En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
AUTOMOBILE

Lionel Louisor, l'esprit de revanche

Renaud CANUT Mardi 29 novembre 2016
Lionel Louisor, l'esprit de revanche
Lionel Louisor a fait corps avec sa Peugeot 306 Maxi, pour régner en maître sur le mont Pariacabo, dimanche (RC)

L'ASA Guyane, le club automobile basé à Kourou, organisait dimanche le Grand prix de la Montagne 2016, à Pariacabo. Une course de côtes comptant pour le championnat des courses de côtes, mais également pour le championnat de Guyane des rallyes. Lionel Louisor en est sorti vainqueur.

Après l'annulation des deux premières courses prévues dans son programme, l'ASA Guyane a organisé dimanche matin ce qui sera sa seule compétition de la saison : le Grand prix de la Montagne 2016. Une course de côtes sur le mont Pariacabo (Kourou), remportée presque sans surprise par un Lionel Louisor, revanchard. Au volant de sa Peugeot 306, intraitable, il a remporté le championnat des courses de côte, avec un chrono de 56secondes et 46 centièmes. Ils étaient sept pilotes à prendre part à cette cinquième course de la saison automobile. Au programme de la compétition : une montée d'essais et quatre montées courses chronométrées. Le classement final étant établi à la faveur du meilleur chronomètre de chacun.
Dès la première montée, Lionel Louisor (avec un temps de 57secondes 40) a donné le ton de cette compétition. Un rythme effréné, que seul Gilles Legrand - le pilote de la Golf VW - a réussi à véritablement suivre, en réalisant un temps de 59 secondes 75 centièmes. Un chrono qu'il a réussi à ramener au temps de 59 secondes lors de la troisième montée, mais qui s'est avéré encore trop important pour les 56 secondes 46, effectuées par le pilote de la Peugeot 306 Maxi, lors du second passage.
LEGRAND ET LOUISOR EX-ÆQUO
En réalité, pour voir une véritable confrontation (celle qui a déterminé la troisième place du podium final) il a fallu regarder un peu plus derrière. Elle a eu lieu, entre trois pilotes : Bertrand Razan, lui aussi au volant d'une Peugeot 306 ; Léo Saint-Rose Franchine, avec une Peugeot 205 ; et David Brassan, qui a couru dans une Ford Fiesta. Un combat à trois, qu'a remporté l'expérimenté Léo Sainte-Rose Franchine, grâce à un chrono de 1'02''32.
À noter, la bonne progression de Léodate Mathieu, la seule dame de la course, qui pour la première fois a couru sans copilote.
Au terme de cette compétition, qui a de fortes chances d'être la dernière de saison automobile, deux pilotes se partagent la tête du classement général : Gilles Legrand et Lionel Louisor, tous deux sociétaires du Team Tribord.
« Beaucoup de voitures du circuit ont des problèmes mécaniques plus ou moins importants.
Ce qui compromet fortement la tenue de la dernière course de la saison, prévue en décembre » , a précisé Jean-Philippe Tribord. Une nouvelle, qui si elle se confirme, obligera les organisateurs à faire jouer un point du règlement pour la détermination du champion automobile 2016.
IL A DIT - Lionel Louisor, vainqueur du GP de la Montagne 2016 : Un déclassement resté en travers de la gorge
Je tenais vraiment à cette victoire. Mon déclassement à la 3e place, pour cause de pénalités lors du GP Peugeot, m'était un peu resté en travers de la gorge. Il fallait gagner aujourd'hui pour rester dans la course au titre, ce que je suis très heureux d'avoir effectué. Malgré qu'il n'ait pas été à mes côtés, je suis resté en symbiose avec mon copilote.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire