France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

La cloche a sonné

Mardi 05 septembre 2017

10. Déjà la fin de la journée pour les petits Oyapockois de l'école Joinville-Pascal. (J.-M. T., A. V., É. L., P. R., C. J., G. O. & D. R)

Afficher toutes les miniatures

Environ 80 000 élèves sont attendus, cette semaine, pour effectuer leur rentrée dans les écoles, collèges et lycées du département. Saint-Laurent a retardé l'échéance dans le primaire. Roura, Montsinéry, Sinnamary et Grand-Santi reviennent à la semaine de quatre jours. Partout, parents et enfants ont entamé, hier, une nouvelle année.

Toujours pas de rentrée à Saint-Laurent
On ne sait toujours pas quand les enfants du primaire de Saint-Laurent effectueront leur rentrée des classes. Hier, ils étaient nombreux à trouver portail clos, dans le public et dans le privé, comme ici à l'école de la Persévérance. Léon Bertrand fait savoir que « la rentrée ne peut pas être assurée (aujourd'hui mardi). Les incertitudes persistantes relatives aux contrats aidés ne permettent toujours pas d'assurer la rentrée scolaire dans les conditions d'hygiène et de sécurité requises. »
Le maire « attend des acteurs qui gèrent les contrats aidés (État, Pôle emploi...) qu'ils formalisent des engagements et apportent de la lisibilité. »
(J.-M. T., A. V., É. L., P. R., C. J., G. O. & D. R)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire