France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
CAYENNE

4 000 foyers privés de courant

Bernard DORDONNE Lundi 02 juin 2014
Des commerçants ont dû baisser leurs rideaux manuellement (BD)

À la suite de l'explosion d'un transformateur, des milliers de foyers ont été privés d'électricité, samedi. Des commerçants et des habitants expriment leur ras-le-bol.

Samedi, il était environ 16 h 30 lorsqu'une coupure de courant a contrarié le quotidien des habitants et des commerçants du centre-ville de Cayenne, et notamment ceux situés dans les rues Gaston-Monnerville, Molé, lieutenant Becker et l'avenue De Gaulle.
Les deux premières heures de la coupure ont été vécues calmement par les sinistrés : « Que voulez-vous que l'on fasse, on attend et on espère que la lumière va revenir très vite » , confie une commerçante avant de lancer, sous forme d'une plaisanterie originale : « Sur les causes de cette coupure, nous ne sommes pas au courant! »
Le début de la troisième heure de coupure, vers 18 h 30, n'a pas été ressenti avec autant de flegme par les sinistrés. Le soleil avait tiré sa révérence, et les rues, les boutiques et les maisons étaient plongées dans le noir, avec l'impossibilité de vaquer aux occupations domestiques.
Vers 19 heures, une mère de famille a déboulé tout affolée dans un hôtel du centre-ville, pour demander au responsable de lui réchauffer de l'eau pour faire à manger à son bébé. En cas de panne de courant, l'établissement hôtelier utilise un groupe électrogène qui alimente uniquement son rez-de-chaussée. « Le courant a été coupé au milieu de la finale de rugby. Les clients n'ont pas pu regagner leur chambre. EDF a certainement été submergé par des appels, mais l'agent de permanence aurait dû venir sur place pour nous informer » , a expliqué le directeur de l'hôtel.
Dans toutes les rues, le mécontentement était palpable : « EDF nous a obligés à fermer plus tôt. Nous sommes touchés de plein fouet par la crise, et voilà qu'EDF cherche à nous mettre la tête sous l'eau. Pourquoi l'agent de permanence n'est pas venu nous avertir ? » fulmine un groupe de commerçants, qui attendait désespérément le retour de l'électricité pour fermer les rideaux électriques. En désespoir de cause, certains commerçants, ne sachant pas quand le courant allait revenir, ont été obligés de fermer leur magasin à la force des bras.
Il était un peu plus de 19 h 30, lorsque le courant est revenu dans les foyers.
EDF s'explique et s'excuse
Les grosses averses qui se sont abattues samedi à Cayenne sont en grande partie à l'origine de la coupure d'électricité qui a plongé 4 000 foyers dans le noir pendant plusieurs heures. Les pluies ont provoqué deux défauts successifs qui ont entraîné l'explosion du transformateur appelé « Mouchaya » , situé au centre-ville, avenue De Gaulle. Les habitants et les commerces de la zone banlieue sud - allant de l'avenue De Gaulle au palais de justice - ont été touchés par la panne d'électricité. Le technicien de permanence d'EDF s'excuse du désagrément occasionné : « Les conditions météorologiques ont compliqué les interventions des agents. En plus, les faits se sont déroulés le week-end. Si cela s'était passé en semaine, les conditions d'intervention auraient été plus faciles. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

RODY95 04.06.2014

heureusement que la guyane a un climat chaud , imaginons qq minutes si nous étions comme au canada avec de la neige durant des semaines et semaines , a té ké oune belle bordel
sinon l agent edf doit intervenir beaucoup plus rapidement , coté missé té yé la Conté , au cinéma ?

Répondre Signaler au modérateur