En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Félix-Éboué attend toujours

Pierre-Yves CARLIER Mercredi 13 septembre 2017
Félix-Éboué attend toujours
Sur cet emploi du temps reçu lundi, les élèves de BTS ne savent pas dans quelles salles ils ont cours (DR)

Les élèves, qui n'ont toujours pas leur emploi du temps, sont invités à revenir demain dans le lycée de Cayenne. Le rectorat a envoyé une équipe pour aider la direction.

Des terminales scientifiques sans cours de maths, des BTS sans salle de classe, des options qui prennent le pas sur les cours principaux. Voici quelques-unes des singularités découvertes par les élèves du lycée Félix-Éboué, ces derniers jours, dans leur emploi du temps. Ce alors que les emplois du temps auraient dû être prêts depuis juillet.
Le rectorat a envoyé deux figures tutélaires de l'enseignement - les anciens proviseurs Firmin Atticot et Monique Boisfer - au chevet de l'établissement. Leur mission : aider le chef d'établissement à terminer les emplois du temps d'ici ce soir. Des profs se sont également mis autour de la table. Les élèves doivent effectuer leur rentrée demain. Ce ne sera que la troisième tentative.
Lors de leur prérentrée, la semaine dernière, les élèves ont eu la surprise de ne recevoir ni emploi du temps, ni carnet de liaison (lire notre édition de samedi). « On nous a dit de revenir le jeudi à 8 heures, en nous assurant que les emplois du temps seraient sur le site du lycée le mercredi après-midi » , relate Teyssann Vero, vice-président du conseil de vie lycéenne l'an dernier.
PROBLÈME D'INFORMATIQUE OU DE GESTION HUMAINE ?
Cet après-midi-là, en lieu et place, les lycéens découvrent un message leur demandant d'être là dès 7 heures. Ils se présentent donc aux aurores pour... « attendre, sans information » . Dans la matinée, chaque classe est envoyée dans une salle avec son professeur principal. « Le prof découvre alors des emplois du temps pas du tout logique » , poursuit l'élève de BTS.
La direction promet aux élèves de les retravailler dans le week-end et leur demande d'être là lundi. Des parents préviennent qu'ils n'enverront pas leur enfant tant qu'aucun emploi du temps n'est disponible. Le lundi, après une nouvelle attente, les nouveaux emplois du temps ne tiennent toujours pas la route. « Ils étaient absolument inapplicables » , assure Christophe Bouchy, professeur de maths et délégué Snes du lycée. La direction tente de faire assurer les cours toute la journée. « Au bout de trois heures, une majorité d'enseignants a conclu qu'on ne pourrait pas fonctionner comme ça en corrigeant au cas par cas. » Dans la soirée, le rectorat ferme le lycée jusqu'à demain.
« On ne sait pas si c'est un problème informatique ou un problème de gestion humaine » , souligne-t-on au rectorat. L'équipe de direction, arrivée l'an dernier, réalisait à ce titre son premier emploi du temps dans ce lycée. Pour certaines classes, les options - suivies par groupe - ont été calées avant les cours principaux - où toute la classe est réunie. Une fois toutes les options dans l'emploi du temps - à des horaires différents au lieu d'être toutes sur le même créneau - il ne restait pas de place pour caser les autres cours. C'est comme ça que les scientifiques se sont retrouvés sans mathématiques. Lundi, se posait toujours le problème de partage des labos entre les cours de biologie et ceux de physique, et celui des cours de langue. Les scientifiques se retrouvaient, cette fois-ci, avec toutes les heures de maths concentrées sur deux jours. D'où le report de la rentrée à demain. En espérant, pour les élèves, que ce soit la bonne.

Mise à jour :

Sur son site internet
, le lycée Félix-Éboué informe les élèves que la rentrée de jeudi 14 septembre s’échelonnera de la façon suivante :

• Pour les élèves de 2nde et de 1ère : accueil des élèves dans les classes à 8h et début des cours à 9h selon emploi du temps.
• Pour les élèves de Terminale et les étudiants : accueil des élèves dans les classes à 9h et début des cours à 10h selon emploi du temps.




Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
7 commentaires

Vos commentaires

kiwaçé 14.09.2017
Conscience professionnelle ???

Les emplois du temps doivent être fait AVANT les vacances.

Comment peut-on partir en vacances, la conscience tranquille, alors que rien n'est fait ?

Une semaine de perdue pour un millier d'élèves, sans le moindre blocage social.

Répondre Signaler au modérateur
voilà 13.09.2017
???

Je suppose qu' elle va être remplacé.Pauvre Guyane

Répondre Signaler au modérateur
Boss973 13.09.2017
Hi hi hi

Ha ha ha ...

Le professionnalisme de cette proviseure éclate enfin au grand jour... Merci France Guyane pour avoir relayé l'information.

Comme quoi 9 ans à martyriser un collège de Cayenne (élèves et professeurs) et à tenir les médias écarté peut garantir d'avoir un poste dans un bon lycée, mais ne permet pas d'être plus compétent qu'avant...

Vous qui n'aimez pas faire de vagues, c'est un tsunami !!!

Félicitation du conseil de classe de kapel...

Répondre Signaler au modérateur
guyanefefe 13.09.2017
1er avertissement de travail

Un grand merci aux journalistes de France Guyane pour cet article. Nous ne saurions que trop les encourager à poursuivre leur travail avec, pourquoi pas, une enquête d'investigation sur la carrière de ce chef d'établissement, ses relations avec le corps enseignant, ses conditions d'obtention du poste à Félix Eboué... Que les parents et les élèves soient rassurés : la maison Éducation Nationale est bien gardée avec ce personnel de direction !

Répondre Signaler au modérateur
guyanefefe 13.09.2017
1er avertissement de travail

Un grand merci aux journalistes de France Guyane pour cet article. Nous ne saurions que trop les encourager à poursuivre leur travail avec, pourquoi pas, une enquête d'investigation sur la carrière de ce chef d'établissement, ses relations avec le corps enseignant, ses conditions d'obtention du poste à Félix Eboué... Que les parents et les élèves soient rassurés : la maison Éducation Nationale est bien gardée avec ce personnel de direction !

Répondre Signaler au modérateur
greg974 15.09.2017

Vu le nombre de postes de direction obtenu par copinage local...il est clair que l'académie et, de fait, les élèves subissent bien souvent des gens qui n'ont pas obtenu le concours de direction mais qui font "fonction de". L'incompétence et l'inexpérience engendrent ce type de situation...et la on parle bien de guyanais...

Répondre Signaler au modérateur
skol973 13.09.2017

Comment ce proviseur qui était déjà en poste, n arrive pas à faire un emploi du temps. L adjoint étant parti, c'est ce dernier qui les faisaient. Pauvre académie de Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3