En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Rudy Icaré range le micro

Hermann ROSE-ELIE Mardi 09 janvier 2018
Rudy Icaré range le micro
Rudy Icaré a passé vingt ans à l'antenne de Guyane 1ère (KV)

Après vingt années à la tête de la matinale de Guyane 1ère radio et à la grande surprise de ses fidèles auditeurs, l'animateur emblématique quitte l'antenne pour se consacrer à de nouvelles responsabilités au sein de la direction des programmes.

C'est sans doute un record de longévité que vient de battre Rudy Icaré en assurant sans interruption la matinale du service public ces vingt dernières années.
Populaire, chaleureux et à l'écoute de ses auditeurs, l'artiste et animateur fait encore plus parler de lui ces derniers jours depuis que la Guyane se réveille avec une autre voix que la sienne.
En effet, depuis le 1er janvier c'est Malik qui est aux commandes de la tranche phare de la radio et même si les fans de la matinale ne se retrouvent pas orphelins, certains tentent de comprendre la disparition « soudaine » de leur chouchou à l'antenne.
« Ce départ discret n'était pas prévu, mais la direction m'a proposé une opportunité que j'ai accepté de saisir » , annonce d'emblée Rudy Icaré non sans une teinte d'émotion dans la voix.
C'est que le « showman » se rappelle de toutes ces années passées à réveiller la Guyane, « toutes ces années de bonheur » insiste-t-il.
L'ancien animateur exerce de nouvelles responsabilités. (KV)
RUDY, PROCHAIN RESPONSABLE DES PROGRAMMES
Le sieur qui a accepté la proposition de sa direction de prendre en charge la responsabilité des programmes, reconnaît « qu'il n'était pas prêt » , mais estime que « le moment est venu de relever le challenge, après en avoir longuement discuté avec son épouse et son entourage » .
L'organisation de sa vie de famille était « une donnée essentielle à prendre en compte » , reconnaît le prochain responsable des programmes qui devra composer avec de nouveaux horaires.
Cependant, Rudy ne veut pas pour autant qualifier son retrait de l'antenne comme « définitif » puisqu'il pourra être amené à effectuer des remplacements dans le cadre de ses fonctions.
En tout cas, terminés : les réveils à 3h30 durant 20 ans pour assurer la matinale avec une hygiène alimentaire nécessaire et un rythme de vie à gérer surtout quand on est dans le même temps comédien.
Celui qui partage la scène avec Viviane Emigré ne compte pas mettre de côté sa passion pour l'humour et confirme qu'il sera bien au rendez-vous de spectacles à venir.
Entre la scène et l'organisation de l'antenne radio de Guyane 1ère, Rudy Icaré aura encore des journées bien chargées, mais ce n'est pas ce qui est de nature à effrayer celui qui se rappelle n'avoir eu que « deux arrêts maladie » en vingt ans de matinales. « Deux arrêts qu'il n'a pas mis à profit en se rendant tout de même à l'antenne » , preuve de la passion qui l'anime.
L'HEURE DES ADIEUX
Rudy Icaré dit au revoir à ses auditeurs ce matin dans la matinale animée par Malik sur Guyane 1ère. Une manière de répondre aux interrogations de nombreux fans sur les réseaux sociaux et dans certains médias.
Ses meilleures anecdotes
Rudy Icaré est marqué par le lien tissé avec ses auditeurs. Il garde le souvenir de conversations parfois touchantes et inattendues avec eux. Parmi ces anecdotes, des histoires cocasses et d'autres souvent folkloriques
- « Une auditrice totalement désolée m'a supplié à l'antenne de l'aider à ramener son mari au domicile conjugal, après que ce dernier soit parti avec une autre. »
- « Un homme a appelé en direct pour demander à sa femme qui écoutait elle aussi la radio, de lui ouvrir la porte de chez lui. L'épouse qui n'avait pas apprécié que son mari parte de la maison un jeudi de carnaval pour ne revenir que le lundi d'après, avait décidé de le laisser sur le palier. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
L'info en continu