France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
HAUT-MARONI

Incendie d'une centrale électrique : près de 200 élèves privés de rentrée scolaire

P.R. Lundi 5 Novembre 2018 - 15h33

La centrale entièrement brûlée. Il pourrait s'agir d'un incendie criminel. D'aucuns évoquent une "vengeance" des orpailleurs surinamais, suite à la destruction de leur matériel par l'armée française dans le cadre de l'opération Harpie.

L'école primaire d'Apagui, un village de Grand-Santi, est fermée pour 15 jours minimum, suite à un incendie de centrale électrique. 188 élèves sont concernés. 

Vendredi, un incendie a complètement détruit la petite unité de production thermique d’électricité située à Apagui, campoe implanté le long du fleuve Maroni de la commune de Grand Santi. À ce stade, les causes de l’incendie, qui s’est produit aux environs de 19 h 00, ne sont pas déterminés. Il pourrait s'agit d'un incendie d’origine criminelle. La centrale entièrement brûlée. D'aucuns évoquent une "vengeance" des orpailleurs surinamais, suite à la destruction de leur matériel par l'armée française, dans le cadre de l'opération Harpie.

Depuis, Apagui est donc privé d’électricité et d’eau potable. L’école primaire est également fermée jusqu’au vendredi 16 novembre. La réouverture des classes devrait se faire le lundi 19 novembre prochain. Il est envisagé de transférer provisoirement les élèves à Papaïchton. 

188 élèves sont scolarisés cette année à l’école primaire d’Apagui, selon la mairie.

Faute de moyens de transports disponibles, une équipe d’agents EDF du Service des Communes de l’Intérieur n’a pu se rendre sur place qu’hier, dimanche, pour « établir un état des lieux » et « examiner les possibilités de rétablir l’électricité du groupe scolaire et des logements raccordés au réseau ».
PLUS DE DÉTAILS DANS NOTRE PROCHAINE ÉDITION
L'école d'Apagui (à gauche) accueille environ 200 élèves du fleuve. (DR) -

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu
1/3