En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Les bacheliers d'excellence célébrés

Prince ESSONNE MFOULOU-ZÉ Mardi 11 juillet 2017

L'ensemble des lauréats du prix d'excellence 2017 (au premier rang), accompagnés des membres de l'organisation et des élus) (PEM)

Afficher toutes les miniatures

Le taux de réussite au bac 2017 dans l'académie de Guyane s'élève à 79,8%, contre 77,8% en 2016. Des résultats encourageants que certains opérateurs économiques de la Guyane ont tenu à célébrer en primant les plus méritants des bacheliers.

Pas moins de dix nouveaux bacheliers ont reçu le prix de l'excellence 2017 samedi au complexe cinématographique Agora de Matoury, en présence de plusieurs élus en charge des questions éducatives. Les lauréats dont la moyenne au bac varie entre 12 et 19,34 étaient primés, non seulement pour leurs résultats à l'examen, mais aussi pour la qualité de leurs projets professionnels au terme des études envisagées.
Pour être nommés, les candidats ont dû passer deux phases de sélection. La première, conduite par les chefs d'établissements, s'est faite au cours du troisième trimestre de l'année académique qui s'achève, sur la base des critères de réussite scolaire, les bulletins scolaires de 1re et de terminale faisant foi. Le second a consisté en un passage devant un jury composé de représentants des entreprises partenaires le jour même, sur la base d'entretiens au sujet de leurs projets d'études et professionnels, et leurs différents centres d'intérêt.
Le premier prix d'excellence est revenu à Cannelle Coulibaly du lycée externat Saint-Joseph de Cayenne. Elle a obtenu son bac avec une moyenne de 19,34. Elle veut devenir psychiatre. « Je dois ce résultat à toutes les personnes qui m'ont accompagnées durant ces années d'études, a-t-elle déclaré. Je pense à toutes les belles rencontres que j'ai eues durant ma scolarité. Mon professeur principal et l'ensemble de mon établissement. J'ai une pensée particulière pour ma famille qui est présente ce soir. Je dédie ce prix à mon papy et ma mamy qui m'ont toujours soutenue. »
Les autres récipiendaires étaient : Gabriela Quintela do Carmo (lycée Melkior-Garré), Joriane Hamblet (externat Saint-Joseph), Benjamin Eloi (lycée Lama-Prévot), Keysha Pearl-Ann Pierre (lycée Lama-Prévot), Niels Jean-Vincent (lycée Léon-Gontran-Damas), Camille Yang (lycée externat Saint-Joseph), Rick Hortense (lycée professionnel Balata), Brandy Dompig (lycée professionnel Raymond-Tarcy) et Baptiste Frérot (lycée Lama-Prévot).
1ER PRIX. Cannelle Coulibaly de l'externat Saint-Joseph. 3 200 euros et 1 billet d'avion offert par Air France Cayenne/Paris aller-retour. Projet : psychiatre. -
2E PRIX. Gabriela Quintela do Carmo de Melkior-Garré. 2 500 euros. Projet : enseignante-chercheuse en astrophysique ou sciences cognitives. -
3E PRIX. Joriane Hamblet de l'externat Saint-Joseph. 2 000 euros. Projet : médecin ophtalmologue, souhaite revenir en Guyane pour installer un groupement médical à Macouria. -
4E PRIX. Benjamin Eloi de Lama-Prévot. 1 600 euros. Projet : banquier à Wall Street et souhaite créer une société d'investissement dans le développement durable. -
5E PRIX. Keysha Pearl-Ann Pierre de Lama-Prévot. 1 300 euros. Projet : expert-comptable, commissaire aux comptes. -
6E PRIX. Niels Jean-vincent du lycée Léon Gontran-Damas. 1 200 euros. Projet : ingénieur en robotique spatiale ou robotique bionique. -
7E PRIX. Camille Yang de l'externat Saint-Joseph. 1 000 euros. Projet : formation en Fashion Business dans la section commerce d'une école de mode à Paris. -
8E PRIX. Rick Hortense du lycée professionnel de Balata (absent). 900 euros. Projet : ingénieur en bureau d'étude du bâtiment/aaster en Génie civil. -
9E PRIX. Brandy Dompig du lycée professionnel Raymond-Tarcy. 750 euros. Projet : BTS Négociations relations clients et usagers. -
10E PRIX. Baptiste Frérot de Lama-Prévot. 550 euros. Projet : ingénieur, accepté à l'Insa de Lyon. -
PALMARÈS
1ER PRIX. Cannelle Coulibaly de l'externat Saint-Joseph. 3 200 euros et 1 billet d'avion offert par Air France Cayenne/Paris aller-retour. Projet : psychiatre.
2E PRIX. Gabriela Quintela do Carmo de Melkior-Garré. 2 500 euros. Projet : enseignante-chercheuse en astrophysique ou sciences cognitives.
3E PRIX. Joriane Hamblet de l'externat Saint-Joseph. 2 000 euros. Projet : médecin ophtalmologue, souhaite revenir en Guyane pour installer un groupement médical à Macouria.
4E PRIX. Benjamin Eloi de Lama-Prévot. 1 600 euros. Projet : banquier à Wall Street et souhaite créer une société d'investissement dans le développement durable.
5E PRIX. Keysha Pearl-Ann Pierre de Lama-Prévot. 1 300 euros. Projet : expert-comptable, commissaire aux comptes.
6E PRIX. Niels Jean-vincent du lycée Léon Gontran-Damas. 1 200 euros. Projet : ingénieur en robotique spatiale ou robotique bionique.
7E PRIX. Camille Yang de l'externat Saint-Joseph. 1 000 euros. Projet : formation en Fashion Business dans la section commerce d'une école de mode à Paris.
8E PRIX. Rick Hortense du lycée professionnel de Balata (absent). 900 euros. Projet : ingénieur en bureau d'étude du bâtiment/aaster en Génie civil.
9E PRIX. Brandy Dompig du lycée professionnel Raymond-Tarcy. 750 euros. Projet : BTS Négociations relations clients et usagers.
10E PRIX. Baptiste Frérot de Lama-Prévot. 550 euros. Projet : ingénieur, accepté à l'Insa de Lyon.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

aucun 13.07.2017
bémol

"En Guyane, où le taux de réussite au bac est en hausse cette année, des consignes données aux correcteurs du baccalauréat ont été parfois trop bienveillantes, pour remonter un niveau "inacceptable" au 1er tour, ont rapporté certains professeurs à l'AFP." (source : http://www.loophaiti.com/content/un-pays-demande-aux-correcteurs-detre-bienveillants-pour-le-bac)

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 11.07.2017

Félicitations. Allez y les jeunes, la Guyane a besoin de vous. Vos parents peuvent être fier de vous. Bravo !
Ces jeunes sont l’exemple vivant qu'on peux réussir avec brio en Guyane et ce malgré les difficultés que tout le monde connait.
Si seulement ils pouvaient servir d’exemple aux autres.

Répondre Signaler au modérateur
Altron 11.07.2017
Félicitations

Bravo à eux ! La diversité de leurs projets est aussi à saluer.

Répondre Signaler au modérateur