En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

La montagne de Kaw bientôt à l'abri des miniers ?

A. G. Mercredi 21 septembre 2016
La montagne de Kaw bientôt à l'abri des miniers ?
Iamgold dispose d'une autorisation pour vingt-cinq années, accordée il y a douze ans (photo d'archives)

Une consultation publique, concernant un dispositif réglementaire visant à mieux protéger le biotope de la montagne de Kaw, a été lancée vendredi sur le site internet de la Deal. Décryptage.

Vendredi, la Deal (direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement) a lancé sur son site web une consultation publique. Son but : présenter un projet d'arrêté préfectoral de protection de biotopes (APPB) pour la montagne de Kaw. L'objectif de cet APPB est de proposer une mesure de préservation pour l'ensemble de la montagne, dont une partie n'est pas inclue dans la réserve naturelle nationale de Kaw-Roura, explique la préfecture.
Dans ce périmètre délimité sous critères écologiques, seulement pour la faune on compte 56 espèces protégées, dont le singe atèle et la loutre.
ABATTIS INTERDITS
Selon le dossier de la Deal, trois menaces semblent faire pression sur le biotope : les abattis, la chasse et l'extraction aurifère. Les mesures prises par cet arrêté auront, d'après la préfecture, « peu ou pas d'impact sur la vie des habitants de Kaw, car il ne vise pas à restreindre les activités existantes ; il a pour objectif de maintenir l'état naturel, boisé, de la zone » .
Cependant, les abattis sont désormais interdits. La recherche scientifique portant sur la connaissance du patrimoine naturel reste possible, de même que les activités touristiques, avec un encadrement pour les nouvelles structures souhaitant s'implanter. L'exploitation de bois reste possible, dans le cadre du plan de gestion forestier en vigueur. Concernant les activités minières, l'APPB les interdit, à l'exception des titres miniers qui avaient déjà été autorisés antérieurement (lire ci-contre).
L'ONF, le Conseil scientifique régional du patrimoine naturel, ainsi que la Commission départementale de la nature, des paysages et des sites, ont été consultés sur ce projet d'arrêté.
Bien que cet APPB reconnaisse, comme le PNRG, le caractère écologique remarquable du secteur, Hélène Sirder, sa présidente, n'y semble pas favorable. « Je préfère ne pas parler maintenant, mais à mon retour en Guyane je pense même faire une conférence de presse au sujet de cet arrêté » , commente-t-elle.
À Régina, le maire non plus n'a pas souhaité réagir, n'ayant « pas eu le temps » de se pencher sur le dossier.
La préfecture explique avoir choisi l'APPB, car c'est « l'outil réglementaire le plus simple à mettre en oeuvre tout en restant assez léger au niveau de l'administration » . En effet, contrairement à une réserve naturelle, un APPB consiste uniquement en la mise en place d'une réglementation. Il existe un seul APPB en Guyane, celui des Sables blancs de Mana, signé en décembre 1995.
REPÈRES - Iamgold, seule concession ouverte du secteur
Iamgold pourrait être la seule concession ouverte dans le secteur de la montagne de Kaw, car aucun autre titre minier ne sera accordé à compter de la signature de l'APPB. L'autorisation lui ayant été accordée le 28 novembre 2004, pour une durée de vingt-cinq ans, un arrêté préfectoral ne peut pas remettre en cause la décision prise à l'époque au niveau ministériel. Son autorisation pourra par ailleurs être renouvelée une fois pour vingt-cinq ans, selon les dispositions de l'arrêté. Mais pour être exploitée elle devra faire l'objet d'une autorisation d'ouverture de travaux miniers (AOTM).

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

WALLYA 22.09.2016
s il vous plait ?

que rappôrtera l extraction d or a la montagne de kaw a cette commune ? a la guyane ? ou est basé iamgold ? quels sont ses actionnaires ? en qoui les abattis seraient génants ? les vats et viens des pirogues ne sont ils pas poluants ? a qui profite cette extraction ?

Répondre Signaler au modérateur