En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
SAINT-LAURENT DU MARONI

Les transporteurs montent au créneau

Fabienta PROSPER Lundi 19 septembre 2016
Les transporteurs montent au créneau
Jeudi soir, les transporteurs de l'Ouest guyanais se sont réunis à la chambre de commerce de Saint-Laurent, pour discuter, notamment, de l'augmentation du prix du contrôle technique (FP)

Jeudi soir, les transporteurs de l'Ouest, soutenus par l'UEOG, se sont rassemblés à la CCI. Ils ont fait le point sur les actions qu'ils comptent mener pour le contrôle technique de leurs véhicules. Ils refusent l'augmentation des prix qui leur est imposée.

« S'il faut bloquer, on bloquera! » Les transporteurs de l'Ouest guyanais sont en colère et le font savoir. Ils dénoncent toujours l'augmentation du prix du contrôle technique et l'obligation de se rendre à Cayenne pour l'effectuer.
Jeudi, ils se sont à nouveau réunis à l'antenne de la chambre de commerce de Saint-Laurent. Pendant près de deux heures, les discussions ont tourné autour de ces deux sujets. Pour les transporteurs de l'Ouest - qui représentent une flotte de 350 véhicules - il est hors de question de se rendre à Cayenne. Selon les textes, « les transporteurs peuvent se rendre à 80 kilomètres de leur lieu d'implantation pour effectuer les contrôles techniques » , souligne Josette Palmier, de la société du même nom. Elle demande qui paiera pour les kilomètres supplémentaires jusqu'à Cayenne.
RISQUE D'ACCIDENTS SUPPLÉMENTAIRES
Pour se faire entendre, les transporteurs se sont alliés à l'Union des entrepreneurs de l'Ouest guyanais. Ils prévoient de relancer les parlementaires par courrier, afin de leur faire comprendre que « les transporteurs ne peuvent pas subir cette situation de contrôle technique sur Cayenne. C'est un coût beaucoup trop élevé et, à l'Ouest, il y a déjà des difficultés. De plus, c'est un risque, car il y aura encore plus de camions sur les routes et donc plus de risque d'accidents » , souligne le président de l'association, Lionel Convert.
« Nous allons les soutenir, les accompagner et mettre la pression sur les institutions, prévient-il. Si ça ne fonctionne pas, on mettra les moyens pour que ça se fasse. S'il faut bloquer, on bloquera les différentes institutions qui devront nous donner des réponses. Il nous faut des solutions rapides pour que tout le monde puisse s'y retrouver économiquement. La situation devient urgente. Certains véhicules vont rentrer dans l'illégalité car leur contrôle technique arrive à bout. »
Près d'un mois s'est écoulé depuis la dernière réunion des transporteurs. Dans la foulée, ils avaient écrit au sous-préfet Claude Vo-Dinh et au directeur d'Autovision. Les transporteurs affirment ne pas avoir reçu de réponse.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

Ubu 19.09.2016

Passer le contrôle technique, c'est accroître le danger sur les routes ? Il fallait vraiment oser la sortir celle là...
De toute façon, puisque les transporteurs se plaignent de surcapacités en Guyane, c'est l'occasion où jamais d'immobiliser définitivement des poubelles et de retirer des permis à des camionneurs peu scrupuleux.

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 19.09.2016

Bonjour
Juste une petite question à ces transporteurs :

Ça ne vous pose pas de problème de rouler avec des véhicules qui ne seront pas aux normes ( risque d'accident en l’occurrence ) et très certainement pollueront et par conséquent vont empoisonner les gens de l'ouest ( vos enfants en font partie pour info ) ?

Non, ca ne vous pose aucun soucis ? Ben dans ce cas la allez y, roulez avec des poubelles et faites respirer de la merde à la population de Saint Laurent. C'est grave , mais pas trop.
Bienvenu chez nous !!!
Va-s-y Léon, distribue des masques ca pue les gazes coté SainLo !! Mais c'est pas grave , on s'en fout ....

Répondre Signaler au modérateur