En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • Actualité
  • - Éducation / Santé / Environnement
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Enseignement : vers une grève "massive" mardi ?

P.R. Jeudi 1 Février 2018 - 15h13
Enseignement : vers une grève "massive" mardi ?
Mardi 30 janvier, une centaine d'enseignants des collèges Dumesnil, Contout et du lycée Michotte ont manifesté leur ras-le-bol face à la violence dans leurs établissements devant le rectorat (DN)

Après la grève de 8 établissements scolaires cette semaine, les syndicats enseignants appellent désormais à une grève "massive" le mardi 6 février et "reconductible" dès le 7 février.

Après la grève de 8 établissements scolaires cette semaine, la pression monte encore d'un cran chez les syndicats enseignants. Les personnels de Saint Laurent, la Coordination des personnels du collège A. Contout, le SNES, le STEG, SUD EDUCATION Guyane ont envoyé un communiqué en ce sens : 
 
"Dans l'immédiat, deux revendications s'imposent par leur urgence :

- le renforcement des vies scolaires pour l'encadrement des élèves et pour remplacer la disparition progressive des emplois aidés.?Nous demandons une augmentation de 20% des effectifs d'assistants d'éducation et la création de 30 postes de Conseiller principal d'éducation au niveau académique.

- la construction rapide d'établissements provisoires, en attendant que les infrastructures programmées depuis les Accords de Guyane sortent de terre, pour désengorger les écoles, collèges et lycées existants.

Nous demandons, non pas des portiques de sécurité ou "trois" vigiles, mais une véritable politique éducative pour les enfants de Guyane :?- l'embauche de personnel qualifié et formé,?- la mise aux normes des infrastructures (gymnase, grilles d'entrée, etc.),?- des transports scolaires gratuits,?- des moyens pour une orientation choisie,?- la construction d'établissements, de cantines, d'internats ! "
 


La tension est vive dans plusieurs établissements scolaires. L'insécurité est au centre des revendications. Les réponses des autorités ne satisfont pas les enseignants
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
21 commentaires

Vos commentaires

joko973 03.02.2018
insécurité

Nous en revenons au point de départ, la lutte contre l'insécurité. Celle-ci commence par le contrôle des frontières et une plus grande fermeté contre les délinquants et criminels étrangers, majeurs et mineurs. La Guyane est devenue un aspirateur à criminels. La politique de distribution des bouts de papier ordonnant de quitter le territoire a prouvé son inefficacité. L'UTG et ses soutiens cachés ont détourné le mouvement de son but initial vers leur sempiternel objectif politique, le changement de statut visant l'indépendance. Par leur action ils n'ont fait que renforcer cette insécurité. A vouloir régler tous les problèmes à la fois, nous n'en réglons aucun. Il faut dégager des priorités et s'y tenir.

Répondre Signaler au modérateur
Amazone973 02.02.2018
Manvussa

Toute de même

Doit on penser et dire que tous les enseignants ( notamment ceux de Guyane) sont des incompétents, des fumistes responsables du niveau bas pour certains élèves ?
Dans ce cas, rejetons tous les maux de cette société, de cette banalisation de la violence sur les épaules de chaque enseignant en Guyane
La société ici et en métropole va mal c'est avant tout à cause de TOUS LES ENSEIGNANTS QUI SONT PAYÉS ET NE FICHENT RIEN à vous lire

Sachez que moi je salue ce corps de métiers (et d'autres encore comme les professionnels de santé, la police, les gendarmes etc...... ) pour les missions qui leyr sont confiées lesquelles il tente de mener au mieux malgré le peu de moyens.

Et puis je ne pense pas qu'il vous soit interdit de passer le concours de professeur pour PROFITER des vacances et surtout faire beaucoup mieux qu'eux et donc à vous seul rattraper leurs incompétences

Z comme Zorro c'est vous

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 02.02.2018

Que voulez-vous. Après 4 semaines de cours, les enseignants sont déjà éreintés, une semaine à 15 jours de vacances avant la lettre, c'est une juste récompense pour leur dur labeur...

Répondre Signaler au modérateur
angeleus 02.02.2018
Stérile....

... et hors propos. Les revendications ne portent pas sur la charge de travail, mais sur la sécurité. Vous trouvez normal vous, que de façon banalisée, des adultes s'en prennent plein la tête sans "droit de réponse" . N'était-ce pas un des motifs des mouvements de l'année dernière ? Ne mélangez pas tout : votre aigreur contre LE fonctionnaire et la violence dans et en dehors de l'école

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 02.02.2018

Surtout, n'acceptez pas la contradiction. Les enseignants qui ont déjà plus de 4 mois de vacances par an ont toujours besoin d'une petite grève de plus (avec toujours de bonnes raisons selon eux) et être contre c'est mal... Mais quand on voit le niveau des élèves en Guyane, on n'est pas sûr qu'ils soient très efficaces...

Répondre Signaler au modérateur
Gérard Manvussa 02.02.2018

Que voulez-vous, les profs sont éreintés, près de 4 semaines de travail depuis janvier, si on pouvait avoir une semaine de vacances de rab

Répondre Signaler au modérateur
skol973 02.02.2018

Il faudrait que le rectorat arrête d envoyer dans les collèges des adultes de 20 à 24 ans en classes de 3ième avec de faux papiers. Nous avons beaucoup de nos jeunes qui ne trouvent pas de places et pourquoi eux et nos enfants.

Répondre Signaler au modérateur
LiKiLiKi :-) 01.02.2018
ça va

Aider à relever le niveau moyen...

Répondre Signaler au modérateur
MONSIEUR GUYANE 01.02.2018
et les 500 frères...

Bizarre, une manif sans les 500 ? Cela faisait presque un an qu'il n'y en avait pas eu... Ou sont ils ? Sont ils retournés dans leur placard entre les haltères et les additifs de gonflette ?

Répondre Signaler au modérateur
aucun 01.02.2018
aucun rapport

merci de ne pas mêler le sport à ces histoires, correctement pratiquée (justement SANS additifs) la musculation est un excellent sport, bon pour la santé. avec la permission de FG, un lien de la fédération française de musculation qui détaille la question : http://urlz.fr/6uM9

Répondre Signaler au modérateur
MONSIEUR GUYANE 01.02.2018
http://www.ffhaltero.fr/Ou-pratiquer/Guyane

Les clubs en Guyane
0 clubs en Guyane
merci pour le lien, mais à part les 500, cela ne semble pas concerner grand monde en Guyane, si on s'en fie à votre lien...

Répondre Signaler au modérateur