauvre Education nationale...

Répondre Signaler au modérateur
greg974 04.10.2017

Au lieu d'un tutoiement signe d'un manque d'éducation évident...vous feriez mieux d'assumer votre racisme ou votre xénophobie.

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 04.10.2017

C'est son gimmick, si ça c'est prof, l'avenir de nos enfants est hypothétique...

Répondre Signaler au modérateur
greg974 04.10.2017

Il est, au vu de vos réponses, hypothétique des leur naissance visiblement.

Répondre Signaler au modérateur