France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Lancement réussi pour Ariane 5

AFP Vendredi 12 Septembre 2014 - 07h41
Lancement d'une fusée Ariane 5, du site de Kourou le 30 août 2013 - Jerome Vallette (AFP/Archives)

Ariane 5 emportant deux satellites de télécommunications pour la région Asie-Pacifique a décollé hier soir.

Ce 4e lancement d'une Ariane 5 depuis le début de l'année a débuté à 19H05, après deux suspensions de la chronologie, la première pour des vérifications complémentaires, la seconde pour un problème sur les moyens de télémesure.

C'est le 75e tir d'une fusée Ariane 5. Il doit permettre de placer sur une orbite de transfert géostationnaire Measat-3b, pour le compte de l'opérateur malaisien Measat, et Optus 10, pour l'opérateur australien Optus. La séparation du satellite Measat-3b est prévue 26 minutes après le début du lancement, suivie 8 minutes plus tard de celle d'Optus 10.

Construit par Airbus Defence and Space, Measat-3b offrira des services de télécommunications et de télévision directe sur la Malaisie, l'Inde, l'Indonésie et l'Australie. Il aura une durée de vie d'environ 15 ans. Optus 10 a été construit par la société américaine Space Systems/Loral. Il assurera pendant 15 ans des services de télévision directe, de liaison internet, de téléphonie et de transmission de données sur l'Australie, la Nouvelle-Zélande et la région antarctique.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

kiki973 12.09.2014
Fiers de l'Europe

Les politicards de droite ou de gauche anti-Europe, nous emmerdent... Il faudrait multiplier ces grands projets et montrer ainsi qu'une Europe réunie dans la technologie, l'innovation peut-être au top1 mondial. Nous avons des idées : les moyens de transport propres, les na no-technologies médicales,etc

Répondre Signaler au modérateur
monchou 13.09.2014
Vive la haute technologie, sauf pour la Guyane....

Oui kiki, mais toujours pas la possibilité d'appeler entre kourou et sinnamary, en cas de problème. Portable out... Je dis ça, je dis rien comme dirait Coluche et même si ce n'est pas drôle....

Répondre Signaler au modérateur