En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

La SNI rentre au capital de la Simko

France-Guyane Mardi 28 Novembre 2017 - 13h03
La SNI rentre au capital de la Simko
Les agents de la Simko ont manifesté en juin (DN)

Le conseil d'administration du bailleur social a approuvé la vente de 34 % à la Société nationale immobilière. Les salariés, qui se sont plusieurs mobilisés contre cette décision, redoutent que cela mette à mal la bonne santé financière de l'entreprise.

La Société nationale immobilière (SNI) est entrée au capital de la Société immobilière de Kourou (Simko), ce mardi matin. La vente d'une portion des parts du Centre national d'études spatiales (Cnes) et de l'État a été approuvée, ce mardi matin lors d'un conseil d'administration, qui s'est déroulé à Kourou.
La SNI détient désormais 34 % des parts : 26 % provenant des 40 % que détient le Cnes et 8 % des 12 % de l'État. La mairie de Kourou détient 40 % et la Collectivité territoriale (CTG) 8 %. Les salariés redoutaient que la SNI ne deviennent majoritaires. Ils se sont mis plusieurs fois en grève cette année. Ils demandent à ce que la mairie de Kourou ou la CTG puissent acquérir 3 % des parts de l'État ou du Cnes afin que les collectivités locales soient majoritaires.

(Plus de détails dans notre édition de ce mercredi)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

Fenix 29.11.2017
Quoi pour qui....

Mince FR et RA n'ont pas réussi à avoir la majorité actionnaire de la SIMKO, je crois bien que le CNES et l'Etat ont compris que ceux deux personnages aiment le pouvoir et l'argent. Le maire de Kourou peine à maîtriser les enjeux de la ville surtout le foncier.

Répondre Signaler au modérateur
xxl 29.11.2017
@AUX KOUROUCIENS

Je vais à kourou un matin, je rencontre une dame à l'station à l'entré de kourou qui me demande ou prendre un transport pour aller a l'hopital ? COMME UN IDIOT JE LUI DIS ATTENDEZ ICI LE BUS PASSERA !!!!!
je rencontre cette même dame à 13 heures qui m'interpelle en me reprochant de l'avoir enduit en erreur, pour me pardonner je l'ai déposé à macouria sur la route de mon retour,
juste pour prévenir la simko ne comptez pas sur vos élus ni l'état .

Répondre Signaler au modérateur
xxl 29.11.2017

Pourquoi vivons nous toujours avec la peur ? il nous faut toujours de la protection de oui missié (papa l'état) et pourtant l'état ne veut plus de nos pleurs de nos souffrances, l'état garde que air france pour faire voyager carla bruni et sarkozy à l'oeil, chirac, giscard, les sénateurs, députés, les élus.
l'hopital, la poste, l'éducation, etc n'interressent plus l'état bientot pour devenir flic il faudra acheter ton pantalon, ta chemise, tes chaussures comme font les enseignants pour les petits bambinos de l'état français, c'est aux enseignants de financer le petit matériel du quotidien pour le bon fonctionnement des écoles de la république.

Répondre Signaler au modérateur
KreolSI 29.11.2017
De l'image de la rétine de l'oeil

Jeannot ? C'est toi ?
(cf : le plancher de Jeannot)

Répondre Signaler au modérateur
LiKiLiKi :-) 28.11.2017
SNI On va pouvoir

Loger les miloufs. MDR

Répondre Signaler au modérateur
Sti973 28.11.2017
Bonne gestion ?

Quand on voit comment la mairie de Kourou et la CTG sont particulièrement mal gérées financièrement, j'ai du mal à comprendre en quoi cela peut rassurer les salariés que ces institutions publiques soient majoritaires dans la Simko !

Répondre Signaler au modérateur